Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business

|-  LOISIRS

||-  Débats

|||-  

euthanasie et fin de vie

 

LOGICIELS : michel69 et 80 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse
 

euthanasie et fin de vie




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 
Page photos
 
     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

euthanasie et fin de vie

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
jpaul44
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 27/03/2008 à 16:56:09  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:hello:
 je vous propose de débattre d'une affaire qui nous concerne tous plus ou moins
 j'aimerai que "l'affaire" en cours ne sera pas abordée puisque la justice y travaille encore
 tout manquement à ce souhait sera, j'espère,modéré par les "responsables"
 si ce topic ne vous intersesse pas ou s'il est abordé dans une autre catégorie priere de me le faire savoir
 :jap:


---------------
A quoi vous sert votre tête ? a empêcher l'eau de rentrer dans mon corps, chef
zebretoujours9
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 27/03/2008 à 19:03:05  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:hello:

 J'ai voté 1.
 En effet. Même si je ne parle pas de "l'affaire" qui relance le débat chez vous, en France, il arrive régulièrement que des personnes demandent, lorsqu'elles sont (encore) lucides, à recourir à l'euthanasie. Souvent, cette demande est faite au médecin de famille. Quelles sont les solutions possibles ?
 - Il respecte la loi, ne fait rien ... et laisse la personne dans sa détresse.
 - Il aide cette personne ... et risque des poursuites judiciaires car il a "tué" un être humain.
 Pour la personne même :
 - Si le médecin accepte, elle obtient son euthanasie, en remerciant le docteur car elle sait qu'il risque gros et doit généralement demander à sa famille de mentir afin d'éviter les poursuites.
 - Si le médecin refuse, soit elle se laisse partir à petits feux, soit elle accélère elle-même la procédure, par le suicide.

 En résumé, quelle que soit la solution prise, elle est inconfortable.

 Chez nous, en Belgique, bien des choses sont à améliorer, mais c'est un des rares pays à avoir légalisé cette procédure. Bien entendu, il existe de nombreux garde-fous à cette loi, il est impensable d'espérer émettre l'idée un soir ... et se retrouver six pieds sous terre le lendemain.
 Cette loi existe depuis quelques années et on constate qu'il n'y a pas eu une "explosion" des demandes. Il paraîtrait même qu'il y aurait moins "d'euthasies officielles" que ce qui était pratiqué avant la dite loi, dans l'ombre, sous couvert de "mort naturelle" ... C'est bien sûr impossible à vérifier car peu de médecins osent dire qu'ils ont accompagné des "cas incurables", avant la promulgation de cette loi.

 Bref, je pense que c'est un droit de pouvoir décider de son sort, lorsqu'on est atteint d'une maladie incurable et que l'on souffre.

 Zèbretoujours

 :edit
 Je précise que je ne crois pas en une religion car c'est élément fondamental dans le choix ou non de l'euthanasie et je respecte les personnes qui refusent ce choix pour elle-même au nom d'un dieu.

(Publicité)
magyarst
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 27/03/2008 à 20:28:53  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
c'est pas souvent que je me permets de poster dans des sujets aussi serieux.
 souvent c'est faute de connaissances, de culture generale, que je me permets d'ouvrir ma gueule.
 contrairement a certains, je m'en rends compte et m'abstiens donc.

 seulement, comme (je pense) beaucoup ici, j'ai ete confronte de pres (tout est relatif) non pas a la mort (enfin si, aussi... mais ca a ete la conclusion) mais surtout a la maladie.
 je l'ai deja raconte quelques fois, mais mon grand pere, papy, est mort d'un cancer qui s'est generalise.
 bizarrement, l'image que je garde enfant de mon grand pere est d'un vieux gars pimpant (vous savez le genre "vieux beau gosse" ) qui m'en foutait plein la gueule. il m'avait pris en grippe a tel point qu'il me faisait tourner en bourrique jusqu'a ce que j'en pleure de rage.
 et vas y que je te mets des sabots ou des bouquins en equilibre en haut de la porte de ta chambre le matin.
 et vas y que je tire l'eau chaude ds la cuisine quand tu prends ta douche.
 juste pour me faire peter un cable. ce qu'il arrivait sans mal.

 puis a l'adolescence, il a change.
 il est devenu le papy cadeau. celui qui me racontait plein d'histoires (pas mal de conneries aussi. notamment qu'il chassait le tigre a la lampe torche... bon... j'y ai cru longtemps :/    ), qui m'offrait plein de choses... trop de choses meme. des objets surtout. des jumelles qui dataient de mathusalem, des boites, etc...
 plus tard, trop tard, j'ai compris qu'il voulait laisser une trace.
 chose reussie ;)

 et pourquoi donc de cela... non pas que la mort le guettait du fait de son age (il avait a peine 70 piges) mais simplement qu'un crabe avait elu domicile cote gorge.
 et malgre les chimio, malgre les grattages (j'ai jamais vraiment compris...) du palet et de la gorge, le crabe il s'est decide a taper le squatte et il s'est generalise.

 et j'ai vu mon grand pere, en quelques annees (quand on voit regulierement quelqu'un on voit moins vite la metamorphone que ponctuellement), passer du papy pimpant a papy legume.
 ca a ete progressif.
 au depart, c'etait juste la chimio qui l'abrutissait.
 et les medocs qui prenait avec.
 morphine, puis (sur la fin) on le seuvrait a la codeine.
 donc apres le stade "je tatasse pas vingt ans a table et je viens plus passer la journee a la mer avec vous" est venu le stade ou cela apparaissait exterieurement la maladie.
 on lui avait fait une ablation partielle du palet.
 en gros, entre son nez et la gorge c'etait porte ouverte mais pas dans des conduits normaux.
 il avait un palet artificiel a mettre quand il mangeait. mais parfois ca partait en sucette, a table.
 lui si fier se voyait devenir grabataire. il le supportait pas.
 et generalement se barrait tot du repas.
 nous etions toujours en bout de table tous les deux. ben mon poto qui m'en foutait plein la gueule quand j'etais gamin, qui me racontait que des conneries quand j'etais plus vieux, je le voyais fondre sous mes yeux.

 il etait devenu defonce par les medicaments et physiquement plus qu'amoindri.
 il sentait la mort.
 je ne sais pas si ca parle a quelqu'un quand je dis ca. mais cette odeur de vieillesse + medocs. c'etait atroce.

 mais il s'est battu le vieux lion, pendant des annees.
 les deux dernieres annees furent les pires. surtout pour ma grand mere, qui ne l'oublions pas, etait devenu la tauliere a la maison : elle le lavait, le changeait, le nettoyait de ses "laisses allers noctures comme diurnes", le bordait.
 il etait devenu une merde. humaine certes. mais il etait devenu plus une illustration de la phase terminale d'une maladie, qu'un humain.

 et c'etait une abomination a aller voir. parce que rien a battre, le papy j'allais le voir (alors qu'une de ses filles n'osait plus le faire des que la maladie s'etait acceleree. tellement facile de se cacher la tete et de dire "je veux pas voir". en attendant la derniere annee il a pas revu une de ses filles, pas une fois).
 il ne me reconnaissait plus. quand il ouvrait un oeil, ou deux, de son lit qu'il ne quittait plus, il ne bitait rien a rien.
 je me souviens de deux moments forts :
 le premier, il m'a confondu avec un de mes cousins (par alliance...). lui grand et maigre, moi petit et trapus...
 le second, il m'a ouvert ses bras, je me suis penche, me suis glisse contre ce corps qui, desole de le dire, me degoutait, et il m'a serre dans ses bras en pleurant.
 vous auriez connu mon grand pere que vous auriez compris a quel point le voir pleurer pour moi etait un choc.
 et il m'a dit
 "regarde la merde que je suis devenu. regarde moi. il est temps que ca se finisse"

 quelques semaines plus tard il etait mort.

 nous avions parle dans la famille de l'y aider plus tot.
 a force de tortiller du cul, on l'a laisse souffrir quelques mois en trop.
 on avait les possibilites de trouver les medicaments pour l'aider a partir vite, et bien. une piquouse et basta : arret cardiaque.
 et personne, disons le, n'a eu les couilles de prendre les choses en main et de le faire.

 j'aurai eu l'age que j'ai aujourdhui, confronte a mon grand pere dans cet etat comme je l'ai ete, je sais meme pas si j'aurais ose. :/  
 et c'est la le probleme c'est qu'on laisse les proches se demmerder avec un choi x qu'ils ne devraient meme pas avoir a faire.
 ca veut dire quoi ca : attendre la mort ??
 putain quand ta vie se resume a je dors/je me chie dessus/je dors/je mange
 je vois pas ou elle est l'utilite de continuer ...

 alors les lois disent qu'on ne doit pas donner la mort.
 parce que notre gouvernement il s'amuse pas a contourner la constitution, la revoir, en ce moment ?
 pas fichu d'autoriser l'euthanasie ?
 de toute maniere, une famille aimante et motivee aidera son conjoint/parent/papy a partir.
 sans autoriser l'euthanasie, on transforme un acte d'amour, le dernier, en un homicide volontaire.
 on transforme un acte de fierte, de respect envers soi meme et ce que l'on a ete et qu'on ne supporte plus d'etre, et ce qu'on ne supporte plus de vivre, un acte de "je decide comment je dirige ma vie et quand je l'arrete" en un suicide.

 

bardé de TNT, prêt à exploser
  1. homepage
ekinox06210
Membre impliqué (de 20 000 à 29 999 messages postés)
  1. Posté le 27/03/2008 à 20:34:43  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
je suis assez d'accord avec ca.

 de toute façons les gens ont toujours le controle de leur vie, et si ils sohaitent vraimant mourrir, ils peuvent trouver un moyen d'arriver a leurs fins.

 alors ne pas légaliser l'euthanasie c'est se voiler la face, et c'est dire aux gens
 "ah ben non, si vous voulez mourir suicidez-vous, mais c'est à vos risques et perils : le risque c'est bien entendu que ca foire et que votre vie soit pire que celle que vous avez déjà. Et qu'apres vous soyez traité et que vous soyez surveillé pour ne pas recomancer.
 Quoi qu'il en soit, si vous voulez mourir, mourez dans la douleur, parce que la mort douce n'est pas autorisée"

 vive la france...(?)

eric-bisou
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 27/03/2008 à 21:19:30  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Magyarst a écrit :

 


 ...j'aurai eu l'age que j'ai aujourdhui, confronte a mon grand pere dans cet etat comme je l'ai ete, je sais meme pas si j'aurais ose. :/...

 




 bel hommage à ton Papy.
 moi je t'aurais donné la médaille du courage,car je pense qu'il en faut beaucoup pour le faire...

(Publicité)
tintin33
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 27/03/2008 à 21:51:57  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Voté 1

 Rien à ajouter avec ce qui précède  :jap:


 Si le destin me jouait un sale tour, je ne souhaiterais être une charge ni pour mes proches ni pour moi-même ...

Marcel m'harcèle
  1. homepage
bobarmarcel
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 27/03/2008 à 22:02:51  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

tintin33 a écrit :

Voté 1

 Rien à ajouter avec ce qui précède  :jap:


 Si le destin me jouait un sale tour, je ne souhaiterais être une charge ni pour mes proches ni pour moi-même ...
 




 Sms de Madame Tintin " C'est de l'ironie ?  "
 :D  :D  :D

 Sinon je suis favorable à l'euthanasie si le souhait, le désir, la nécessité a été exprimé consciemment par la personne  :jap:
 Si en 68, les nanas revendiquaient que leur corps leur appartenait, je fais de ce slogan mien et revendique à mon tour de faire de mes 80 kilos de splendeur musculaire  :whistle: ce que je veux loin de la morale désuète, absurde, bestiale et rétrograde des religions cancérigènes  :nonono:  :nonono:  :nonono:

 :edit >> Mag  :jap: mais en même temps je comprends l'attitude de chacun, celle de sa fille qui ne vient plus le voir de peur de souffrir et p'être de faire souffrir, la tienne, celle du pote de l'ami qui assume et qui pourtant est miné par cette saloperie et qui continue à voir derrière la maladie l'homme qu'il a été  :jap:

 Quant à la piqure, je me demande franchement (je dis ça à froid, tranquillement installé derrière mon ordi), même si je sais qu'elle est nécessaire, même si elle est "vitale" ( j'emploie ce mot à dessein ) si franchement j'en aurais le courage. Passer par un tiers, par un toubib m'apparait comme d'une grande nécessité  :jap:

arob-muster-lalalair​e-austin
  1. homepage
umanimo
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 27/03/2008 à 22:20:24  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je n'ai pas été confronté au problème de l'euthanasie, mais par contre ce que raconte Magyarst me ramène plutôt au problème de l'acharnement thérapeutique. Avec ces traitements à la con qui font souffrir le malade plus que la maladie elle même et qui ne les sauvent même pas.

 Nous en tant que parents des malades et les malades eux même devraient avoir le choix en toutes connaissance de cause là aussi. Et que ce ne soient pas les médecins qui décident seuls de ce qu'ils vont faire subir à cette viande malade qu'est celui ou celle confronté à une maladie dont il ne sortira pas.

 Faire des traitements lourds et douloureux à qq'un dont on a espoir qu'il va guérir est une chose, mais faire la même chose à qq'un dont on sait pertinemment qu'il va y passer dans plus ou moins longtemps (pour le prolonger soi disant), pour moi, c'est de la cruauté. Parce qu'on fait miroiter l'espoir en ne révélant pas la vérité et celle ci est d'autant plus dure à appréhender.


 [:Umanimo:7]


---------------
Blog Site Umanimo Nous ne vieillirons pas ensemble.
(Publicité)
neptune99
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 27/03/2008 à 22:46:15  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:rale: Le premier héritier que je vois s'approcher de ma perfu prend mon pot de chambre sur la tronche !

 Sérieux : voté 1 bien sûr, mais avec un encadrement médical qui évite les meurtres déguisés en euthanasie.

jpaul44
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 27/03/2008 à 22:46:53  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:hello:
 eh bien je vois que ce débat est lancé et je vous en remercie
 mon papa est decide suite a une malade nosocomiale, qui disaient, suite a un simple quadri pontage (qui c'est tres bien passé) une pancréatite, qui disaient, cancer du pancreas
 le medecin a dit a l'epoque (1990) en general cette maladie est foudroyante et l'emportera en 3 semaines
 papa est reste 7 mois a l'hosto dans d'atroces souffrances
 maman en 2001 a eu parkinson et alzaimer en meme temps emportée en 1 an elle n'a pas souffert
 c'est surtout l'entourage qui souffre dans ces cas la
 surtout quand les freres et soeurs sont dans la medecine et soignent les parents
 moi ce qui m'a toujours intrigué c'est quand on arrive a cette extremité le patient en general ne se rend plus compte de rien
 on devrait, comme pour le don d'organe demande l'autorisation au malade ou lui faire signé une decharge pour que lorsque cette limite arrive on soit autorisé a observer ses dernieres volontés sans l'accord de la famille et ainsi dechargé les autorités médicales
 pourtant je suis d'une éducation catholique et il m'arrive encore de pratiquer
 a vos claviers (sans vous commander, bien sûr)
 [:45phh:1]


---------------
A quoi vous sert votre tête ? a empêcher l'eau de rentrer dans mon corps, chef
jejegraphx
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 27/03/2008 à 23:27:56  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour aussi et rien à ajouter :D
 On devrai faire comme en Suisse où il y a une association qui étudie les demandes.

(Publicité)
zebretoujours9
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 27/03/2008 à 23:51:17  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:hello:

 



Passer par un tiers, par un toubib m'apparait comme d'une grande nécessité



 



Sérieux : voté 1 bien sûr, mais avec un encadrement médical qui évite les meurtres déguisés en euthanasie



 



On devrai faire comme en Suisse où il y a une association qui étudie les demandes



 Cela complète ce que je disais dans mon post : je parle pour la Belgique car c'est le pays que je connais le mieux ( ;) ), il existe un cadre réglementaire strict et l'acte est pratiqué par un médecin.

 Pour info, voici les "conditions" pour rédiger une demande d'euthanasie en Belgique : http://www.ejustice.just.fgov. [...] 2003022490
 C'est long mais cela vaut le coup de lire entièrement.

 Zèbretoujours

 PS : aucun médecin n'est obligé d'accéder à la demande ... mais il y a moyen d'en trouver sans devoir traverser tout le pays.

1er fran
karpo
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 28/03/2008 à 00:03:37  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:hello:  Voté 1 of course !  :jap:

 Je suis également pour l'euthanasie très active et anticipée de Bobar !  :nonono:


 Plus sérieusement.....

 Pour ma part, je n'ai aucune envie de passer par le stade végétal avant de clamser, après avoir passé ma vie debout, comme un homme !
 Je n'ai pas envie de souffrir plus que nécessaire afin de retarder l'inéluctable !
 j'ai encore moins envie d'infliger à mes proches et notamment à mon épouse, ma propre souffrance et la dégradation physique qui l'accompagne.
 Je suis propriétaire et responsable de ma peau et je veux avoir le droit, en conscience, de mettre un terme à mon existence, sans avoir de compte à rendre à Kikecesoit (autre nom de l'état), sans être obligé de me foutre par la fenêtre (merdoum.....chuis au 1er étage) ou de paralyser le trafic SNCF en me jetant sous le TGV, ou encore en faisant péter l'immeuble après avoir mis ma tronche dans le four, thermostat 9 !  :na:
 Après tout......en terme comptable, ça coute sans doute moins cher à la société, qu' X jours ou mois en unité de soins palliatifs.......?  :chepa:

 :top: Vala pour le moment.....


---------------
... Karpo Diem...
Il faut savourer les bons moments présents !
  1. homepage
bois-des-loups
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 28/03/2008 à 00:15:27  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
[:bois des loups:5] Je suis pour l'euthanasie s'il n'y a plus un brin d'espoir...donc j'ai voté 1.

(Publicité)
  1. homepage
ptitfefe
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 28/03/2008 à 00:50:39  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai voté blanc  :chepa:  parce que je suis confronté à ce cas de conscience très régulièrement de par mon métier.....
 Je vais tenter d'expliquer  :??:
 Quand j'ai commencé dans cette profession, on voyait des êtres humains crever dans les pires souffrances, tant physiques que morales, c'était insoutenable....
 Bien souvent on prenait la decision "d'en finir" trop tard, on ne savait ou n'osait pas utiliser les moyens dont on disposait (morphine, hypnotiques), on regardait les gens hurler à la mort, pendant des jours, on se posait des cas de conscience à chaque fois  :??:  Faut pas oublier qu'on n'est pas préparé à ça, voir mourir nos congénères n'est pas une partie de plaisir: ça fait mal aux tripes, ça laisse des traces indélébiles :pleure:
 A cette époque, j'y croyais à l'euthanasie, je ne voyais pas d'autre solution acceptable..

 Puis, j'ai rencontré une anesthésiste qui se refusait à pratiquer l'euthanasie.......... Elle ne voulait pas en entendre parler, elle ne faisait pas ce métier pour tuer des gens mais pour les soigner...... (je sais ça peut sembler dur  :chepa:  mais.....), En revanche, elle a fait la promesse d'être active face à la souffrance des gens  :bien:
 Et force est de constater qu'aujourd'hui, on ne tue plus dans notre service, mais on ne voit plus, non plus, de larmes, ni de cris  :chepa:  que les malades sont soulagés et qu'il ne demandent plus à mourir.
 Que globalement, notre vision de l'euthanasie, a changé........... que nous savons qu'il est possible de faire autrement............. que nos patients ne nous demandent plus d'être des "tueurs" (ben si c'est un peu ça  :chepa: même si les mots sont peut-être un peu forts)
 Alors parfois, les doses sont telles qu'elles peuvent être létales..............

 Si je suis partagé, c'est qu'il reste des cas individuels, des cas où la personne ne peut pas "assumer", où il faudra prendre la responsabilité à sa place, je pense à Vincent H., au papy qui ne peut plus décoller de son fauteuil, à ceux à qui on aura pas eu le courage de dire la vérité, et qui se retrouveront trop tard devant le fait accompli...............
 Si je suis partagé, c'est qu'aujourd'hui, il y a des unités de soins paliatifs très adaptées aux malades en fin de vie.
 Si je suis partagé, c'est que "vivre la mort" les yeux dans les yeux, ça n'est pas racontable, c'est terrible, et que c'est aussi difficile de la donner !

 J'aurais juste une question en guise de conclusion:-"Faut-il plus de courage pour en finir soit-même, ou pour demander à une tierce personne de le faire ?"
 Comme Magyarst, je ne sais pas moi-même  :chepa: si j'en trouverais la force  :??:

jpaul44
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 28/03/2008 à 00:59:18  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:hello:
 merci du témoignage
 c'est pas facile dans ce métier et la plupart de tes confrères doivent penser comme toi
 :salut:


---------------
A quoi vous sert votre tête ? a empêcher l'eau de rentrer dans mon corps, chef
cristiano
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 28/03/2008 à 11:13:34  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Voté 1 je suis pour à 300%.

 Quand il n'y a plus de solution, que la personne souffre attrocement, il faut la laisser partir si elle le désire...

 Il y a un vote "contre" j'aurai aimé lire l'avis de cette personne à moins d'avoir loupé un post...


---------------
Parrain de Babasse86
magyarst
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 28/03/2008 à 11:17:26  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

cristiano a écrit :

 
 Il y a un vote "contre" j'aurai lire l'avis de cette personne à moins d'avoir un post...
 




 :moque:

cristiano
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 28/03/2008 à 11:54:41  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Magyarst a écrit :

 


 :moque:
 




 Ouai faut m'euthanasier sur le champ  :o

 Pfff, j'ai écris ça en 2/2


---------------
Parrain de Babasse86
tintin33
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 28/03/2008 à 12:06:17  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

cristiano a écrit :

Voté 1 je suis pour à 300%.

 ...

 Il y a un vote "contre" j'aurai aimé lire l'avis de cette personne à moins d'avoir loupé un post...

 



 100%, ça devrait suffire à t'éliminer  :whistle: ... tu veux mourir 3 fois ?!!!  :ouch:  

 Pour le vote "contre", moi aussi j'aurions aimé en savoir plus ... :D

cristiano
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 28/03/2008 à 12:56:57  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

tintin33 a écrit :

 
 100%, ça devrait suffire à t'éliminer  :whistle: ... tu veux mourir 3 fois ?!!!  :ouch:
 




 :nonono:


---------------
Parrain de Babasse86
1er fran
karpo
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 28/03/2008 à 19:54:38  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

ptitfefe a écrit :

 
 Puis, j'ai rencontré une anesthésiste qui se refusait à pratiquer l'euthanasie.......... Elle ne voulait pas en entendre parler, elle ne faisait pas ce métier pour tuer des gens mais pour les soigner......
 




 :hello:

 :s

 Je pense que c'est un peu court et brutal comme argument et un "little chouia" spécieux sur le bord des entournures..... :nonono:  :fume:

 ça....on s'en doute un peu qu'elle ne fait pas ce métier pour tuer.... ! :sarcastic:
 Peut-être qu'on pourrait affiner un peu en disant qu'elle exerce ce métier pour soigner et aussi pour soulager, ce qui ouvre d'autres portes.....
 Lorsqu'il n'est plus possible de soigner, il est encore possible de soulager et il serait humainement grand d'assister dans ces rares cas, les patients à bout de résistance, n'aspirant qu'à être délivrés.

 Pour être un peu brutal à mon tour, j'ai envie de dire que l'acharnement thérapeutique est à mes yeux une manière de tuer à petit feu.

 bien sur, il ne s'agit pas de tout permettre mais il serait possible d'encadrer efficacement les demandes réitérées d'êtres humains en fin de vie.
 La médecine se grandirait d'offrir cet ultime soulagement...


---------------
... Karpo Diem...
eric-bisou
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 28/03/2008 à 22:27:55  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
il semble qu'il y ai ici quelques forumeurs de la profession médicale,alors j'en profite pour me faire expliquer ce que sont "les soins palliatif" qui à mon sens est une jolie tournure de phrase pour simplement dire:"on débranche tout,on donne plus de médoc,elle va bien finir par mourir".
 j'ai plusieurs exemples de proche ou j'ai franchement l'impression qu'on a rien fait pour les retenir mes ancêtres.
 la sécu est-elle à ce point en déficit? :chepa:

dr-ll
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 28/03/2008 à 23:40:34  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
tant qu'on n'appuie pas sur le bouton, on peut être pour

jpaul44
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 00:48:23  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

DR!LL a écrit :

tant qu'on n'appuie pas sur le bouton, on peut être pour
 




 :hello:
 c'est un peu simple comme réponse DR!LL et tres fin de ta part

 car on peut le comprendre dans les  2 sens
 une reponse de normand quoi
 mais c'est l'attitude de beaucoup de gens qui ne veulent pas ce lancer dans un probleme qui, croient-ils, ne les concerne pas
 :salut:


---------------
A quoi vous sert votre tête ? a empêcher l'eau de rentrer dans mon corps, chef
dheluu
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 01:35:19  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
[:GeoSnyper:1] Moi, je suis pour,les gouvernements font un débat pour savoir si on doit OUI ou NON laisser une personne  mourire dignement.Sans  souffrire,mais aprés plusieur prises de médicament  a t on encore une conscience .Pour ma part une personne souffrant d une maladie, sans que l on puisse la soigner devrait avoir le choix de ca vie.
 PS il faut pas oublié que des personnes en parfaite santée meurent de faim, de bombes , font massagrés par des milices etc par la faute de ces meme gourverment ( pays du mondes) et qui la , en parle tout les jours sans que cela fait débats !!!!
 Donc faut il mieux mourires sans le vouloir en bonne santée ou vivre sur un lit d hopital raccordé a plein de tuyau etv attendre la mort?




---------------
DHELUU
  1. homepage
ptitfefe
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 04:32:18  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

karpo a écrit :

 


 :hello:

 :s

 Je pense que c'est un peu court et brutal comme argument et un "little chouia" spécieux sur le bord des entournures..... :nonono:  :fume:




 :??:  Peux-tu préciser le fond de ta pensée ?????
 



 
 ça....on s'en doute un peu qu'elle ne fait pas ce métier pour tuer.... ! :sarcastic:



 Donc jusque là nous sommes d'accord.....
 



 
 Peut-être qu'on pourrait affiner un peu en disant qu'elle exerce ce métier pour soigner et aussi pour soulager, ce qui ouvre d'autres portes.....


Il me semble que j'ai évoqué cet aspect des choses dans mon post précédent
 Là, je n'ai plus envie de te suivre.... :non:
 



Lorsqu'il n'est plus possible de soigner, il est encore possible de soulager et il serait humainement grand d'assister dans ces rares cas, les patients à bout de résistance, n'aspirant qu'à être délivrés.



 Tu as tout à fait traduit ma façon de voir la chose: quand on ne peut plus guérir, on doit se recentrer sur le confort du malade, quitte à utiliser des antalgiques à dose quasi létale........... là où je te rejoins moins, c'est quand tu parles d'assistance, assister pour ne pas souffrir: Oui, 1000 milliard de fois oui.....
 Assister pour tuer, je suis désolé mais Non, c'est un cas de conscience terrible que de pousser la seringue, on doit vivre le restant de ses jours avec ça dans un coin de la tête............... :sweat:
 Penses-y et dis-moi sincèrement si tu te sentirais assez de courage pour être acteur d'euthanasie ?
 DRiLL l'a très simplement dit:
 



tant qu'on n'appuie pas sur le bouton................



 



 
 Pour être un peu brutal à mon tour, j'ai envie de dire que l'acharnement thérapeutique est à mes yeux une manière de tuer à petit feu.



 Pour moi, ça reviendrait plutot à vouloir guérir l'inguérissable, par tous les moyens, y compris les plus barbares, et ça on est bien d'accord que c'est intolérable.......
 On n'est pas pour autant obligé de rendre les malades à leur triste sort: il existe des centres antidouleur efficaces, des centres de soins palliatifs pour les personnes les plus durement souffrantes....
 



 
 bien sur, il ne s'agit pas de tout permettre mais il serait possible d'encadrer efficacement les demandes réitérées d'êtres humains en fin de vie.
 La médecine se grandirait d'offrir cet ultime soulagement...
 


Oh que non  :non:  on ne sort grandi de rien du tout...
 On en sort mal à l'aise, des idées noires plein la caboche, on chialle tout ce qu'on peut............. On se dit "pourquoi j'étais là ????" "qu'est-ce que je viens de faire ?"
 Personnellement, si la fin de ma vie devrait-être souffrance, je ne souhaiterais qu'une chose: "avoir le courage de me foutre en l'air tout seul comme un grand, plutot que d'avoir celui de demander à un tiers de le faire à ma place"

  1. homepage
ptitfefe
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 06:40:47  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Eric-bisou a écrit :

il semble qu'il y ai ici quelques forumeurs de la profession médicale,alors j'en profite pour me faire expliquer ce que sont "les soins palliatif" qui à mon sens est une jolie tournure de phrase pour simplement dire:"on débranche tout,on donne plus de médoc,elle va bien finir par mourir".
 j'ai plusieurs exemples de proche ou j'ai franchement l'impression qu'on a rien fait pour les retenir mes ancêtres.
 la sécu est-elle à ce point en déficit? :chepa:

 



 Une bien triste vision du soin palliatif.................
 Va plutôt lire cette présentation, je ne pourrais mieux résumer l'intéret des unités de soins palliatifs: http://www.hopital-cognacq-jay [...] iatifs.pdf
 Quelques témoignages, certains poignants, mais qui vous montrerons qu'on peut faire autrement, en s'en donnant les moyens: http://www.sosfindevie.org/pallia/index-T.I2.htm (qui résume pas trop mal mon état d'esprit sur le sujet, à ceci prèt que je n'aurais pas utilisé le mot espérance  :'( )
 http://www.sosfindevie.org/pal [...] tm#malades (je n'ai pas trouvé de témoignage qui parle euthanasie  :chepa: )

 Quand à ta dernière remarque sur le déficit de la sécu, je ne comprends pas bien quel est le rapport avec l'euthanasie, ni la fin de vie, ni même l'acharnement thérapeutique  :chepa:

dr-ll
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 07:52:45  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

jpaul44 a écrit :

 


 :hello:
 c'est un peu simple comme réponse DR!LL et tres fin de ta part

 car on peut le comprendre dans les  2 sens
 une reponse de normand quoi
 mais c'est l'attitude de beaucoup de gens qui ne veulent pas ce lancer dans un probleme qui, croient-ils, ne les concerne pas
 :salut:
 




 :salut:
 en fait il n'y a qu'un seul sens:
 tant qu'on reste spectateur, on peut dire ce qu'on veut
 donc on peut être "pour"

Il faut savourer les bons moments présents !
  1. homepage
bois-des-loups
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 10:14:00  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:hello:
 Ma femme travaille également dans un Centre de Soins Continus sur Suisse,plus particulièrement dans un service de soins palliatifs :
 avec tout ce qu'elle voit,je peux dire qu'elle est pour !

Marcel m'harcèle
  1. homepage
bobarmarcel
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 10:20:03  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

DR!LL a écrit :

 


 :salut:
 en fait il n'y a qu'un seul sens:
 tant qu'on reste spectateur, on peut dire ce qu'on veut
 donc on peut être "pour"
 




 J'avoue avoir du mal à suivre ton raisonnement. Ce n'est pas un choix que tu vas devoir appliquer aux autres mais à toi uniquement.
 Personnellement je suis pour l'euthanasie et ce choix ne s'applique qu'à moi. Je suis le maitre de ma vie. Et le médecin ne fait que suivre ma volonté, mon désir, mon souhait, mon espérance.
 Et pour réaliser cela j'ai besoin d'une loi afin d'éviter justement aux autres de se retrouver devant un tribunal.  :jap:

On a tout essayé sauf l'amour
  1. homepage
dauphine974
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 10:35:06  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai voté 1 :jap:  

 Mon père a été "dépendant" suite à une opération au coeur qui a déclenché un AVC alors qu'il avait été un homme fort et indépendant toute sa vie (agriculteur) et souhaitait partir (il ne supportait pas de vivre ainsi) mais personne ne l'a aidé. Cependant au bout de 2 ans, la "nature" a fait son oeuvre, mais certains membres de ma famille auraient souhaité qu'il vive encore plus longtemps malgré son état :jap:  

 Un jour ma fille m'a dit : " je refuse l'acharnement thérapeutique sur moi" , il me faut penser lui demander de l'écrire :jap:

 Je pense exactement comme elle pour moi. Il faudra que je l'écrive aussi :jap:  

 Quant à mon fils, je n'ai pas eu l'occasion que nous abordions ce sujet :chepa:  

jpaul44
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 13:34:06  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

DR!LL a écrit :

tant qu'on n'appuie pas sur le bouton, on peut être pour
 




 :hello:

 je reprend ton post Dr!LL pour expliquer:
 donner l'autorisation au patient d'appuyer sur ce "bouton" quand il le juge nécessaire n'est pas un acte criminel
 un malade ne veut pas "partir" non plus sur une simple souffrance et donc appuierai a la suite d' une décision murement réfléchit


---------------
A quoi vous sert votre tête ? a empêcher l'eau de rentrer dans mon corps, chef
paclasse
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 14:20:20  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
On ne peut pas répondre à cette question par Oui ou Non.

 De quelle euthanasie parlons nous?

 De l'euthanasie active (la piqure ou le médicament qui tue) où passive (ne pas soigner une banale infection parce qu'on est en phase terminale d'une maladie grave)...

 S'agit-il d'une euthanasie volontaire (le malade dit vouloir en finir) ou involontaire (le malade n'a pas/plus les moyens d'exprimer sa volonté).

 Le cas de Chantal Sébire relève de l'euthanasie active-volontaire, actuellement interdite par la loi française. L'euthanasie passive est désormais autorisé, elle est même acceptée par les religions. Jean Paul II a bénéficié d'une euthanasie passive-volontaire (il a refusé d'être nourri artificiellement).

 La volonté du patient suffit-elle?
 Doit-on refuser de soigner un bébé dont on sait qu'il aura une vie de grabataire? Doit-on le soigner, malgré la volonté de ses parents, si on pense qu'une vie de grabataire est quand même une vie?

 Cette suite de questions me conduit à être extrêmement réservé sur les solutions législatives qui peuvent apportées.

 J'ai plutôt apprécié la position gouvernementale qui est d'évaluer, avant toute chose, la loi actuelle qui date de 2002 (légalisation de l'euthanasie passive).

 La question ne peut être réglée par les seuls députés ou ministres. Il y a un réel besoin sur ce genre de sujets d'une démocratie participative, associant réellement les citoyens (soignants, malades, accompagnants, philosophes, religieux,...).

 Il faut se donner le temps de l'évaluation des dispositifs existants ici et ailleurs.

 Au Pays-Bas, l'euthanasie active reste illégale mais il existe un cadre (questionnaire,procédure stricte) où "l'euthanasiant" n'est pas poursuivi.

 En Suisse, c'est le suicide accompagné qui est autorisé.

 En Australie du nord, l'euthanasie involontaire est possible (les proches donnent leur autorisation).

 Tout ça pour dire que je n'ai voté ni Oui, ni Non, ni Blanc.


---------------
The spirit is willing, but the flesh is weak.
dr-ll
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 15:39:56  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

jpaul44 a écrit :

 


 :hello:

 je reprend ton post Dr!LL pour expliquer:
 donner l'autorisation au patient d'appuyer sur ce "bouton" quand il le juge nécessaire n'est pas un acte criminel
 un malade ne veut pas "partir" non plus sur une simple souffrance et donc appuierai a la suite d' une décision murement réfléchit
 




 salut jpaul
 ce n'est pas monsieur tous le monde qui peut répondre à cette question
 ni les juristes, ni les politiciens ni le peuple ne peut voter pour ou contre
 la décision doit être laissée au conseil de l'ordre des médecins et à l'ensemble des médecins "acteurs" dans de telles situations et parfaitement au courant de la détresse des malades (détresse d'un point de vue médical)
 il s'agit de mettre fin à la vie d'un être humain...

tintin33
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 16:10:48  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
PaClasse  :hello: , à mon sens la question du sondage concerne l'euthanasie "personnelle", donc "volontaire" et bien-sûr "active" (nul ne souhaite vivre une longue agonie), un peu comme lorsque de son vivant on prend des dispositions sur un possible don d'organe, une crémation ...

 Sinon, en effet, on peut en discuter longuement et prévoir tous les garde-fous qui s'imposent ...  :chepa:




 'tain, pas gai tout ça, heureusement qu'il fait beau !!!  :D

jpaul44
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 16:27:48  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

DR!LL a écrit :

 


 salut jpaul
 ce n'est pas monsieur tous le monde qui peut répondre à cette question
 ni les juristes, ni les politiciens ni le peuple ne peut voter pour ou contre
 la décision doit être laissée au conseil de l'ordre des médecins et à l'ensemble des médecins "acteurs" dans de telles situations et parfaitement au courant de la détresse des malades (détresse d'un point de vue médical)
 il s'agit de mettre fin à la vie d'un être humain...

 




 c'est ce que je dis aussi
 mais malheureusement c'est pas l'ordre des médecins qui fait la loi
 mais là il devrait avoir son mot a dire quand meme (coup de point sur la table)[nom]tintin[/nom]
 



 PaClasse :hello: , à mon sens la question du sondage concerne l'euthanasie "personnelle", donc "volontaire" et bien-sûr "active" (nul ne souhaite vivre une longue agonie), un peu comme lorsque de son vivant on prend des dispositions sur un possible don d'organe, une crémation ...

 Sinon, en effet, on peut en discuter longuement et prévoir tous les garde-fous qui s'imposent ... :chepa:




 ben oui c'est clair non :??:

 mais alors quand "on" injecte la 'fameuse piquouse' a un patient qui souffre trop et qu'on dit "il partira peut etre dans son sommeil", en forçant la dose est-ce l'euthanasie :??:  :chepa:
 je dit cela car je l'ai vecu dans ma propre famille par 2 fois quand meme


---------------
A quoi vous sert votre tête ? a empêcher l'eau de rentrer dans mon corps, chef
neptune99
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 16:31:44  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

DR!LL a écrit :

 

 la décision doit être laissée au conseil de l'ordre des médecins et à l'ensemble des médecins "acteurs" dans de telles situations et parfaitement au courant de la détresse des malades (détresse d'un point de vue médical)
 il s'agit de mettre fin à la vie d'un être humain...

 




 :non: Pas du tout d'accord. Avec tout le respect que je leur dois, les médecins ne sont que des techniciens, des citoyens comme vous et moi. Pas question qu'ils soient seuls décisionnaires. Ni de les contraindre à une euthanasie qui serait éventuellement contraire à leur conscience (je pense aux croyants, il y en a dans cette profession)
 Leur avis est bien sûr essentiel quant aux chances de survie, à la douleur du patient et aux moyens de la soulager. C'est au patient d'exprimer sa volonté.
 Un plombier peut installer ma salle de bains, mais c'est moi qui décide où !
 Leur action doit s'inscrire dans le cadre d'une Loi votée par les élus, et qui leur éviterait d'être poursuivis comme ce peut être le cas maintenant.

dr-ll
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 17:55:18  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
dans de telles situations et quand il s'agit de "décisions médicales" le conseil de l'ordre donne son avis, aux juristes et aux politiques d'en faire une loi.

jpaul44
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 29/03/2008 à 19:39:38  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:hello:

 UP m'sieurs dames
 depuis quelques posts je trouve que vous etes tous d'accord mais avec votre raisonnement personnel c'est pas faux :pasfaux:
 c'est, diront certains, un dialogue de sourds
 je pense:

 aucun "parti" ne peut prendre la decision sur un coup de tete
 le gouvernement "pond" les lois
 le juriste applique les lois
 le corps medical soigne, suit, conseille, soulage le patient et la famille autant physiquement que moralement mais ne decide pas
 mais c'est au malade, lui, qui doit, avant de se voir partir en "légume" si j'ose dire qui prend sa decision au regard de la responsabilite juridique ethnique et morale vis a vis du corps médical comme un testament ni plus ni moins
 un testament c'est légal non :??:
 et, à mon avis, c'est la dessus que la loi doit porter


---------------
A quoi vous sert votre tête ? a empêcher l'eau de rentrer dans mon corps, chef
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :
 

Sujets relatifs
Que pensez-vous de l'euthanasie?  
Plus de sujets relatifs à : euthanasie et fin de vie

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
lequel des deux? 5
Comment vous êtes-vous intéressé à l'informatique? 27
proposition (honnete) 5
Qui choisir comme transporteur postal? 29
Politique et telecommunications 50