Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
 

Ajouter une réponse
 

 
Page photos
 
     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2  3
Dernière Page
Page Suivante
Auteur
 Sujet :

T'as pas cent balles????

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
In the spirit of Crazy Horse
mcgg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 27/07/2007 à 15:20:11  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Reprise du message précédent :
 

parali a écrit :

 :hello: je suis d'accord avec toi krondstadt, il y a d'abord une trop grande difference de moyen mais quand les gens ont beaucoup de mal a boucler leur fin de mois ou meme a les commencer...



 Depuis quelques lustres, surtout avec le mythe des start up, la tendance est à l'importation du modèle amerloque. Ça tient en trois principes:
 T'es, riche, t'es une superstar
 Tu t'enrichis, tu deviens un mec bien
 Tu restes pauvre, t'es qu'un pôv con!

 Et peu importe le pourquoi du comment du qu'est-ce: les chiffres n'ont pas d'âme et seul compte le nombre de 0 que tu as sur ton compte en banque.
 Tu peux exploiter ton voisin ou te distinguer d'une manière légitimée par la société du spectacle pour être riche... mais si tu es (restes) pauvre c'est ta faute: t'es pas assez exigeant (ambitieux), trop simple, trop honnête ou trop bon (et comme disait mon père, entre bon et con, y a que l'espace d'une lettre :D ).

 C'est ce modèle que Naboléon cherche à institutionnaliser. On ne tient plus compte de l'histoire, de la lutte des classes, de la dialectique... Et encore moins des devoirs "moraux" qui devraient être ceux de tout élu envers lequel un peuple d'électeurs a mis sa confiance. Tout n'est qu'une affaire de chiffres et... Vae victis! :chepa:


---------------
Custer died for your sins!
parali
Tu cartonnes ! (de 500 à 999 messages postés)
  1. Posté le 27/07/2007 à 15:36:00  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Mcgg a écrit :

 

 Depuis quelques lustres, surtout avec le mythe des start up, la tendance est à l'importation du modèle amerloque. Ça tient en trois principes:
 T'es, riche, t'es une superstar
 Tu t'enrichis, tu deviens un mec bien
 Tu restes pauvre, t'es qu'un pôv con!

 Et peu importe le pourquoi du comment du qu'est-ce: les chiffres n'ont pas d'âme et seul compte le nombre de 0 que tu as sur ton compte en banque.
 Tu peux exploiter ton voisin ou te distinguer d'une manière légitimée par la société du spectacle pour être riche... mais si tu es (restes) pauvre c'est ta faute: t'es pas assez exigeant (ambitieux), trop simple, trop honnête ou trop bon (et comme disait mon père, entre bon et con, y a que l'espace d'une lettre :D ).

 C'est ce modèle que Naboléon cherche à institutionnaliser. On ne tient plus compte de l'histoire, de la lutte des classes, de la dialectique... Et encore moins des devoirs "moraux" qui devraient être ceux de tout élu envers lequel un peuple d'électeurs a mis sa confiance. Tout n'est qu'une affaire de chiffres et... Vae victis! :chepa:

 


en effet c'est malheureux mais c'est de pire en pire, maintenant on ne le cache plus on nous traite vraiment de con mais en pleine face, on sais ou nos impots vont pas toujours dans les bonnes poches ou au bon endroit mais aucun responsable ou autre ne s'en cache, apres, on va nous montrer des mascarade qu'un tel passe devant la justice, on sait tres bien qu'ils ne seront jamais inquiete.
 et ça coute encore de l'argent de passer devant la justice pour rien.ce mot justice ne veux plus rien dire.
 en tout cas je suis une grosse c....e alors. :salut:  

(Publicité)
Tout est relatif...
einsteinzero
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 27/07/2007 à 20:15:37  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Hé oui ce modèle est bien néfaste car il prône l'égoïsme comme principe premier pour l'humanité !
 -Le riche (comme trop souvent) ne s'occupe que de lui et de ses faire valoir
 -Celui qui s'enrichis de fait généralement en marchant sur les autres
 -Le pauvre et tellement dans la mouise, qu'appliquant les lois de la survie ne peut plus penser aux autres

 Bref trois principes  :vomi: bien contraire à ma propre vision de ce que j'appelle l'humanité, basé sur la tolérance et le respect des autres.

 Pourtant nos cher politiques ne devraient-il pas se souvenir plus souvent de la déclaration des droits de l'homme pilier de notre constitution:

 



Art. 1er. -

 Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.




 Est-ce utile à la nation de s'approrier de façon exorbitante les richesses ?

 



Art. 2. -

 Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression.




 Libéraliser à outrance la société est-ce protéger le citoyen de l'oppression

 



Art. 4. -

 La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.




 Autoriser par la loi le raquette du citoyen par la privatisation de services essentiels n'est ce pas nuire à autrui ?

 Et est-ce aussi assurer les mêmes droits à tout citoyen

 Quand le business prend le pas sur l'être humain, et que le politique oublie qu'il travaille d'abord pour le peuple, bien des principes sont souvent oubliés.


---------------
La sagesse est une montagne dont la base est confondue avec le sommet
empreurtux
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 02/08/2007 à 20:40:11  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

EinsteinZéro a écrit :

 

 Quand le business prend le pas sur l'être humain, et que le politique oublie qu'il travaille d'abord pour le peuple, bien des principes sont souvent oubliés.

 




 :bien:
 Absolument d`accord....
 c`est hélas aussi un cercle vicieux pour eux.
 la roue tourne ainsi contre elle-même à la longue....
 parce que riche ne ces pas enrichie pour rien,il a besoin de personne pour le faire(honnêtement comme malhonnêtement).
 pour moi la richesse avant tout,c`est l`instruction.
 ce qui aide pour ne pas être exploité,pas toujours mais bon.
 ce qui est dommage,c`est que souvent riche=instruit,pauvre=ignorant​....mais une chance que ce n`est pas toujours le cas!!
 Peut-être vous n`êtes pas d`accord sur le système de cuba....mais ils ont été instruits quand même,donc leurs donnant une chance de s`épanouir en quelque sorte....et ils font face aux yankies   :clap: !!!!

Tout est relatif...
einsteinzero
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 04/08/2007 à 21:25:23  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Il est au combien vrai, que grande est la richesse du savoir. Malheureusement le plus docte des sages ne se nourrit pas de livre et de courant d'air un minimum matériel garanti reste nécessaire et l'égoïsme prôné par la loi du marché laissera  l'indigent cultivé crever avec son savoir.

 Il n'en reste pas moins, que l'accès au savoir doit être correctement organisée et soutenue dès le plus jeune age ! Hélas, les moyens nécessaires à l'encadrement permettant cet accès au plus humble ne fonctionne pas sur des critères de rentabilité. Quand on sait, qu'aujourd'hui en France, l'enseignement et d'abord basé sur un ratio heure/élève préférant une logique comptable à une logique de réelle efficacité pédagogique ! le tout avec des programmes incompatible avec des élèves en difficulté favorisant "l'élite" et oubliant souvent les plus humbles.
 Je ne prône certainement pas le nivèlement par la base; j'y suis profondément  hostile ! Il transforme en crétins les plus doués. Simplement je demande des moyens adaptés afin d'accompagner avec succès chacun selon ses réelles  capacités sans broyer dans une machine celui qui a du mal ou qui ne rentre pas dans un moule trop grossier qui n'est pas fait pour lui.
 Simplement, dans ce système, il faudra aussi apprendre, que quelque soit le chemin du savoir parcouru, deux êtres différents du même age ayant suivit deux parcourt différent ont en réalité la même quantité de savoir car ils ont autant vécu. Ces savoirs ne sont pas les mêmes, même si l'un des deux est "plus doué"; car en réalité aucun ne prévaut sur l'autre parce qu'ils  ont autant vu, entendu, écouté et respiré. Simplement il ont deux visions du monde et du partage de ces vision ils enrichiront encore leur connaissance; car la plus grande richesse, c'est l'acceptation des autres et le partage du savoir avec eux.
 Mais évidement... cette réalité n'est pas budgétairement rentable.

 Enfin pour revenir sur Cuba, certes il y a un réelle effort d'éducation mais  la rigidité du système et le manque de réelle démocratie a produit un  système parallèle pas vraiment joli à voir.

 Le système "communiste" à cuba et à l'est de l'Europe a développé de façon indiscutable l'éducation, mais le centralisme totalitaire du système à ruiné la société. Deux travers gangrène ce système.
 -> La non propriété entraine une dilution des responsabilités qui provoque une dégradation lente mais certaine des moyens de production.
 -> L'élite dirigeante, progressivement (et pour certain sans s'en rendre compte) recrée une pseudo bourgeoisie qui remplace en pire nos riches.

 Cela débouche sur des magouilles en tous genre et sur de la corruption.

 Je sais hélas de quoi je parle car j'ai de nombreux amis dans un des anciens pays de l'est je citerai quelque une de leur phrase ou de leur situation.

 Avant:
 -> On peut parler et critiquer, la constitution l'autorise, mais c'est dangeureux
 -> Il était difficile de contester car on courait d'un bout au l'autre de la ville pour trouver à manger
 -> J'avais une formation de géologue, j'étais utilisé comme dessinateur en armement.
 -> Il était vieux, alors l'ambulance n'est jamais venue.

 Aujourd'hui:
 -> Avant chacun avait un emploi, il n'y avait pas de chômage.
 -> Ce sont toujours les mêmes qui sont au pouvoir et avec les privatisations ils se sont créés des fortunes.
 -> Avant on avait du mal à manger, maintenant c'est pire.
 -> Chez vous, la campagne est bien entretenue, chez nous elle n'était à personne et les zones non exploitées sont à l'abandon.    

 Je constate, qu'avant (comme actuellement à Cuba) la situation était loin d'être enviable et qu'aujourd'hui elle est pire que chez nous.

 Je ne connais pas la solution miracle, mais je suis sûr d'une chose, le partage forcé et la nationalisation à tout crains ne sont pas une solution car malheureusement quand la propriété est trop diluée, bien des hommes ne respectes plus l'outil.          


---------------
La sagesse est une montagne dont la base est confondue avec le sommet
(Publicité)
empreurtux
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 06/08/2007 à 14:15:17  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
absolument d'accord...c'est bien qu'ils soient instruit,mais une dictature n'est vraimment pas une solution.....

 Page :
1  2  3
Dernière Page
Page Suivante

Aller à :
 

Sujets relatifs
quefair quand tu t ennui a mourir Que se passse-t-il ?
L'alcool, la bouffe, etc...Que nous reste t-il ? pourquoi n'achète t-on plus de bagnole ?
Tata nano la voiture écolo, a t-elle un avenir chez nous ? Sondage sur vos destinations de vacances Juillet-Août
J'ai un coût de blouse ... acheter sur internet menace t -il les emplois ?
Couche-tôt...lève-tôt ou couche-tard... impression t-shirt : où trouver le papier ?
Plus de sujets relatifs à : T'as pas cent balles????