Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business

|-  LOISIRS

||-  Actu

|||-  

justice/medias

 

ibizastweet et 1 utilisateur anonyme
Ajouter une réponse
 

 
Page photos
 
     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

justice/medias

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
loloxxfr
loloxxfr
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 18:03:14  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J’ai vu ici ou là ces derniers temps des réactions épidermiques en matières de justice, et très violentes qui ne se fondent en réalité que sur la perception que nous donnent les medias de faits divers que certains tentent d’utiliser pour donner de la situation une vision déformée de la réalité.
 
 Vous vous souvenez sûrement de l’affaire d’Evreux qui a défrayé la chronique en pleine campagne présidentielle : un père de famille tué alors qu’il voulait défendre son fils racketté. L’enquête montre aujourd’hui que la vérité n’est sans doute pas si simple : pour les courageux que le sujet intéresse, lisez cet article du Nouvel observateur de la semaine dernière.
 
 Ceci n’est pas une leçon de morale mais une tentative d’explication du temps de la justice qui ne peut pas être immédiate et de la necessité de ne pas croire par principe ce que des « journalistes » nous assènent.

 
 
 Evreux: l’autre vérité d’un drame  
 
 Le 8 mars, un père de famille venu défendre son fils racketté était battu à mort par une bande de jeunes. Mais la version édifiante des faits ne résiste pas à la contre-enquête  
 
 
 ------------------------------​------------------------------​--------------------
 
 
 De notre envoyé spécial à Evreux  
 Le 12 mars, la France, abasourdie, découvrait le drame d’Evreux. Pendant une semaine, télévisions et journaux ont raconté et commenté l’histoire de ce père de famille, Patrice Bègue, battu à mort par une dizaine de jeunes gens qui rackettaient son fils.  
 Les faits s’étaient déroulés le vendredi précédent, vers 17h30, autour du pôle d’échange cars-SNCF par lequel transitent tous les élèves de la ville. Que croit-on savoir? L’artisan en bâtiment, au sortir de son travail, était venu récupérer son fils Jimmy, un lycéen, et voulait s’expliquer avec le groupe de jeunes gens qui, depuis le début de la semaine, tentait de le racketter.  
 
 Des bagarres auraient opposé, la veille et le matin même, Jimmy, accompagné de son cousin Mathieu, à ce groupe dont le meneur était un certain Faddy, lycéen lui aussi. Un rendez-vous au pôle d’échange à la fin des cours pour une nouvelle explication avait été fixé par les belligérants, racketteurs et rackettés. Prévenue par son fils de la tentative de racket dont il se disait victime et du rendez-vous du vendredi soir, la mère de Jimmy alerte la police d’Evreux. A l’hôtel de police, on lui aurait répondu qu’on ne pourrait sans doute pas surveiller le pôle d’échange « par manque d’effectifs ».  
 
 La famille Bègue convient que Patrice Bègue, accompagné de son beau-frère, ira chercher Jimmy et discuter avec ses racketteurs, dont Faddy. Selon les récits faits alors, les racketteurs ne veulent pas discuter avec ces deux adultes, qu’ils prennent immédiatement à partie. Une bagarre éclate, au cours de laquelle les nombreux jeunes présents se liguent contre les adultes. Dans l’affrontement, Patrice Bègue, atteint par une brique à la tête, s’effondre. A terre, il est encore « savaté » et les racketteurs se dispersent très rapidement. Le jet de la brique était mortel: Patrice Bègue mourra sans avoir repris connaissance, le dimanche. Le lundi 11, Faddy, 17 ans, ainsi que deux autres lycéens sont mis en examen et écroués pour « coups mortels aggravés ».  
 
 Le maire d’Evreux, Jean-Louis Debré, prend sous son aile protectrice la famille Bègue, qu’il met en relation avec le président-candidat Jacques Chirac. Celui-ci, tout à sa campagne contre l’insécurité et le « laxisme » de la gauche, utilise le drame d’Evreux pour illustrer ses thèses. Et Jean-Louis Debré enfonce le clou: « Nous en avons assez de cette délinquance, de l’impunité et du laxisme dont elle bénéficie... Les jeunes interpellés ont un passé judiciaire chargé et étaient pourtant en liberté. J’en ai assez de voir le travail des policiers anesthésié par une législation trop lourde. » Pour Vincent Picard, l’avocat de Faddy, Evreux, c’était alors « le fait divers qu’il fallait au moment où il le fallait ».  
 
 Trois mois et une présidentielle plus tard, on sait que les faits ne se sont pas déroulés comme ils avaient été alors racontés. D’abord le rôle de la police. On a su très vite qu’elle s’apprêtait à surveiller la rencontre entre la famille du racketté et les racketteurs. Mais la famille Bègue l’avait mal informée du lieu et de l’heure. D’où l’absence de patrouille – prévue une heure plus tard – lorsque éclate la bagarre. Ensuite le racket, qui serait à l’origine de l’explication.  
 
 Il semble bien qu’il n’y en ait pas eu. Une dizaine de jours après la mort de Patrice Bègue, les enquêteurs reçoivent un témoignage qui va donner un tout autre éclairage à l’enchaînement des faits. Le témoin s’appelle Bruno. C’est un lycéen aussi, sans histoire. Il n’a aucun lien, ni avec la famille Bègue, ni avec Faddy « l’agresseur ». Aux policiers d’abord perplexes – ils le placeront même pendant une nuit en garde à vue – puis écoutant son récit avec intérêt, il raconte que, depuis le lundi précédant la bagarre meurtrière, il a eu une série de différends avec un groupe dans lequel figurait Jimmy Bègue et son cousin Mathieu.
 
 D’après Bruno, ce groupe, dans lequel figurait aussi l’« ex » de sa petite copine, les harcelait en traitant la jeune fille de « pute » ou de « salope ». La tension est allée crescendo. Le mercredi 6 mars, le groupe lui saute dessus et lui vole sa casquette et son casque de baladeur. Le jeudi, il croise ses agresseurs, reconnaît parmi eux ceux dont la suite lui apprendra qu’ils se nomment Jimmy et Mathieu. Il leur demande de lui rendre ses affaires. Un attroupement se forme. Un jeune homme intervient, qu’il ne connaît que de vue. Il saura plus tard qu’il s’appelle Faddy. Faddy prend fait et cause pour Bruno, seul face au groupe. Il s’embrouille avec Jimmy et Mathieu. Bruno file prendre son car pour rentrer chez lui. Le lendemain, il a de nouveau maille à partir avec le groupe de Jimmy et Mathieu. Ce dernier lui décoche un coup de poing, qu’il rend. La bagarre reprend. Faddy surgit et intervient de nouveau: Bruno le voit mettre Mathieu à terre. Légèrement blessé à la pommette, la mâchoire déplacée par le coup de poing, Bruno va vite se faire soigner au lycée. Le soir, il décide de rentrer en voiture afin d’éviter de nouvelles altercations au pôle d’échange. Il n’assistera donc pas à la bagarre au cours de laquelle Patrice Bègue va perdre la vie. Enfin la bagarre elle-même. Elle ne s’est pas passée tout à fait comme il a été raconté.  
 
 Ainsi que l’avait évoqué « le Nouvel Observateur » du 21 mars, il apparaît que le père de Jimmy n’a pas eu le comportement pondéré que les commentaires lui ont prêté. Longtemps les jeunes témoins de l’affrontement, dépassés par les récits unilatéraux donnés par les journaux télévisés, n’osant pas aller à contre-courant de l’indignation générale, se sont tus. Certains ont commencé à témoigner devant la police, d’autres s’apprêtent à le faire. Ces témoignages corroborent la version donnée par Faddy aux enquêteurs et au juge.  
 
 Selon ces témoins, le vendredi soir, à l’heure du rendez-vous fixé par les belligérants, Jimmy s’est avancé vers Faddy et ses copains qui attendaient sous un Abribus: « Venez maintenant, je suis là. » Lorsque Faddy s’approche, « deux adultes et un jeune sont sortis de derrière les cars où ils étaient cachés ». Les témoins sont formels: les deux adultes – Patrice Bègue et son beau-frère – brandissaient des cutters. L’un d’entre eux – décrit comme le beau-frère de Patrice Bègue – course immédiatement Faddy. Il le plaque contre une voiture, lui colle le cutter sur le visage et la gorge. Un examen médical, au moment de sa garde à vue, relèvera la trace d’estafilades sur le visage du jeune homme. Faddy parvient à se dégager, et, dans la confusion, une brique atteint Patrice Bègue, qui, à terre, reçoit encore des coups de pied. Puis les jeunes s’enfuient en courant, laissant Patrice Bègue entouré de sa famille, au sol. Une femme chauffeur de car et une infirmière qui lui portent les premiers soins témoigneront devant les policiers avoir vu sous Patrice Bègue, quand elles l’ont retourné, « une lame dépassant de sa main ».  
 
 Les enquêteurs ont pris au sérieux ces témoignages. Mais ils s’interrogent: qui a fait disparaître cette « lame » aperçue, ces cutters qui n’ont jamais été retrouvés, et pourquoi? Mardi dernier, le juge devait procéder à un nouvel interrogatoire de Faddy, voire à une confrontation. Toujours incarcéré, le jeune homme, qui au bout de sa garde à vue avait reconnu avoir jeté la brique mortelle, avant de très vite se rétracter devant le juge, s’est déjà vu refuser une demande de remise en liberté. « La justice, même à la lumière des nouveaux éléments, ne pouvait sans doute pas prendre le risque de heurter l’opinion publique à qui on a asséné une vérité lumineuse qui, entre médias et politiques, arrangeait beaucoup de monde », commente son avocat.
 Bruno, le témoin par lequel l’affaire prend un tout autre éclairage et qui avait jusqu’alors fui les journalistes, a finalement décidé de répéter au « Nouvel Observateur » ce qu’il a déclaré aux enquêteurs: « Parce que les gens doivent savoir la vérité, pas celle que les médias leur ont donnée pour alimenter la mode du moment: l’insécurité. On a présenté Faddy comme un racketteur alors qu’il était venu me défendre, sans me connaître, contre des agresseurs qui se sont fait passer pour ses victimes. Aujourd’hui, j’espère que mon témoignage peut faire avancer les choses pour lui, le montrer différemment de ce que la presse en a dit. »  
 
 Robert Marmoz

 [jfdsdjhfuetppo]--Message édité par loloxxfr le 06-06-2002 à 19:20:18--[/jfdsdjhfuetppo]


---------------
tu veux que je t'allumes ? [:oui oui]
zou
  1. homepage
floleb7
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 18:10:34  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
ya pas moyen d'avoir le texte de façon plus présenté ?
 car là le gros pavé ça démotive à lire réellement


---------------
Quizz 'n' Blind : venez participer aux quizz textes et musicaux ! QnB da Best Of :D
(Publicité)
Dieu
e-deby
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 18:12:48  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
ouais, fais un résumé stp

loloxxfr
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 18:15:55  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

e-deby a écrit :

ouais, fais un résumé stp  
 



 
 je vais aere le texte mais pas faire de résumé, il pourrait apparaitre tendancieux !
 
 fo faire des efforts des fois, je sais c moins simple que d'allumer une télé


---------------
tu veux que je t'allumes ? [:oui oui]
kator
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 18:17:32  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:heink: lolo qui commence à faire des topics sérieux
 bizare

(Publicité)
Dieu
e-deby
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 18:19:01  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

loloxxfr a écrit :

 
 
 je vais aere le texte mais pas faire de résumé, il pourrait apparaitre tendancieux !
 
 fo faire des efforts des fois, je sais c moins simple que d'allumer une télé  
 



 
 ok, tu as raison

loloxxfr
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 18:20:50  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

e-deby a écrit :

 
 
 ok, tu as raison  
 



 
 j'ai essayé d'aérer un peu quand même  :D


---------------
tu veux que je t'allumes ? [:oui oui]
zou
  1. homepage
floleb7
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 18:22:57  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

loloxxfr a écrit :

 
 
 j'ai essayé d'aérer un peu quand même  :D  
 



 je v lire là c plus lisible :p


---------------
Quizz 'n' Blind : venez participer aux quizz textes et musicaux ! QnB da Best Of :D
(Publicité)
zou
  1. homepage
floleb7
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 18:28:34  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
ça montre bien que les médias ont trop de crédibilité.  
 Suffit que TF1 fasse un reportage disant untel a tué M.X pour que ce soit vrai


---------------
Quizz 'n' Blind : venez participer aux quizz textes et musicaux ! QnB da Best Of :D
loloxxfr
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 18:30:48  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Floleb7 a écrit :

ça montre bien que les médias ont trop de crédibilité.  
 Suffit que TF1 fasse un reportage disant untel a tué M.X pour que ce soit vrai  
 



 
 et ça a bien duré 3/4 jours cette affaires là, à asséner, asséner, sur toutes les chaines en plus   [:jerevial]

 [jfdsdjhfuetppo]--Message édité par loloxxfr le 06-06-2002 à 19:31:05--[/jfdsdjhfuetppo]


---------------
tu veux que je t'allumes ? [:oui oui]
zou
  1. homepage
floleb7
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 18:33:39  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
et maintenant ils doivent guere en parler non ?


---------------
Quizz 'n' Blind : venez participer aux quizz textes et musicaux ! QnB da Best Of :D
(Publicité)
loloxxfr
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 18:34:16  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Floleb7 a écrit :

et maintenant ils doivent guere en parler non ?  
 



 
 ah ben je n'en ai plus entendu nulle part  :sarcastic:


---------------
tu veux que je t'allumes ? [:oui oui]
  1. homepage
sstarshoot
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 18:35:27  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Floleb7 a écrit :

et maintenant ils doivent guere en parler non ?  
 



 bah depuis ke les elections sont finies le theme de l'insecurité est bcp moins présent
 y'a qq semaines t'avais au moins 1 reportage par semaine sur ce sujet mnt ils n'en parlent plus comme par enchantement

loloxxfr
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 18:38:41  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

sstarshoot a écrit :

 
 bah depuis ke les elections sont finies le theme de l'insecurité est bcp moins présent
 y'a qq semaines t'avais au moins 1 reportage par semaine sur ce sujet mnt ils n'en parlent plus comme par enchantement  
 



 
 mais ça c'est grace aux sorties de nuit de sarko  :sarcastic:  
 les délinquants ont peur
 
 de la même façon, ils ont starisés Chevènement puis Laguiller pendant la campagne présidentielle mais comme il n'ont pas eu ls resultats escomptés, on ne les voit preque plus.  
 par contre, Besancenot est le nouveau chouchou  :sarcastic:


---------------
tu veux que je t'allumes ? [:oui oui]
(Publicité)
  1. homepage
michoko
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 20:18:03  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:ouch: passe moi un doliprane, g tout lu
 
 :jap: merci lolo. Ca renforce mon opinion, on ns dit rien du tout. La vérité est ailleurs :)

C'est pas du gateau !!
uncle_jo
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 23:34:33  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Merci Loloxxfr.
 Ça fait chier d'avoir toujours raison !!

lune51
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 06/06/2002 à 23:47:02  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:jap: kler lolo ça montre bien le pouvoir des medias, ya qu'a voir le terrorisme avant les elections presidentielles on ne parlait que de Ben Laden, pendant on en a plus entendu parler, et qd les elections se sont terminées on apprend qu'il risque di avoir un autre attentat et kon a trouvé une nouvelle cassette. on nous prend vraiment pour des cons :heink:

C'est pas du gateau !!
uncle_jo
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 07/06/2002 à 18:01:37  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

LuNe51 a écrit :

:jap: kler lolo ça montre bien le pouvoir des medias, ya qu'a voir le terrorisme avant les elections presidentielles on ne parlait que de Ben Laden, pendant on en a plus entendu parler, et qd les elections se sont terminées on apprend qu'il risque di avoir un autre attentat et kon a trouvé une nouvelle cassette. on nous prend vraiment pour des cons :heink:  
 



 C'est si facile  :lol:

nonono
Célèbre sur tout le forum (de 30 000 à 99 999 messages postés)
  1. Posté le 07/06/2002 à 23:20:34  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
jsais po koi dire : toutes len infos sont manipulées, orientées, disséquées pour faire sortir le point de vue que le journaliste et la ligne editoriale ont choisi de montrer


---------------
Je suis un dangereux maniaque de la pelle et je menace virtuellement des gens avec ! Attention !
 Page :
1

Aller à :
 

Sujets relatifs
Ha la justice.... les médias influence t'il la politique
les medias influence t'il la politique ??? Une chaine télé consacrée à la justice
L'influence des médias sur notre perception de la société l'affaire d'Outreau et la justice,qu'en pensez vous?
[médias] on voit moins sarko ces temps-ci pourquoi les hackers ne sont pas poursuivis par la justice?
Angleterre = Justice à l'américaine ?  
Plus de sujets relatifs à : justice/medias

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Accord tarifaire entre assurance maladie et médecins 227
devoir de citoyen 13
Sondage Legislatives 55
meurtrier par jeu 47
Un tueur de satellites 23