Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
 

LOGICIELS : boxlee PRODUITS : stebrice
Ajouter une réponse
 

euthanasie et fin de vie




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 
Page photos
 
     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

euthanasie et fin de vie

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
jpaul44
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 18:39:38  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Reprise du message précédent :
 :hello:

 UP m'sieurs dames
 depuis quelques posts je trouve que vous etes tous d'accord mais avec votre raisonnement personnel c'est pas faux :pasfaux:
 c'est, diront certains, un dialogue de sourds
 je pense:

 aucun "parti" ne peut prendre la decision sur un coup de tete
 le gouvernement "pond" les lois
 le juriste applique les lois
 le corps medical soigne, suit, conseille, soulage le patient et la famille autant physiquement que moralement mais ne decide pas
 mais c'est au malade, lui, qui doit, avant de se voir partir en "légume" si j'ose dire qui prend sa decision au regard de la responsabilite juridique ethnique et morale vis a vis du corps médical comme un testament ni plus ni moins
 un testament c'est légal non :??:
 et, à mon avis, c'est la dessus que la loi doit porter


---------------
A quoi vous sert votre tête ? a empêcher l'eau de rentrer dans mon corps, chef
eric-bisou
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 30/03/2008 à 10:25:23  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

ptitfefe a écrit :

 

 Une bien triste vision du soin palliatif.................
 Va plutôt lire cette présentation, je ne pourrais mieux résumer l'intéret des unités de soins palliatifs: http://www.hopital-cognacq-jay [...] iatifs.pdf
 Quelques témoignages, certains poignants, mais qui vous montrerons qu'on peut faire autrement, en s'en donnant les moyens: http://www.sosfindevie.org/pallia/index-T.I2.htm (qui résume pas trop mal mon état d'esprit sur le sujet, à ceci prèt que je n'aurais pas utilisé le mot espérance  :'( )
 http://www.sosfindevie.org/pal [...] tm#malades (je n'ai pas trouvé de témoignage qui parle euthanasie  :chepa: )

 effectivement ce sont de jolies témoignages.
 mais ce n'est pas ce que j'ai ressenti quand j'ai retrouvé ma maman,après un avc,recroquevillée en position fœtale presque entièrement paralysée sur un lit.avec juste une aide respiratoire.elle si dynamique si pleine de vie,elle qui a assisté les personnes agées pendant une quinzaine d'années ,on la laisse là,seule,sans soins.
 bien sur on m'a expliquer qu'il n'y avait pas grand à faire qu'attendre l'évolution,mais quand,le lendemain ,j'ai demandé pourquoi on lui avait enlevé l'aide respiratoire,alors que visiblement elle peinait à respirer: "vous savez elle est en soins palliatif".m'a ton répondu d'un air entendu.le lendemain à l'odeur dans la chambre il était évident que l'on ne s'occupait pas d'elle,il a fallu demander qu'on la change et lui faire une toilette.2 jours plus tard elle décédait.
 et j'ai 2 autres exemples à peut près identiques...


 Quand à ta dernière remarque sur le déficit de la sécu, je ne comprends pas bien quel est le rapport avec l'euthanasie, ni la fin de vie, ni même l'acharnement thérapeutique  :chepa:

 oups...je pensais "caisse de retraite" pour cette remarque...


 



(Publicité)
zebretoujours9
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 30/03/2008 à 14:25:36  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:hello:  à tous,

 Pour poursuivre l'idée de Eric-bisou, j'ai eu aussi plusieurs membres de ma famille qui ont "terminé leur parcours" en soins palliatifs. Tous n'ont pas eu la chance d'avoir un accompagnement décrit par ptitfefe. Cela dépendait de l'hôpital où cela avait lieu ... et encore, car mon parrain a été placé aux soins intensifs de l'hôpital X car sa maman avait été merveilleusement accompagnée vers la mort, et lui n'a pas eu cette chance, c'était une autre "équipe" et cela ressemblait a ce qu'a décrit Eric-bisou.

 Alors, quand je vois le "prospectus publicitaire" http://www.hopital-cognacq-jay [...] iatifs.pdf , je me dis que ce qui devrait être la norme n'est pas toujours appliqué sur le terrain, cela dépend de l'hôpital voire des gens qui y travaillent à ce moment-là.

 Zèbretoujours

 PS : pour info et à prendre au deuxième degré (voire plus), le pdf de l'hôpital Cognacq-Jay m'a fait penser à cette publicité belge :
 http://www.mc.be/fr/100/campag [...] geId=40234
 Attention, je n'y mets aucun procès d'intention. Ne connaissant pas cet hôpital et la qualité des soins donnés, je ne permettrais pas de le critiquer.



  1. homepage
ptitfefe
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 31/03/2008 à 17:07:20  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Eric-bisou,
 Malheureusement, il y a des gens indignes d'exercer ce métier...........
 La manière de faire des gens qui ont eus en charge ta mère, est intolérable  :hurle:  

spavine
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 31/03/2008 à 19:11:22  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
http://membres.lycos.fr/dgdd/0​3/GS_75c006f3afe1bd5af0fdf80c9​5dbae18.png : 1


 Si c'est réclamé par l’intéressé(e)  !

(Publicité)
arob-muster-lalalair​e-austin
  1. homepage
umanimo
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 03/04/2008 à 10:42:55  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

ptitfefe a écrit :

Eric-bisou,
 Malheureusement, il y a des gens indignes d'exercer ce métier...........
 La manière de faire des gens qui ont eus en charge ta mère, est intolérable  :hurle:

 





 J'en ais eu des exemples dans les derniers services fréquentés par mon mari avant sa mort, dont celui dans lequel il est mort.

 J'étais même tellement en colère que j'ai écris une lettre au directeur de la clinique.
 Il m'a reçu d'ailleurs quelques semaines plus tard. Ils étaient un peu dans leur petits souliers et ont reconnu que les choses ne s'étaient pas très bien passées et qu'il y avait surtout un très grand manque de communication avec la famille.

 Je ne sais pas si mon coup de pied dans la fourmillière a changé quelque chose, mais je vous conseille à tous de faire de même quand vous n'êtes pas satisfait de ce qui s'est passé dans un service d'hôpital ou de clinique.

 Les choses changeront peut-être si nous faisons tous ça.


 [:Umanimo:7]


---------------
Blog Site Umanimo Nous ne vieillirons pas ensemble.
  1. homepage
ptitfefe
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 03/04/2008 à 12:34:40  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Et oui Uma  :pleure:  L'hosto se barre en cou....
 J'encadre des élèves infirmières depuis bientôt 20 ans, et je peux te dire que les mentalités changent ............. et pas en bien  :non:
 Quand j'y suis rentré, on ne parlait que Patient,Bien-être,Confort!
 Aujourd'hui, on n'y parle plus qu'économie,Protocoles,Formalisation des actes,Traçabilité, j'en passe et des meilleures.......... Et fatalement, on en oublie l'essentiel: L'HUMAIN (celui qui est dans le lit, ceux qui s'inquiètent pour lui.......)
 Je n'ai qu'un conseil à donner: "n'attendez pas pour mettre les choses au point"

jomi
Présent de temps en temps (De 50 à 99 messages postés)
  1. Posté le 04/04/2008 à 20:03:08  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
eh oui, d'accord avec toi ptitfefe, l'hosto barre en cou...et ce qui est malheureux, ça gagne le généraliste aussi, on est des "cas", plus Madame ou Monsieur...
 L'hôpital, c'est comme une usine, faut rentabiliser

(Publicité)
arob-muster-lalalair​e-austin
  1. homepage
umanimo
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 05/04/2008 à 16:40:50  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

ptitfefe a écrit :

Et oui Uma  :pleure:  L'hosto se barre en cou....
 J'encadre des élèves infirmières depuis bientôt 20 ans, et je peux te dire que les mentalités changent ............. et pas en bien  :non:
 Quand j'y suis rentré, on ne parlait que Patient,Bien-être,Confort!
 Aujourd'hui, on n'y parle plus qu'économie,Protocoles,Formalisation des actes,Traçabilité, j'en passe et des meilleures.......... Et fatalement, on en oublie l'essentiel: L'HUMAIN (celui qui est dans le lit, ceux qui s'inquiètent pour lui.......)
 Je n'ai qu'un conseil à donner: "n'attendez pas pour mettre les choses au point"
 





 Le problème là dedans c'est que ce sont deux groupes humains qui ne sont pas au même "niveau".
 D'un côté tu as le corps soignant en général (je mets dedans tous ceux qui sont en contact avec les patients et leur famille de l'aide-soignant au grand ponte). Il est dans son milieu, son lieu de travail qui lui est familier, il sait plus ou moins ce qui se passe (je dis bien "plus ou moins" parce que parfois on a l'impression que personne ne sait vraiment ce qui se passe), il détient à la fois le savoir, un certain pouvoir et une sorte d'autorité. De plus il n'est pas vraiment impliqué affectivement.
 De l'autre, tu as le malade et sa famille. Ils sont dans un lieu étranger, dont les codes et langage ne leur sont pas connus. Ils débarquent là en pleine détresse. Ils sont fragilisés par la tuile qui leur arrive, par l'angoisse de perdre un proche, par la souffrance pour le malade et l'angoisse de mourir.
 Ils cessent d'être acteurs de ce qui les concernent et ne peuvent que subir. Si en face, il n'y a pas un minimum de communication et d'humanité, ils sont encore plus perdus.

 Bref, il est très facile de voir que la "lutte" n'est pas égale entre ces deux parties.
 Des gens qui comme moi, ont fini par ce dire: "non, c'est pas possible, je dois dire qq chose sur ce qui s'est passé, même si ça ne donne rien", il doit y en avoir très peu. La plupart ravalent leur colère et/ou leur désespoir et ferment leur gueule.

 Et ce n'est pas sur le moment qu'on peut le faire non plus, au moment où se passent les évènements. Au moment où on est dans la plus grande détresse et qu'on a déjà à gérer sa souffrance et son chagrin.

 Il m'a fallu plusieurs semaines pour me décider à écrire cette lettre. Et plusieurs semaines encore pour accepter de me rendre à ce rendez-vous et retourner dans la clinique où mon mari est mort. Et je n'y suis pas allée seule, je n'aurais pas pu. Ma soeur m'a accompagné.


 [:Umanimo:7]


---------------
Blog Site Umanimo Nous ne vieillirons pas ensemble.
  1. homepage
ptitfefe
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 06/04/2008 à 00:05:36  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Uma, ce que tu décris me laisse sans voix  :'(

 Dans le service où je travaille, j'ai vu plus d'une fois, des collègues rester à tenir la main de quelqu'un en fin de vie, après leur service ! Elles n'arrivaient pas à "ranger" (comme tu l'as vécu) leur émotion au vestiaire !

 Nous n'avons jamais fermé la porte à qui que ce soit, qu'il s'agisse de notre salle de détente, pour souffler un moment, pour parler tout simplement, ou de celle du bureau des médecins, pour s'informer, pour "demander des comptes" des explications .

 A chaque fois que celà a été possible, nous avons tout fait pour que ces patients en fin de vie puissent retourner chez eux, passer leurs derniers instants entourés de leurs proches... Et parfois, c'était en Afrique, aux Antilles (pas la porte à côté quand-même): Ça nécessite 2 choses: -1/Dire la vérité pour qu'ils soient à même de prendre la meilleure décision .
 -2/ Leurs porter un tant soit peu d'intérèt et de respect ! "Faire cas" de ces gens-là, de leur famille !

 De mémoire, je n'ai pas souvenir d'un seul courrier de plainte (suite à un décès), en revanche, je crois pouvoir dire que presque à chaque fois dans ces cas-là, nous avons reçu des lettres de remerciements, parfois même des "invitations" aux obsèques................. :chepa:

 Tout ça n'est possible qu'en équipe ! Ça serait trop dur à porter seul, ça sous-entend aussi, que comme tu l'as dit, les portes restent ouvertes, que la vérité soit dite, qu'il y ait une véritable communication entre le patient, la famille, et l'équipe !
 Je ne comprends pas pourquoi, certaines équipes "médicales et paramédicales" s'obstinent à cacher la vérité  :??:  Ce n'est pas de notre faute s'il y a des gens malades, si certaines maladies sont incurables  :chepa:
 En revanche, c'est de notre responsabilité de tout mettre en oeuvre pour calmer les souffrances, tant physiques que morales  :chepa: pour permettre aux gens qui nous font confiance, de choisir en leur âme et conscience.........

 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :
 

Sujets relatifs
Que pensez-vous de l'euthanasie?  
Plus de sujets relatifs à : euthanasie et fin de vie

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
lequel des deux? 5
Comment vous êtes-vous intéressé à l'informatique? 27
proposition (honnete) 5
Qui choisir comme transporteur postal? 29
Politique et telecommunications 50