Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business



|||-  

pourquoi tant de haine ?

 

MOBILE : the_ferret et 75 utilisateurs inconnus
 

 
Page photos
 
     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  15
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur Sujet :

pourquoi tant de haine ?

arob
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 12:04:56  
 
Au sujet de ces évènements qui ont mis le feu à nos banlieues, je me pose une question :
 Faut-il parler simplement d'effet boule de neige en voyant des jeunes de la banlieue ouest incendier les voitures pour deux jeunes gens qu'ils ne connaissaient pas, morts certes dans de dramatiques circonstances, ou bien faut-il voir derrière tout cela une "manipulation" par des extrémistes de tous poils ?

 édit : débat sérieux et si possible sans animosité :)

  1. homepage
guti
Célèbre sur tout le forum (de 30 000 à 99 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 12:13:22  
 
Je ne pense pas que cela soit dû à des manipulations de groupe politique ou autre...

 Je suis au coeur de ces..évènements et selon moi le problème vient principalement de 2 choses :
 - Les médias
 - Le gouvernement.

 - Les médias ne cessent de débiter depuis 1 semaine le classement des villes les plus touchées, la classement du nombre de voiture brulées tel le classement de ligue 1 !
 C'est vraiment très inteligent de leur part, en effet nous assistons maintenant à celui sera le plus cité dans les médias.
 Bravo TF1.

 - Le gouvernement je ne pense pas que j'ai besoin de beaucoup developper sur le sujet..quand on entends Sarkozi dire qu'il va nettoyer au karsher les cités, qu'il va exterminer les racailles...il est très fort en communication j'en doute pas mais il en fait qu'attiser le feux du fond du problème.

 Entre prétexte pour foutre la merde, les médias, le gouvernement, le mal être des ghettos français on assiste à un retour de flamme qui est inévitable.

 Je ne sais pas comment cela va se terminer (peut être se soir ?) mais il suffirai de peu pour craindre le pire.

(Publicité)
  1. homepage
jack-lantern
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 12:18:43  
 
C'est dommage dans ce dossier de voir un ministre, qui plus est ministre d'Etat, agiter le spectre fanatisant de l'insécurité pour pouvoir récupérer d'éventuelles voix en 2007 (pour peu qu'il réussisse à être candidat). Ce n'est pas en "passant le karcher" pour débarasser les cités de "la racaille" que les choses vont changer !

 Mais comme d'habitude, la démagogie l'emporte sur les véritables problèmes posés par ces évènements : l'incapacité politique à mettre en place une véritable mixité sociale, le chômage galopant des jeunes (même si les statistiques disent le contraire), la répression comme solution à tous les maux de notre société et la stigmatisation de ces "jeunes issus de l'immigration" quand ça ne va pas alors que bizarrement, ce sont des citoyens français à part entière quand ils peuvent servir les politiques .... :/  

toutmou
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 12:33:31  
 
d'accord avec vous mais on ne va quand même pas apporter des circonstances atténuantes sur ces débordements quand même.le saccage d'une école maternelle,l'incendie d'une concession automobile et d'une voiture de journalistes de france2..et j'en passe.ce sont quand même des évènements grâves il me semble qui sont répréhensibles non.les mineurs sont aussi entraînés par les plus agés et l'effet boule de neige je crois bien qu'il existe déjà depuis bien longtemps mais comme le dit guti les médias deviennent lourds à chaque fois qu'ils soulèvent un problème de société.on parle souvent des minorités qui "foutent la merde" mais jamais de celles qui réussissent ou qui se sont bien intégrées.quant au gouvernement,les sorties nocturnes de sarkozy relevaient plus du show que de la résolution du problème.il a effectivement fait qu'envenimer les choses.j'ose à peine croire en 2007 une nouvelle confrontation au 2ème tour avec JM LP  :rale:  mais ceci est un autre débat
 .

  1. homepage
guti
Célèbre sur tout le forum (de 30 000 à 99 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 12:40:54  
 
Je n'ai jamais dis que ce n'étais pas répréhensible bien au contraire, les voitures qui brûle, les écoles qui crament se sont ceux des ouvriers (eux même qui vivent dans les même conditions que les casseurs) pas ceux des haut placés du gouvernement.

 Ce qui m'inquite le plus c'est que le fait que les ghettos n'avaient pas de moyens de communiquer entre eux permettaient de localiser ces abus, mais aujourd'hui on vois surgir des blog appelant à "la guerre civiles", au regroupement des casseurs...bref ca devient de plus en plus organisé :/  

 Je doute pas que le problème va e^tre réglé...sarko a envoyé 500 CRS en renfort dans tous le département hier soir et plus 1000 CRS pour...le stade de france.
 Se soir il va y avoir un déploiment beaucoup plus important et se soir ou demain cela se terminra probablement.

 Mais le problème de fond ne sera pas résolu une fois de plus et dans 6 mois, 1 an sa sera pareil.

 Ce qui est inquietant aussi c'est les éléctions de 2007, je sens qu'un 2002bis est à prévoir

(Publicité)
toutmou
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 12:48:12  
 
ouep  :/  

 on avait parlé à une époque d'une police de proximité avec des commissariats de quartier  :chepa:
 cela en est où?je doute que la police est déjà les effectifs nécessaires et la volonté de vouloir aller s'installer dans ces "ghettos".
 pas évident à gérer cette affaire  :chepa:  peut être avec une volonté et une détermination du gouvernement à résoudre cette violence en tenant compte de tous les paramètres  :??:  ouais pas simple  :lol:

  1. homepage
bobarmarcel
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 12:51:49  
 
Je n'ai pas bien le temps de réagir maintenant. Je développerais plus ce soir. Mais quand même, deux petites choses:

 --- je ne vois pas en quoi le fait de vivre les évènements de près donne une meilleure connaissance du sujet. C'est certain qu'il est plus facile de s'en faire une idée mais le recours à l'analyse est tout aussi nécessaire.

 --- réduire ce problème à un simple rôle de l'Etat et des médias ce n'est pas acceptable.

 --- il y a des causes structurelles et d'autres conjoncturelles. Les posts ci-dessus développent davantage les causes conjoncturelles (la faute au gvt, à Sarlko etc) car c'est sûrement la partie la plus visible.
 :hello:

  1. homepage
guti
Célèbre sur tout le forum (de 30 000 à 99 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 12:54:26  
 
LA police de proximité à été supprimé et n'a pas été remise en place depuis X temps. C'est aussi en effet un problème.

 Je viens d'apprendre qu'il y a des emeutes dans le RER, la SNCF à couper le trafic de la ligne B...je pense qu'il y aura aussi des grèves de la RATP après toutes ces attaques envers les bus.



 Bref tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

(Publicité)
  1. homepage
jack-lantern
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 12:57:25  
 

toutmou a écrit :

ouep  :/  

 on avait parlé à une époque d'une police de proximité avec des commissariats de quartier  :chepa:
 cela en est où?je doute que la police est déjà les effectifs nécessaires et la volonté de vouloir aller s'installer dans ces "ghettos".
 pas évident à gérer cette affaire  :chepa:  peut être avec une volonté et une détermination du gouvernement à résoudre cette violence en tenant compte de tous les paramètres  :??:  ouais pas simple  :lol:
 




 Peut être que la répression et la surveillance à outrance ne sont pas la bonne solution tout simplement !  :moui:

 D'un côté, on multiplie les effectifs de policiers et de l'autre, on réduit (pour ne pas dire autre chose) les postes d'éducateurs et tous les autres relais sociaux... y'a pas de fumée sans feu !  :spamafote:

  1. homepage
guti
Célèbre sur tout le forum (de 30 000 à 99 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 12:58:20  
 

bobarmarcel a écrit :

Je n'ai pas bien le temps de réagir maintenant. Je développerais plus ce soir. Mais quand même, deux petites choses:

 --- je ne vois pas en quoi le fait de vivre les évènements de près donne une meilleure connaissance du sujet. C'est certain qu'il est plus facile de s'en faire une idée mais le recours à l'analyse est tout aussi nécessaire.

 --- réduire ce problème à un simple rôle de l'Etat et des médias ce n'est pas acceptable.

 --- il y a des causes structurelles et d'autres conjoncturelles. Les posts ci-dessus développent davantage les causes conjoncturelles (la faute au gvt, à Sarlko etc) car c'est sûrement la partie la plus visible.
 :hello:


 



 Je n'ai jamais dis que je connaissais mieux le sujet qu'une personne lambda mais j'en sais tout de même un minimum pour pouvoir en parler. Et oui vivre cela depuis 20 ans sa forge...

 Biensur que le problème ne se localise pas seulement au niveau conjoncturel, d'ailleurs je l'ai dis plus haut(certes sans pour autant avoir développé)et je ne réduit pas le problème à l'état et aux médias mais les médias et le gouvernement ont un champ d'actions déterminant dans ces évènements.

tintin33
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 13:54:57  
 
Il faut admettre que sans cette sur-médiatisation, il n'y aurait pas de surenchère de part (ministres) et d'autre ("manifestants" ) !

 C'est l'illustration du poids des mots et du choc des photos !  :lol:

 Maintenant le fond du problème ne date pas d'hier, le mal-être de ces banlieues est bien réel, et les motivations de ces manifestants sont complexes.

 On ne retient malheureusement que ceux qui viennent uniquement pour casser du flic et au sens large tout ce qui représente l'Etat. On les a laissé trop longtemps mariner dans leurs cages à lapins, d'où maintenant un désespoir qui se traduit par un rejet de tout ce qui vient de l'extérieur, un sens aigu du territoire !

 Ce que j'ai du mal a piger c'est cette folie auto(s) destructrice aveugle puisqu'elle s'attaque aux biens de leurs voisins de palier !  :/  

 Edit : tirs à balles réelles cette nuit ... on monte d'un cran !  :/    

(Publicité)
superjuju
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 14:20:28  
 
Je suis d'accord pour dire que les media sont responsable, et que si on en parlais plus ca se calmerai.
 Je sais on va me dire qeu on a droit a l'information, mais des fois ca se retourne contre nous, et puis Sarko il devrais la bouclé un peu c'est un fou dangeureux qui jette de l'huile sur le feu c'est le cas de le dire.
 Et puis aussi ces citées guettos avec tous ces gens pauvre et chomeur et sans avenir qui se sentent rejetté ca y est pour beaucoup.

lionette
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 14:23:46  
 
Le problème ne date pas d'il y a une semaine, c'est vrai que là on l'entend partout parce que les médias s'en sont mêlés mais les voitures brûlées, désossées ou les agressions y en a tous les jours malheureusement  :/  
 Ça a commencé à Clichy mais ce qui est dingue c'est comment ça c'est envenimer au point d'aller toucher des villes comme Mantes-la-Jolie à plus de 90 km de Clichy et ça c'est certain c'est à cause des médias !!
 La soit-disant "solidarité" des jeunes de Clichy passe encore mais que toutes les cités dites "sensibles" s'y mettent c'est de la provocation pure et simple, c'est un motif de plus pour foutre la m**de un point c'est tout.
 J'ai habité 18 ans dans le "9.3" et franchement j'en ai vu des émeutes et tout ce qui va avec : ils "pleurent" qu'ils n'ont rien mais y en a plus d'un qui gagne plus d'argent que moi (qui bosse toute la semaine) en restant en bas des immeubles tout le long de la journée, qui mange à leur faim et qui sont habillés avec les sapes dernier cri .. J'ai été considéré comme "cas social" moi aussi mais c'est pas pour autant que je me suis laissée entraîner dans la dégradation des biens d'autruis et particulièrement de ceux qui sont dans la même galère .. Parce que oui, c'est vrai que les cités ne ressemblent à rien mais j'ai jamais compris pourquoi ils s'enfoncaient dans la m*rde encore plus  :??:
 En tous cas perso ça me fait bien peur pour l'avenir ..  :'(

  1. homepage
guti
Célèbre sur tout le forum (de 30 000 à 99 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 14:32:04  
 

lionette a écrit :

Le problème ne date pas d'il y a une semaine, c'est vrai que là on l'entend partout parce que les médias s'en sont mêlés mais les voitures brûlées, désossées ou les agressions y en a tous les jours malheureusement  :/  
 Ça a commencé à Clichy mais ce qui est dingue c'est comment ça c'est envenimer au point d'aller toucher des villes comme Mantes-la-Jolie à plus de 90 km de Clichy et ça c'est certain c'est à cause des médias !!
 La soit-disant "solidarité" des jeunes de Clichy passe encore mais que toutes les cités dites "sensibles" s'y mettent c'est de la provocation pure et simple, c'est un motif de plus pour foutre la m**de un point c'est tout.
 J'ai habité 18 ans dans le "9.3" et franchement j'en ai vu des émeutes et tout ce qui va avec : ils "pleurent" qu'ils n'ont rien mais y en a plus d'un qui gagne plus d'argent que moi (qui bosse toute la semaine) en restant en bas des immeubles tout le long de la journée, qui mange à leur faim et qui sont habillés avec les sapes dernier cri .. J'ai été considéré comme "cas social" moi aussi mais c'est pas pour autant que je me suis laissée entraîner dans la dégradation des biens d'autruis et particulièrement de ceux qui sont dans la même galère .. Parce que oui, c'est vrai que les cités ne ressemblent à rien mais j'ai jamais compris pourquoi ils s'enfoncaient dans la m*rde encore plus  :??:
 En tous cas perso ça me fait bien peur pour l'avenir ..  :'(
 



 +1  :jap:
 On ne peut pas justifier ces actes, car le problème date de bien lomgtemps comme tu le dis si bien, les voitures brule très souvent là où je suis sans pour autant que TF1 ne se déplace, mais l'engoument et la façon d'avoir médiatisé  ce qu'il s'est passé ces dernières semaines n'ont fait que d'acccélérer le processus.

 Cela me rappel une certaine époque de 2002 où nos cheres media nous bassinais le cerveau avec leur reportage sur l'insécurité, le résultat tout le monde le connaît et j'ai bien peur qu'on tend vers cette même finalité pour 2007.

(Publicité)
lionette
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 14:37:34  
 

guti a écrit :

 

 +1  :jap:
 l'engoument et la façon d'avoir médiatisé  ce qu'il s'est passé ces dernières semaines n'ont fait que d'acccélérer le processus.

 Cela me rappel une certaine époque de 2002 où nos cheres media nous bassinais le cerveau avec leur reportage sur l'insécurité, le résultat tout le monde le connaît et j'ai bien peur qu'on tend vers cette même finalité pour 2007.
 




 et  [:cali:3] n'arrange pas les choses, il a beau aller sur le "terrain" comme il dit, c'est pas ce qui va calmer les choses et les évenenments .. (bien au contraire à mon avis)

  1. homepage
momo24
Célèbre sur tout le forum (de 30 000 à 99 999 messages postés) Fan Club de Clic-Clic
  1. Posté le 03/11/2005 à 14:38:04  
 

guti a écrit :

 

 +1  :jap:
 On ne peut pas justifier ces actes, car le problème date de bien lomgtemps comme tu le dis si bien, les voitures brule très souvent là où je suis sans pour autant que TF1 ne se déplace, mais l'engoument et la façon d'avoir médiatisé  ce qu'il s'est passé ces dernières semaines n'ont fait que d'acccélérer le processus.

 Cela me rappel une certaine époque de 2002 où nos cheres media nous bassinais le cerveau avec leur reportage sur l'insécurité, le résultat tout le monde le connaît et j'ai bien peur qu'on tend vers cette même finalité pour 2007.



 Et j'ai bien peur que tout cela est voulu et même provoqué

  1. homepage
guti
Célèbre sur tout le forum (de 30 000 à 99 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 15:02:49  
 

lionette a écrit :

 


 et  [:cali:3] n'arrange pas les choses, il a beau aller sur le "terrain" comme il dit, c'est pas ce qui va calmer les choses et les évenenments .. (bien au contraire à mon avis)
 



 Je ne suis pas expert en la matière mais je trouve qu'il n'est pas très performant pour l'instant pour essayer de régler ses problèmes alors que c'est le ministre de l'interieur.
 Cela fait 1 semaine que nous sommes dans cette situation à rien n'a changé bin au contraire.

 momo : Je ne pense pas (j'esper pas) ca ma paraît un peu gros, ce qui est sur c'est que certains "politiciens" ont déjà sautté sur l'affaire pour le tourner à leur avantage

  1. homepage
jack-lantern
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 15:30:36  
 

guti a écrit :

 

 Je ne suis pas expert en la matière mais je trouve qu'il n'est pas très performant pour l'instant pour essayer de régler ses problèmes alors que c'est le ministre de l'interieur.
 Cela fait 1 semaine que nous sommes dans cette situation à rien n'a changé bin au contraire.

 momo : Je ne pense pas (j'esper pas) ca ma paraît un peu gros, ce qui est sur c'est que certains "politiciens" ont déjà sautté sur l'affaire pour le tourner à leur avantage

 




 L'a-t-il déja été ? Hormis son plan marketing de présidentiable qu'il déroule explicitement depuis 2002, qu'a-t-il fait de concret que ce soit en tant que ministre de l'intérieur ou ministre de l'économie ?

  1. homepage
guti
Célèbre sur tout le forum (de 30 000 à 99 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 15:40:35  
 

Jack'o'Lantern a écrit :

 


 L'a-t-il déja été ? Hormis son plan marketing de présidentiable qu'il déroule explicitement depuis 2002, qu'a-t-il fait de concret que ce soit en tant que ministre de l'intérieur ou ministre de l'économie ?
 



 Je me pencherai pas sur cette analyse et c'est pas vraiment le sujet mais quand on l'entends parler d'un côté de nettoyage des cités et d'un autre côté lorsqu'il peut exercer son pouvoir et agir il ne fais pas grand chose.

 Maintenant peut être qu'on ne sait pas tout, il n'est peut être pas si libre de choix que ça...on ne saura jamais mais c'est assez paradoxale qu'en 1 semaine les emeutes (car se sont des émeutes) sont toujours présentes.

  1. homepage
jack-lantern
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 15:49:58  
 

guti a écrit :

 

 Je me pencherai pas sur cette analyse et c'est pas vraiment le sujet mais quand on l'entends parler d'un côté de nettoyage des cités et d'un autre côté lorsqu'il peut exercer son pouvoir et agir il ne fais pas grand chose.

 Maintenant peut être qu'on ne sait pas tout, il n'est peut être pas si libre de choix que ça...on ne saura jamais mais c'est assez paradoxale qu'en 1 semaine les emeutes (car se sont des émeutes) sont toujours présentes.

 




 C'est un peu en lien quand même. En tant que ministre de l'intérieur, il est en première ligne pour ce genre d'évènements ! Certes, il n'est pas le seul responsable de tout ça mais comment considérer sa vision du problème ? N'est-il pas un tant soit peu responsable de cette situation par le fait de ces déclarations démagogiques, par ses visites impromptues et télévisées dans des quartiers à 0h30 ? C'est ni plus ni moins que mettre de l'huile sur le feu !

 Certes, toutes ces voitures brulées et ces écoles saccagées sont des actes inacceptables et devront faire l'objet de poursuites judiciaires conséquentes. Mais s'arrêter au matériel et ne pas considérer la très grande responsabilité politique de certains qui ont promis de mettre fin à la fracture sociale, c'est ne voir que la partie immergée de l'iceberg !

kernel__panic
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 16:18:15  
 
Pour ceux qui le peuvent à voir actuellemrnt discussion au Sénat sur F3.
 Comme disait Coluche: "Sarko et Villepin ils ont un numéro de cirque: y'en a un qui coupe les oignons et l'autre qui pleure!"

phil071
Tu cartonnes ! (de 500 à 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 16:26:56  
 
ce ke je pense moi c ke tant k on aura dees politiens ki sont en train de faire de l electoralisme et les medias du sensationnel rien de tout cela ne sera resolut :hurle:
 car il fo penser avant toutes choses ke c un veritable malheur pour les uns et pour les autres mais qu aucun des camps n est fichu de se discipliner pour arriver a une cohabitation :)
 quand a nos politikard a la c.. on assiste a un veritable reglement de compte entres nos figure de droite ( c donc sa le travaille d équipe ?) :non:

godith
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 16:45:20  
 
A mon avis la question qu'il faut se poser c'est pourquoi les jeunes habitant les banlieues ( en l'occurence celes dont on parle aujourd'hui mais tant d'autres aussi) en arrivent à de telles extremités ?

 Je pense que c'est un problème de société engendré en grande partie par les conditions de vie toujours plus précaires.... le "ghettoisation de certains quariers (le fait de regrouper des personnes dont personne ne veut ailleurs ) Les évènements de ces derniers jours n'étant que la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

 Les déclarations des politiques relayées par les médias ne font que metttre de l'huile sur le feu en l'absence de  vrai dialogue, ce qui ne semble pas une priorité.


arob
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 18:26:22  
 
Mais vous pensez vraiment qu'il ne faut pas parler de ce genre d'exaction (gravissimes, quand même !) et que seule la médiatisation et l'action politique ont poussé à cet effet boule de neige ? :/  
 Donc, pour calmer le jeu, il faudrait ne pas mouffeter, ne pas parler des ces "incidents" ( :sweat: ), ne pas réprimer, laisser faire, quoi ?!
 Mais alors, c'est revendiquer l'abdication totale et reconnnaître ce qu'hier Villepin réfutait à corps et à cris en disant "qu'il n'était pas possible de les tolérer", je veux parler des zones de non-droit.
 Comme si ça n'existait pas !

 Quand j'entends en plus hier soir aux infos un éducateur dire "j'exige que les forces de l'ordre se retirent", j'avoue que ça m'interpelle grave....  :sweat:



  1. homepage
petegabup81
Membre impliqué (de 20 000 à 29 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 18:35:22  
 

arob a écrit :

 

 Quand j'entends en plus hier soir aux infos un éducateur dire "j'exige que les forces de l'ordre se retirent", j'avoue que ça m'interpelle grave....  :sweat:

 




 Quand des interventions musclées comme celles là foutent en l'air tout le travail que ces éducateurs peuvent faire sur le terrain, ça peut se comprendre :chepa:

 Les éducs sont tous les jours sur le terrain, contrairement à Sarko qui n'intervient que pour sa pub et pavaner devant les médias :o

 Un tel problème ne se règle pas que par la force, sinon ça se saurait  :chepa:

  1. homepage
jack-lantern
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 18:38:05  
 

arob a écrit :

Mais vous pensez vraiment qu'il ne faut pas parler de ce genre d'exaction (gravissimes, quand même !) et que seule la médiatisation et l'action politique ont poussé à cet effet boule de neige ? :/  
 Donc, pour calmer le jeu, il faudrait ne pas mouffeter, ne pas parler des ces "incidents" ( :sweat: ), ne pas réprimer, laisser faire, quoi ?!
 Mais alors, c'est revendiquer l'abdication totale et reconnnaître ce qu'hier Villepin réfutait à corps et à cris en disant "qu'il n'était pas possible de les tolérer", je veux parler des zones de non-droit.
 Comme si ça n'existait pas !

 Quand j'entends en plus hier soir aux infos un éducateur dire "j'exige que les forces de l'ordre se retirent", j'avoue que ça m'interpelle grave....  :sweat:
 




 Il faut réprimer certainement !

 Mais on ne peut pas dire que les journalistes (appellons les comme ça) contribuent à ramener le calme. Tous les jours, on a le droit au reportage du gars qui est allé la nuit d'avant filmer des voitures bruler et les flics se faire caillasser ! A quoi ça sert franchement, tous les jours, de voir les mêmes images si ce n'est à faire peur ? Je ne saisis pas l'intérêt journalistique...

 On est malheureusement arrivé à un point où seul la répression rétablira un calme précaire. Mais il est vraiment grand temps de s'attaquer politiquement aux problèmes que rencontrent les jeunes tous les jours et réduire immédiatement la fracture sociale (promesse électorale de l'actuel président de la République en 1995)!!!

neptune99
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 18:38:25  
 

arob a écrit :

 
 (...)

 




 :jap: Juste tout le monde ne parle pas de la même chose ...

 Les évènements actuels ont des causes lointaines (inégalités des chances, racisme, exclusion, exploitation des immigrés, droit du sol ) qu'on ne peut pas régler maintenant seulement avec des solutions policières. Le mal est plus ancien, et plus profond.

 Ce qui ne veut pas dire qu'il faille tout accepter, en particulier les dérives délinquantes. Mais il va y avoir du boulot !

 Remarques : Suis bien loin sociologiquement et géographiquement de ces évènements, ça m'est bien facile d'en parler de façon détachée !
 Et enfin, suis pas sûr que ça dérange vraiment les décideurs : pour schématiser à la hache, les pauvres, les exclus sont en train de se casser la gueule entre eux, chez eux. J'entends ici "ça se passera jamais chez nous"

arob
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 18:41:03  
 

petegabup81 a écrit :

 


 Quand des interventions musclées comme celles là foutent en l'air tout le travail que ces éducateurs peuvent faire sur le terrain, ça peut se comprendre :chepa:

 Les éducs sont tous les jours sur le terrain, contrairement à Sarko qui n'intervient que pour sa pub et pavaner devant les médias :o

 Un tel problème ne se règle pas que par la force, sinon ça se saurait  :chepa:
 



 Mais je suis bien d'accord, que la force ne résoud pas tout, ça se saurait sinon.
 C'est le mot "j'exige" qui m'a choquée  :chepa:
 Doit-on pour autant devant un cas grave comme celui-là (incendie de centaines de véhicules et de magasins) ne pas intervenir ? On laisse faire sans piper mot ?
 Pas trop envisageable et dès lors, comment intervenir sans zèle excessif ? C'est loin d'être simple.


 Là encore, tout est question de mesure.

  1. homepage
petegabup81
Membre impliqué (de 20 000 à 29 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 18:45:05  
 

arob a écrit :

 

 Là encore, tout est question de mesure.

 




 La mesure est justement ce qui manque à notre ministre et à la presse :jap:

 Les évènements auraient-ils autant dégénéré s'il n'y avait eu la sur-médiatisation que l'on connait ?  :??:

tintin33
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 18:49:40  
 
La présence des journalistes évite peut-être de grosses bavures ?  :/  

 Dans cette mini guerrilla urbaine ( ce sont surtout des mômes, pas des adultes, qui jouent en direct-live aux gendarmes et aux voleurs ! ), les forces de l'ordre semblent totalement dépassées.

 Et pourtant, il me semble que les indics ne manqueraient pas et que quelques meneurs sont bien connus. J'ai donc aussi tendance à penser qu'on laisse faire, avec une idée électorale derrière la tête ... tant que les émeutes n'arrivent pas à Neuilly (sur-Seine).

arob
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 18:52:16  
 

petegabup81 a écrit :

 


 La mesure est justement ce qui manque à notre ministre et à la presse :jap:

 Les évènements auraient-ils autant dégénéré s'il n'y avait eu la sur-médiatisation que l'on connait ?  :??:
 



 ça justement, on ne le saura jamais et c'est bien le problème  :chepa:

 Et je ne parle pas de surmédiatisation mais de médiatisation car où commence la surmédiatisation? Jusqu'où faut-il parler, jusqqu'où faut-il se taire ?
 On n'a plus que ce mot là à la bouche maintenant, mais alors, ne disons plus rien du tout sur rien du tout et tout sera parfait dans le meilleur des mondes, n'en doutons pas !

 Z'ont bon dos les médias parce que s'ils ne disaient rien, on hurlerait (à juste titre) à la non-information ou à la désinformation  :spamafote:

  1. homepage
jack-lantern
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 19:01:20  
 

arob a écrit :

 

 ça justement, on ne le saura jamais et c'est bien le problème  :chepa:

 Et je ne parle pas de surmédiatisation mais de médiatisation car où commence la surmédiatisation? Jusqu'où faut-il parler, jusqqu'où faut-il se taire ?
 On n'a plus que ce mot là à la bouche maintenant, mais alors, ne disons plus rien du tout sur rien du tout et tout sera parfait dans le meilleur des mondes, n'en doutons pas !

 Z'ont bon dos les médias parce que s'ils ne disaient rien, on hurlerait (à juste titre) à la non-information ou à la désinformation  :spamafote:

 




 :what:

 Ils ont quand même une part de responsabilité dans tout ça !

arob
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 19:12:29  
 

Jack'o'Lantern a écrit :

 


 :what:

 Ils ont quand même une part de responsabilité dans tout ça !
 



 Désolée de ne pas être tout à fait d'accord  :spamafote:  
 A moins que la destruction de quelques biens matériels et ce qui a motivé ça ne soit qu'un détail ne méritant pas autre chose qu'un entrefilet en page 22 du monde et une annonce au JT après le résultat du foot  :chepa:
 j'exagère bien sûr, mais bon...

  1. homepage
petegabup81
Membre impliqué (de 20 000 à 29 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 19:16:13  
 

arob a écrit :

 

 Z'ont bon dos les médias parce que s'ils ne disaient rien, on hurlerait (à juste titre) à la non-information ou à la désinformation  :spamafote:

 




 Je crois que certains savent les manipuler en leur faveur :jap:

 Et si j'ai utilisé le mot surmédiatisation, c'est bien que je pensais qu'on en parlait trop. Tout ce que font les travailleurs sociaux dans ces ghettos abandonnés de tous mériterait qu'on en parle un peu plus. Et des moyens supplémentaires ne seraient pas superflus. Ne rien faire et attendre que l'abcès éclate en arrange bien certains  :chepa:

  1. homepage
jack-lantern
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 19:29:08  
 

arob a écrit :

 

 Désolée de ne pas être tout à fait d'accord  :spamafote:
 A moins que la destruction de quelques biens matériels et ce qui a motivé ça ne soit qu'un détail ne méritant pas autre chose qu'un entrefilet en page 22 du monde et une annonce au JT après le résultat du foot  :chepa:
 j'exagère bien sûr, mais bon...
 
 




 Franchement, je suis assez dubitatif sur le travail journalistique dans cette affaire ! Il faut qu'on m'explique ce que cela apporte à l'information de diffuser 3 jours durant les mêmes reportages (à une voiture brulée près) ? Le premier jour d'émeute, je comprends que faire du sensassionnalisme est tentant et il faut bien informer...bref, passons ! Mais depuis ? Pourquoi montrer les mêmes reportages, les mêmes images, les mêmes réactions d'habitants médusés par ce déchainement de violence ? Quel éclairage nouveau cela apporte ?

belledeschamps
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 19:31:38  
 

Jack'o'Lantern a écrit :

 


 Franchement, je suis assez dubitatif sur le travail journalistique dans cette affaire ! Il faut qu'on m'explique ce que cela apporte à l'information de diffuser 3 jours durant les mêmes reportages (à une voiture brulée près) ? Le premier jour d'émeute, je comprends que faire du sensassionnalisme est tentant et il faut bien informer...bref, passons ! Mais depuis ? Pourquoi montrer les mêmes reportages, les mêmes images, les mêmes réactions d'habitants médusés par ce déchainement de violence ? Quel éclairage nouveau cela apporte ?
 




 Selon les JT et selon les chaînes, c'est l'audimat qui prime

tontonguy
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 19:35:30  
 

petegabup81 a écrit :

 


 Quand des interventions musclées comme celles là foutent en l'air tout le travail que ces éducateurs peuvent faire sur le terrain, ça peut se comprendre :chepa:

 Les éducs sont tous les jours sur le terrain, contrairement à Sarko qui n'intervient que pour sa pub et pavaner devant les médias :o

 Un tel problème ne se règle pas que par la force, sinon ça se saurait  :chepa:
 




 Rien ne justifie de tels débordements mais sans les excuser il faut chercher à comprendre le pourquoi ils ont lieu.

 Certes dans les quartiers il y a des personnes à qui le désordre convient très bien pour leurs "affaires" comme l'écrivait plus haut notre Marsupiotte mais ils ne sont vraiment pas très nombreux et à vrai dire personnellement je pensais que Sarko avait décidé de s'en occuper après ses beaux discours d'il y a quelques années.
 Depuis que c'est il passé, des lois sécuritaires, contrôles de papiers incéssants avec des policiers non formés, deux ou trois procès pour attroupements dans les halls le soir ok ok, mais les petits et gros caids ils sont toujours en place à pourrir les jeunes en leur faisant miroiter de l'argent facile.

 Au lieu de chercher à traiter le mal à la source la politique des dirigents resemble à un emplatre sur une jambe de bois et à force de frustrations même lr bois attrape la gangrène.

 Regroupez les plus démunis dans les mêmes tours, n'aidez pas leurs grands parents ni leurs parents à s'intégrer, donnez aux enfants le minimum  d'éducation possible et cela dans les pires conditions et dans les pires établissements, supprimez les postes d'éducateurs, les subventions d' associations de quartiers, n'embauchez jamais un ali ou mamadou, dites lui que le logement est déja loué quand par chance il a un revenu et surtout payez dans vos impots locaux une surtaxe pour que ses gens là ne viennent surtout pas habiter près de chez vous et après étonnez vous qu'ils ne se sentent pas comme vous et ne reagissent pas en bon citoyen.

 Entendons nous bien ce que je viens d'écrire est général et s'adresse également à ma petite personne qui par réflexe habitude et bétise n'a que tardivement pris conscience de la situation.

 Mais tout ça c'est bien beau mais aujourd'hui que faire?
 malheureusement il faut sévir et vite, rétablir l'ordre mais en même temps avoir une politique de dialogue utilisant et rétablissant tous les liens qui ont été cassés entre la population qui dans son immense majorité aimerait vivre en paix et l'état. Certains sont prêts à collaborer, les grands frères par exemple, les assos de femmes et de sports.

 Maintenant il faut trouver les hommes de dialogues et force est de constater que le premier policier de France n'est pas très rassurant dans ce rôle lui qui transpire de haine quand il s'adresse aux jeunes. Et qui promet la prison à tous ceux qui ne traversent pas dans les clous.
 A t il réellement cette volonté ou est encore un discours .Ou va t il les loger d'ailleurs  puisque nos prisons sont remplies à 160%?
 dans un camps avec des barbelets autour? le stade de France?

 J'aimerais que tout se calme rapidement et qu'à quelque chose malheur soit bon, et permette un reflexion en profondeur sans trop y croire mais l'espérance fait vivre.




 

arob
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 19:36:37  
 

petegabup81 a écrit :

 


 Je crois que certains savent les manipuler en leur faveur :jap:

 Et si j'ai utilisé le mot surmédiatisation, c'est bien que je pensais qu'on en parlait trop. Tout ce que font les travailleurs sociaux dans ces ghettos abandonnés de tous mériterait qu'on en parle un peu plus. Et des moyens supplémentaires ne seraient pas superflus. Ne rien faire et attendre que l'abcès éclate en arrange bien certains  :chepa:


 



 Celà, c'est un autre problème, enfin deux.

 Celui du travail de l'ombre des travailleurs sociaux qui est remarquable et qu'on ne met pas en exeergue il est vrai.

 Celui de la récupération à des fins politiques, évidente mais je ne rentre pas dans ce jeu-là. Maintenant, que ferait un autre gouvernement ? Sans doute la même chose. C'est détestable, j'en conviens.
 Mais de là à dire que d'aucuns se réjouissent de tout ça parce que cela sert leurs desseins, c'est aller loin et prêter de sinistres pensées à nos politiques quels qu'ils soient : je n'ose les croire aussi pourris.
 
 Mais peut-être (sûrement!)  suis-je naïve ?!

  1. homepage
jack-lantern
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 19:38:05  
 

arob a écrit :

 

 Celà, c'est un autre problème, enfin deux.

 Celui du travail de l'ombre des travailleurs sociaux qui est remarquable et qu'on ne met pas en exeergue il est vrai.

 Celui de la récupération à des fins politiques, évidente mais je ne rentre pas dans ce jeu-là. Maintenant, que ferait un autre gouvernement ? Sans doute la même chose. C'est détestable, j'en conviens.
 Mais de là à dire que d'aucuns se réjouissent de tout ça parce que cela sert leurs desseins, c'est aller loin et prêter de sinistres pensées à nos politiques quels qu'ils soient : je n'ose les croire aussi pourris.

 Mais peut-être (sûrement!)  suis-je naïve ?!

 




 Je suis loin d'être un partisan du "tous pourris" mais on sait à qui sert l'insécurité !

  1. homepage
loloxxbr
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 03/11/2005 à 19:41:58  
 
Ne nous leurrons pas, ce genre d'évènements se produisent depuis des années et produiront encore longtemps.

 Aussi longtemps en fait que collectivement, nous ne serons pas capables de faire les efforts nécessaires pour tenter de régler les problèmes structurels de nos sociétes entièrement tournées vers la consommation.

 Aussi lontemps que cela ne bouleversera pas la vie de la grande masse qui ne subit pas ce genre de situation.

 Car ceux qui commettent ces exactions ne sont pas des révolutionnaires qui veulent changer la société sinon, quitte à être violents, ils brûleraient des bagnoles à Neuilly ou dans le 16ème plutôt que de viser celles de leurs voisins. Ils n'ont pas non plus tous les mêmes motifs. Quels points communs entre ceux qui le font par pure bêtise, par absence de perspective, par haine des keufs et/ou de tout ce qui les entoure, par inadataption à la vie sociale en dehors de leur tribu,  par volonté de protéger leurs trafics ?

 Le reste, récupération politique et médiatisation ne sont que des épiphénomènes qui passent alors que les questions demeurent.

 Page :
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  15
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :