Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
 

4 utilisateurs anonymes
 

 
Page photos
 
     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2  3  4
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur Sujet :

Pourquoi les gamines d'aujourd'hui ont-elles le corps d'une femme

  1. homepage
adler-x
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 21:53:27  
 
Reprise du message précédent :
 et toi Fab ?
 tu fais dans quel pot ? Ouarf ouarf ouarf !

neptune99
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 21:57:31  
 
J'aime que les filles de soixante ans,
 Car les + jeunes pensent qu'a l'argent ...
 
 Je crois que c'est une chanson d'H. Salvador

(Publicité)
superdupond
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 21:57:42  
 
 
 [:hihi]  
 

  1. Posté le 25/10/2004 à 21:58:33  
 
lol, bon alez je via sme coucher

  1. homepage
adler-x
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 22:02:00  
 
Bonne nuit Kinkin !
 Tiens SupDup est dans le coin..... jamais bien loin, tel un patriache il veille sur son petit monde !

(Publicité)
masai-warrior
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 22:06:06  
 
Exactement, rien ne lui échappe, il contrôle et dirige tout...
 Alors faisez gaffe à ce que vous disez !!
 C'est normal, c'est le patron !!!!
 
 
 [:hihi]

masai-warrior
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 22:07:52  
 

Adler X a écrit :

oui mais toi tu as une excuse, l'age veut que le corps soit moins ferme, etc... et puis tu n'es pas une gamine ingrate comme majorité d'entre elles, faut voir leurs têtes réjouies, leur joie de vivre, sans parler qu'elles sont encore plus poilues qu'avant ! lol
 



 Oué, j'aime bien Patrick Font, mais bon, il faut avoir du talent et pas que de la vulgarité pour essayer de l'imiter :)

superdupond
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 22:08:06  
 

masai warrior a écrit :

Exactement, rien ne lui échappe, il contrôle et dirige tout...
 Alors faisez gaffe à ce que vous disez !!
 C'est normal, c'est le patron !!!!
 
 
 
 



 
 
 [:hihi]

(Publicité)
masai-warrior
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 22:08:55  
 

qunqun a écrit :

ben ui mais les fille de 15ans sortent avec des mec qui on 20ans mini.et je conais pas grande fille de 15a qui sorte avec un mec de15-16a.donc la aussi ya un probleme pour nous les mec
 



 Le problème viendrait pas de "vous" les mecs?????

masai-warrior
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 22:09:38  
 

qunqun a écrit :

nan il nous resten po les vielle de 20on a le droi oplujeune ,14a ca va, mai avant c nan
 



 Heu, je me répète, mais bon, des efforts pour écrire bien tu feras, sinon, le monde des TT tu visiteras....

neptune99
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 22:11:21  
 

masai warrior a écrit :

Oué, j'aime bien Patrick Font, mais bon, il faut avoir du talent et pas que de la vulgarité pour essayer de l'imiter :)
 



 Il est sortit de taule ?

(Publicité)
superdupond
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 22:12:23  
 

Neptune99 a écrit :

Il est sortit de taule ?
 



 
 de fonte  :D  :D

  1. homepage
adler-x
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 22:16:37  
 
ça... fallait le fer !

superdupond
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 22:20:46  
 

Adler X a écrit :

ça... fallait le fer !
 



 
 c'est un joke à scier

(Publicité)
  1. homepage
adler-x
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 22:27:11  
 

superdupond a écrit :

c'est un joke à scier
 



 tu ne manques pas d'aplomb !  :lol:

kernel__panic
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 22:53:29  
 

praliiiiiiine a écrit :

:lol:  :lol: Il a pas tout à fait tort mine de rien.
 Les gamines de maintenant, soit elles sont hyper maigrelettes, soit elles abusent de ce qui leur tends les bras.
 e ventre en avant, se maintenant toute difforme, elles n'ont plus aucun maintien dorsal. La mode, c'est le ventre en avant, gras et dénudé.
 Ce n'est pas une généralité, mais on en voit énormément!
 



 Cool! Ch'uis à la mode!
 :D  :D  :D

  1. homepage
adler-x
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 23:00:54  
 
t'es plus vraiment une gamine, Kernelounette ! lol

  1. homepage
unital
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 23:07:59  
 

Adler X a écrit :

si si ce qu'il veut dire c'est que ces nanas de 15 ans sortent avec des plus vieux de 20 ans et que pour les mecs de 15 ans ne restent que des vieilles de 20 ans.


j'y crois pas un mot :/   :/  

neptune99
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 23:15:44  
 
La vraie bonne question, c'est "pourquoi nos femmes n'ont plus des corps de gamines"
 
 Parce qu'on ne le mérite pas !

  1. homepage
unital
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 23:20:34  
 

Neptune99 a écrit :

La vraie bonne question, c'est "pourquoi nos femmes n'ont plus des corps de gamines"


parce que bcp de chose qui exister pas avant existe de nos jours c'est tout.

  1. homepage
antoine33
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 25/10/2004 à 23:23:03  
 
Eh encore vous avez rien vu! En Allemagne la différence est impressionnant, les filles de 15 ans paraissent 25 et parcontre les mecs de 15 ans euh ils parraisent 13-15 ans... spa cool pour eux! :d

mcgg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 01:08:06  
 

bouchinelle a écrit :

 
 ... Ce qui a changé aujourd’hui, c’est la participation active des adultes à ce phénomène. Les responsables de marketing ont orchestré la tendance, et les parents ont suivi. Le tout étant porté, comme dans beaucoup d’autres domaines,  par le formidable pouvoir de l’image.  Difficile, en effet, pour une jeune téléspectatrice, de résister au flot d’images d’adolescentes devenues stars et aux tenues audacieuses. Ne pas laisser sa fille s’habiller comme ses copines fait craindre à la mère que sa fille ne soit marginalisée.
 D’autres, au contraire, sont ravies d’avoir une fille qui est leur copie conforme ou presque ! Je pense que ces femmes courent, à travers leur enfant, après leur propre jeunesse, cherchant à vivre par procuration ce qu’elles n’ont pas pu vivre.
 ...



 Dur dur, ce débat. Il y a tellement d'aspects et d'angles de vue, tellement de choses à dire, tellement de nuances à apporter...
 Avant que tout ça parte en vrille, il me semble qu'il y a eu deux remarques très importantes: d'abord celle-là, et aussi (et peut-être surtout):
 



de Lehcim57
 
 En lisant ce topic, j'ai cru déceler plus qu'une interrogation, une inquiètude.  
 Cela est normal chez un jeune homme.



 Et, naturellement, la question de Jordy qui en a été le point de départ.
 Pour avoir eu des tas de nièces et de neveux qui ont traversé ce cap au cours de ces dix dernières années, pour l'avoir passé moi-même il y a bien plus longtemps  :(  et surtout pour avoir une de mes filles qui est en ce moment "en plein dedans", je pense qu'il faudrait recentrer un peu les choses. Mais je voudrais dire d'abord que dans ce topic, on lit des jeunes gens "inquiets" ou non, des mères, quelques pères peut-être (dénoncez-vous!!! :lol: )... Et pas beaucoup de jeunes filles  :whistle: . Et tout ça finit par ressembler à une discussion autour du dernier reportage d'Arte sur le sujet. Mais à quelles question tout cela répond-il? Au risque d'être accusé de floodage, je pense qu'il faut prendre les questions une par une.
 [:mcgg]

ramses-ii
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 01:42:48  
 

MsieurDams a écrit :

J'ai l'impressionq que le côté marketing des frusques pour ados quelque soit le sexe vire au dérapage... Y a qu'a regarder comment certains se sapent, c'est horrible
 
 



 Je crois que je vais être très brutale sur ce coup.
 L'être humain est né tout nu. sans fourrure - voir "Le singe nu" de Desmond Morris.
 
 Pour des raisons que je n'ai jmais pu comprendre, les religions ont fait des tabous de la nudité.
 
 De tous temps, en fait, si l'être humain a dû se vêtir, c'était pour compenser ce qu'il n'avait pas pour maintenir sa température corporelle.
 
 Maintenant, le vêtement est depuis longemps intégré dans nos modes de vie et bien dévié par certaines religions. Parce que le mode de vie dans des régions désertiques le demande.  
 
 Mais ça ne se justifie pas dans d'autres zones au climat plus clément.
 
 Pour conclure mon intervention : entre les vêtements à la Belphégor et le style araduku, il y a de la marge.
 
 Moi, je pense que le vêtement doit être fonctionnel avant d'être un instrument de séduction. Courrir quasi nue en ville (la plage, ça va) n'est pas ce qu'il y a de mieux vu nos activités modernes mais je ne vais pas dire ce que je pense en termes vulgaires.

mcgg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 02:09:52  
 

Jordy a écrit :

Salut
 Voila  
 J'ai eu cette idde de débat
 Donc la question est la suivante
 Pourquoi certaine gammine d'aujour'dui ons telle le corps de femme de 25ans ??  OGM ????
 a vous de debatre !
 ...
 



 D'abord: qui appelles-tu "gamines": les filles de 13 ans (ton âge, je crois) ou légèrement plus âgées (14-15) dont on parle davantage, il me semble, dans la suite du topic? Je pense qu'il y a quand même une différence.
 Comme je disais, j'ai une fille qui a 15 ans aujourd'hui,que j'ai vu évoluer, fatalement, ainsi que ses copines du collège... Et je me suis posé... à peu près la même question: pourquoi à 13 ans ressemblent-elles à celles qui en avaient 15-16 il y a une dizaine d'années, et pourquoi, à 15 ans ressemblent-elles à celles qui en avaient 18-19?
 Sur cette simple question, et sans aller jusqu'à parler d'OGM, je dirais que la nourriture est sans doute une des réponses.
 Je lisais, au début des années 80, que les jeunes japonais avaient gagné 20 cm en taille par rapport à la génération de leurs parents. Tout le monde s'étonnait, mais trouvait une explication dans la nourriture, mais aussi dans les conditions de vie plus tournées vers le sport et... vers le stress... Et puis, j'ai été étonné de voir que le premier de mes neveux ayant atteint 15 ans dépassait ses parents (de taille très moyenne tous les deux) de quelques centimètres. Aujourd'hui, il mesure près de deux mètres (sa taille définitive). Même explication que pour les Japonais, sans doute.  
 Et maintenant ce sont les filles qui, dès l'âge de 13 ans, commencent à dépasser leurs mères, et elles sont "formées" beaucoup plus tôt. C'est sans doute encore pour les mêmes raisons. Cela tient déjà, sans doute, à un meilleur équilibre nutritionnel dès la naissance (de l'allaitement au petit pot Blédina), au suivi médical plus attentif à l'école et par un pédiâtre, à une plus grande attention "affective" des deux parents...
 Seulement, on avait pris un certain "retard" dans l'éducation des filles, et le reste n'apparaît vraiment que depuis quelques années. Aujourd'hui, avec les progrès de l'égalité entre les sexes, elles ont également gagné le droit de faire autant de sport que les garçons. Elles ont surtout aussi gagné le droit au stress, peut-être même davantage que les garçons: à notre époque d'incertitude quant à l'avenir, elles ont autant de pression sociale sur les épaules que les garçons. Plus besoin de manger de la soupe: le stress ça aide à grandir.
 Mais en lisant ta question, je me disais que tu ne pouvais pas avoir les mêmes bases de comparaison que moi. En fait, à 13 ans, tu ne peux pas vraiment avoir de base de comparaison. Et je me demande donc quelle idée tu te fais des femmes de 25 ans et de leur corps, et si, puisque tu ne peux comparer que les "gamines" et les femmes de 25 ans d'aujourd'hui, tu ne vois pas quand même de différence entre elles? Là, si j'essaie de me mettre à ta place, ma réponse est que, pour toi, les "gamines" ne peuvent paraître que l'âge qu'elles ont, et les femmes de 25 ans également. Ta question en couvre donc certainement une autre, non?
 [:mcgg]

mcgg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 03:44:08  
 

Jordy a écrit :

Cafuron >>> OK quand meme pas le corps d'une femme de 25 ans mais elle sons quand meme tres ( trop ??) avancé !!
 



 Ok! Elle est là, ta vraie question. Et là aussi:
 



 
 petegabup81 >>> c'est vrai que ce la ne me deplais pas  
 AroB >>> C'est vrai elle se comporte comme une femme de 25 ans , elle se met une tonne de maquillage , elle se fringue comme pas possible....  
 Praliiiine >> Oui a peu pres cette tranche d'age



 Ou encore là:
 



 
 Mias aussi d'un cote je ne comprend pas les gaminnes qui s'habillent de façon provocante , ça leur sert a quoi a pars que les gent les regarde !!



 Pour répondre, avec Lehcim57, je dirais que c'est une question de maturité et, sans faire de la psychanalyse de comptoir, je dirais aussi que ces remarques indiquent une inquiétude que tous les garçons ont connue. Et enfin, qu'elles se divisent en deux aspects.
 Quand j'avais 13, 14, 15 ans, je me demandais pourquoi les filles de mon âge, celles qui occupaient mes fantasmes dans ce petit lit d'enfant - c'est à dire à une place - que j'ai conservé longtemps, s'intéressaient à des "types" plus vieux que moi, et me "laissaient" que des "gamines" qui étaient "plates comme des planches à repasser". Sans intérêt "érotique" (ça, c'est après que je l'ai traduit: je ne définissais pas, à cette époque, je me "contentais" de ressentir).  
 A mon avis, et sans vouloir te blesser, tu es, comme je l'étais alors, "victime" de cette différence de maturité qui fait qu'une jeune fille arrivant à la puberté a davantage de "puissance érotique" qu'un garçon du même âge. Dans l'absolu, et sans faire entrer en ligne de compte, pour l'instant, les questions d'image ou les problèmes posés par la civilisation.  
 Dès la puberté, les filles commencent, psychiquement et plus ou moins inconsciemment selon les époques et l'éducation, à se sentir femme, à se vivre femme, à "faire valoir" leur sensualité, et il n'y a que les barrières sociales du moment qui leur évitent d'aller "jusqu'au bout". Jusqu'au Moyen-âge, on considérait d'ailleurs que la fille de 13 ans était d'âge à se marier, puisqu'elle pouvait avoir des enfants (c'est encore le cas dans certains pays aujourd'hui). Un garçon, en revanche, est psychiquement encore attaché à la fois à la mère et à un monde de l'enfance qui est contradictoire avec le déclenchement de la puberté. Il devra attendre quelques années avant de se sentir "à la hauteur" et oser se vivre en homme. Ce qui n'empêche ni les désirs ni les fantasmes ("cela ne me déplaît pas" ).  
 Tout ça entraîne chez les garçons une certaine crainte des femmes, une peur de leur "puissance érotique", qui les font réagir soit par une certaine forme de mépris ou de rejet (elles se maquillent trop, elles cherchent le regard des autres, elles sont trop "avancées" ) qui est en même temps une forme de jalousie envers les garçons plus âgés (comme dans La Fontaine: "ils sont trop verts, dit-il, et bons pour les goujats" - sauf que là, elles sont trop... "mûres"  :D ); soit par un sentiment d'impuissance qui les poursuivra jusqu'à ce qu'enfin ils atteignent l'âge où les filles commencent à s'intéresser à eux.  
 Je ne sais pas si tu regrettes que ces jeunes filles soient comme elles sont, ou de ne pas pouvoir encore les "atteindre", mais c'est une loi de la psychologie de l'espèce humaine, héritée de notre pauvre condition animale. Et il te reste à t'armer de beaucoup de patience [:gex] .  
 Maintenant, pour ce qui est de la question des fringues et du maquillage, je rejoins en partie bouchinelle. Mais cela soulève encore d'autres questions.
 [:mcgg]

mcgg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 04:09:15  
 

cafuron a écrit :

:lol:  :D  :non: les filles de 10 à 13 ans des années 60-70 étaient aussi développées. La principale différence est qu'il y a mise en valeur par les vêtements. La mode est beaucoup plus présente...et plus déshabillée :whistle: et plus accessible aussi (le prêt à porter pas cher ça court les rues maintenant).
 



 La mode actuelle découvert peu de choses, si je puis dire. Ce sont les années 60 qui ont inventé la mini jupe et le maquillage flashy (Mary Quant). Mais aussi le collant et le panty qui allaient avec. Aujourd'hui, les filles ont le droit au pantalon (enfin, on leur tolère - voir un autre topic à ce sujet) et la plupart préfère le pantalon à la mini jupe. Mais d'après ce que j'en sais (par ma fille, que, d'ailleurs, j'accompagne dans les magasins de fringues) si elles n'aiment plus vraiment les collants (et encore moins les panties), les filles "Calvin Klein" ne portent de string que sous le pantalon (taille basse pour montrer qu'elles en portent un, certes) et pas avec une mini.
 Si le prêt-à-porter pas cher court les rues, c'est vrai aussi que le budget fringue des filles est plus conséquent, ce qui permet plus de futilité que dans les années 60 où, à l'exception d'une fringue ou deux (d'ailleurs, c'est vrai aussi que les interdictions des règlements scolaires et l'obligation de porter la blouse limitaient les frais), les vêtements devaient surtout être fonctionnels et, pour les moins argentés, devaient "durer".
 [:mcgg]

mcgg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 04:16:32  
 

petegabup81 a écrit :

Et si on les laissait vivre un peu leurs vies à ces jeunes filles [:yesterday]
 
 Fichons leur un peu la paix, laissons leur jeunesse s'exprimer  [:petegabup81]
 



 http://mcgg50.free.fr/Bib/Smil​eys/Perso/plusone01.gif Il me semble que l'opinion d'une prof est effectivement plus avisée. :jap: Les jeunes filles sont bien plus "raisonnables" et lucides qu'on croit ou qu'on veut le dire.

mcgg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 04:24:38  
 

Rolef a écrit :

:hello: En plus quelque fois elles fument comme des sapeurs en plus! Je me souviens lorsque j'allais à l'école on nous serinait que l'alcool était un poison, et il y n'y a pas si longtemps, des femmes qui ont accouchées de gosses mal formés ont déclarées qu'elle ne savaient pas que c'était dangereux pour le foetus!  :heink:  :ouch:
 



 Il y a pas mal de saloperies dans le tabac, mais je ne crois pas qu'on y trouve une goutte d'alcool  :whistle: . Maintenant, la plupart de celles qui fument, ne fait que suivre l'exemple des parents. Et celles qui ne fument pas martyrisent les leurs (tu n'imagines pas ce que je peux entendre dès que je sors ma dose de poison d'un paquet!!!)  :lol:  
 [:mcgg]  

mcgg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 05:23:19  
 

bouchinelle a écrit :

L’imitation existe de longue date chez les petites filles : elles ont toujours eu envie de “piquer” les chaussures à talons, les boucles d’oreilles et le vernis à ongles de leur maman, mais cela restait de l’ordre du déguisement.
 
 Ou de l'ordre de "l'idéal du moi", comme disait Tonton Sigmund, dans la construction du narcissisme.
 
 Ce qui a changé aujourd’hui, c’est la participation active des adultes à ce phénomène. Les responsables de marketing ont orchestré la tendance, et les parents ont suivi. Le tout étant porté, comme dans beaucoup d’autres domaines,  par le formidable pouvoir de l’image.  Difficile, en effet, pour une jeune téléspectatrice, de résister au flot d’images d’adolescentes devenues stars et aux tenues audacieuses. Ne pas laisser sa fille s’habiller comme ses copines fait craindre à la mère que sa fille ne soit marginalisée.
 D’autres, au contraire,  sont ravies d’avoir une fille qui est leur copie conforme ou presque ! Je pense que ces femmes courent, à travers leur enfant, après leur propre jeunesse, cherchant à vivre par procuration ce qu’elles n’ont pas pu vivre.
 
 Qu'ajouter à ça? :D  
 
 En laissant une petite fille s’habiller comme une Lolita (et je reste polie),  
 
 Là, pour une fois ( :D ), je ne suis pas d'accord avec toi. Si tu dis que tu restes polie, c'est que tu voudrais signifier que Lolita=pute?
 Si tu relis le roman tu verras que Lolita est seulement restée une "perverse polymorphe" (le caractère de l'enfance - toujours Tonton Sigmund dixit) et qu'elle transgresse une règle que ne transgressent qu'exceptionnellement les jeunes filles de cet âge, qui ne vivent le "lolitisme" (excuse ce néologisme barbare) qu'au niveau du fantasme. En "mettant en scène" la transgression, Nabokov ne fait qu'exprimer le "jusqu'au-boutisme" des fantasmes de cet âge (ce n'est que notre époque politiquement correcte qui en fait une sorte de roman pédophile). Et puis, à cette époque, Lolita, petite provinciale mal dégrossie, ne devait pas s'habiller "Lolita".  
 Resterait donc que la mini et le string sous le jean taille basse s'assimilent, pour toi, à des fringues de pute? Pour avoir travaillé près de la rue Saint-Denis pendant longtemps, je peux te dire que les prostituées ne s'habillent pas comme ça. Donc, c'est le côté provocant, voire provocateur, qui te déplait. Sans vouloir t'offenser, je pense que de nombreux adultes voient de la provocation là où il n'y en a pas, et que cette vision est plutôt une question à régler entre soi et soi. A cet âge, bien avant que vouloir séduire l'autre, on veut éprouver pour soi-même (et à la rigueur dans le regard des garçons de son âge) son pouvoir de séduction, ce qui est une chose tout à fait normale. Mais les modes ont changé.

 
 on la parachute dans un univers très sexualisé, alors qu’elle est incapable de mesurer ce que cette séduction implique. Elle ne saurait absolument pas quoi faire du désir d’un adulte, pour elle ce n’est qu’un jeu.
 
 Je crois qu'elle s'en fiche du désir de l'adulte. D'ailleurs, pour elle, le désir d'un adulte pour une jeune fille comme elle (et non pas petite fille  ;) ) est trop pervers pour qu'elle cherche la séduction de ce côté. Déjà qu'elle fait une moue dégoûtée à l'idée que ses parents puissent avoir encore une sexualité...
 
 Si l’on pense qu’une tenue n’est pas adaptée à l’âge de sa fille, il faut la prévenir de ce qu’elle risque de provoquer autour d’elle. Sans la juger, sans la dénigrer. Simplement en lui expliquant que c’est mieux pour elle de ne pas être habillée ainsi.
 
 Et là, je pense que tu as raison de nouveau. C'est à nous, parents, de leur montrer que toute acte a des conséquences. A nous de leur faire assumer ce "parachutage dans un monde sexualisé". Comme tu le dis, le marketting est très puissant; mais ceux d'entre nous qui sont conscients de la chose sont quand même suffisamment armés pour être efficaces. Et puis, il y a des lieux et des circonstances où cette mode n'est pas aussi "dangereuse" qu'on le dit.  
 Reste qu'il y a aussi des parents irresponsables. De plus en plus? Il y a quelques temps, une vendeuse de lingerie m'a dit qu'une femme lui avait demandé si elle pouvait retailler un string pour une petite fille de six ans (!!!) parce qu'elle trouvait ça "mignon" (!!!). Inutile de te dire qu'elle l'a envoyée balader. Mais qu'est-ce qu'on peut faire contre ce genre de femme qui joue à la poupée avec son enfant et qui, plus tard, sans doute, vivra, comme tu le dis encore, une jeunesse par procuration à travers elle? C'est pas gagné!

 



 [:mcgg]

mcgg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 05:27:39  
 

MsieurDams a écrit :

J'ai l'impressionq que le côté marketing des frusques pour ados quelque soit le sexe vire au dérapage... Y a qu'a regarder comment certains se sapent, c'est horrible
 



 Horrible? Qu'entends-tu par là?
 [:mcgg]

mcgg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 05:50:54  
 

Adler X a écrit :

oui mais toi tu as une excuse, l'age veut que le corps soit moins ferme, etc... et puis tu n'es pas une gamine ingrate comme majorité d'entre elles, faut voir leurs têtes réjouies, leur joie de vivre, sans parler qu'elles sont encore plus poilues qu'avant ! lol
 



 Et toi alors, ton regret, c'est quoi, finalement?  :lol:  
 [:mcgg]  
 Ps: les "truies hurlantes", ça date d'Elvis Presley. Et tout ceci ne nous... rajeunit pas!!!

  1. homepage
praliiiiiiine
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 05:59:25  
 

mcgg a écrit :

Et toi alors, ton regret, c'est quoi, finalement?  :lol:  
 [:mcgg]  
 Ps: les "truies hurlantes", ça date d'Elvis Presley. Et tout ceci ne nous... rajeunit pas!!!
 



 
 Quelle connaissance! tu es une mine d'informations! :hello:

mcgg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 07:02:57  
 

Ramses II a écrit :

Je crois que je vais être très brutale sur ce coup.
 L'être humain est né tout nu. sans fourrure - voir "Le singe nu" de Desmond Morris.
 
 Pour des raisons que je n'ai jamais pu comprendre, les religions ont fait des tabous de la nudité.
 ...
 Pour conclure mon intervention : entre les vêtements à la Belphégor et le style araduku, il y a de la marge.
 
 Moi, je pense que le vêtement doit être fonctionnel avant d'être un instrument de séduction. Courir quasi nue en ville (la plage, ça va) n'est pas ce qu'il y a de mieux vu nos activités modernes mais je ne vais pas dire ce que je pense en termes vulgaires.
 



 
 Je me trompe où j'y vois vraiment comme une sorte de contradiction?  :D  
 Les question de "nudité du singe", de tabous sur la nudité, et de la séduction sont dans le même paquet cadeau.
 Dans ses trois bouquins (ne pas oublier "Le zoo humain" et "Le couple nu" ), Morris montre bien, (en dehors du fait que le poil du singe était adapté au climat et qu'en inventant le feu et le vêtement l'homme avait perdu sa fourrure - après Darwin, d'ailleurs) que la question qui se pose au vivant est justement de "séduire" l'individu de sexe opposé pour préserver "l'espèce". Et tu as des compléments d'info très judicieux chez Boris Cyrulnik.
 Si l'homme et la femme, ont perdu, l'un la proéminence ostentatoire des testicules et l'autre la belle couleur rouge du cul de guenon en se redressant et en se vêtant, est-ce qu'ils ne devaient pas trouver d'autres moyens pour séduire? C'est sûr que la mini et le string ne sont apparus que plus tard. Mais n'est-ce pas, quand même, par l'ostentation du vêtement, du maquillage et des bijoux que la séduction devait d'abord opérer? Où le singe a-t-il dit que la perte de fonctionnalité du poil devait faire de lui un être non-"séducteur"?  
 Ce serait un peu long - et j'ai déjà été très long cette nuit, dans le discours  :whistle: - de suggérer des explications sur les raisons pour lesquelles la religion a imposé de manière totalitaire la "pudeur" (qui est d'ailleurs toute naturelle chez tout individu); mais en tous cas il me semble qu'elle a réussi son coup au niveau du langage commun aux hommes et aux femmes. "Araduku", c'est un peu connoté dans le... rejet, non? Et nuE, aussi. Le paradoxe c'est que c'est l'Eglise qui a interdit le vêtement d'homme aux femmes (voir Jeanne d'Arc condamnée comme parjure pour avoir revêtu de nouveau l'habit d'homme à la suite des agressions sexuelles dont elle a fait l'objet en prison)  :pfff: .  
 Si les hommes portaient des vêtement "araduku" et couraient partout nus de manière aussi peu fonctionnelle, est-ce qu'on parlerait de tout ça? :whistle:  Les Grecs ne s'embarrassaient pas d'une telle formalité. Mais ne voyaient pas pour autant d'un même oeil le "manque de pudeur" chez les Grecques. Et chez les Papous, c'est pagne pour les femmes et étui pénien pour les hommes. Séduction et machisme ne font pas toujours bon ménage, ni dans l'esprit des hommes ni dans celui des femmes.
 Il y a un bouquin de Cavanna qui s'intitule: "Et le singe devint con"! Un titre qui fait penser. C'est vrai que, si c'était juste pour "gagner" l'oppression idéologique de la religion et la morale bourgeoise, l'homme aurait mieux fait de rester singe.
 [:mcgg]

ramses-ii
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 07:14:40  
 

mcgg a écrit :

Et toi alors, ton regret, c'est quoi, finalement?  :lol:  
 [:mcgg]  
 Ps: les "truies hurlantes", ça date d'Elvis Presley. Et tout ceci ne nous... rajeunit pas!!!
 



 
 Heuh - les cures de rajeunissement ne rajeunissent que les jeunes en fin de compte.
 
 On a pas mal dévié du sujet du topic.
 
 En fait, au lieu de faire toute la tartihe que j'ai écrite plus haut, j'aurais dû dire simplement que les filles, une fois la puberté bien accomplie, ont le corps de femme qu'elles auront en général toute leur vie active. Costume ou pas.
 

mcgg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 07:35:19  
 

Ramses II a écrit :

Heuh - les cures de rajeunissement ne rajeunissent que les jeunes en fin de compte.
 
 On a pas mal dévié du sujet du topic.
 
 En fait, au lieu de faire toute la tartine que j'ai écrite plus haut, j'aurais dû dire simplement que les filles, une fois la puberté bien accomplie, ont le corps de femme qu'elles auront en général toute leur vie active. Costume ou pas.
 



 :hello:  
 Mais noooon. Je ne crois pas qu'on ait dévié. Tout cela forme un tout. En trouvant une info plus large, un tout jeune homme pourrait mieux comprendre pourquoi une fille de son âge se maquille pour un "vieux" de 16 ans.
 Et puis, noooon non plus. Les tartines c'est nourrissant. Sauf à en abuser, c'est sain. Et il me semble que j'en use davantage que toi. Que veux tu! j'adore les tartines. D'ailleurs, c'est l'heure!!!  :lol:  
 [:mcgg]  

mcgg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 08:10:26  
 

praliiiiiiine a écrit :

Quelle connaissance! tu es une mine d'informations! :hello:
 



  :hello:  
 J'essaie seulement d'être un spectateur attentif de mon temps. Et, dans toute la mesure du possible, un acteur. Et je pense aussi que la connaissance ne vaut que si on la partage. J'espère seulement que je n'ennuie pas trop de monde.  :D  
 [:mcgg]

jordy
Tu cartonnes ! (de 500 à 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 09:24:38  
 
Tu n'ennuis personne je lit avec attention et plaisir tes textes !

jordy
Tu cartonnes ! (de 500 à 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 09:24:52  
 
Les autre aussi d'ailleurs

  1. homepage
adler-x
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 11:38:54  
 
et ben, et ben... que de lecture !
 Si je pars sur le sujet des fringues que portent ces chères gamines en chaire et bien... je m'inquiète pour leur tranquillité à venir. Je ne souhaiterais pa que ma fille de 13ans s'habillent outrageusement, il y a trop de violence comme pédophilie et tout ce qui tourne autour des attouchements; il y en a de plus en plus sur des plus en plus jeunes, d'ailleurs, je dirais (déviage que les moeurs sexuelles de nos jeunettes sont plus expérimentales et de plus en plus jeune. Je vous ferais grace des anecodtes et récits connus, mais c'est déroutant. Bref tout change chez elles, le corps, leur vie, avenir...

bouchinelle
Tu cartonnes ! (de 500 à 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 16:54:09  
 



Je crois qu'elle s'en fiche du désir de l'adulte. D'ailleurs, pour elle, le désir d'un adulte pour une jeune fille comme elle (et non pas petite fille  ;) ) est trop pervers pour qu'elle cherche la séduction de ce côté. Déjà qu'elle fait une moue dégoûtée à l'idée que ses parents puissent avoir encore une sexualité...



 
 Si j'ai employé le terme "petite fille", c'est que le désir de paraître autre chose que ce que l'on est vraiment se manifeste dès l'école primaire. A 8-10 ans, elles sont encore des petites filles !
 
 



Sans vouloir t'offenser, je pense que de nombreux adultes voient de la provocation là où il n'y en a pas, et que cette vision est plutôt une question à régler entre soi et soi. A cet âge, bien avant que vouloir séduire l'autre, on veut éprouver pour soi-même (et à la rigueur dans le regard des garçons de son âge) son pouvoir de séduction, ce qui est une chose tout à fait normale. Mais les modes ont changé.



 
 Si certaines "jeunes filles" ne s'habillent ainsi que pour suivre la mode et ressembler aux copines, d'autres par contre, savent parfaitement ce qu'elles font : il n'y a qu'à jeter un coup d'oeil sur les revues qu'elles lisent et qui ne leur sont pas forcément destinées (comme Jeune et Jolie ou 20 ans et autres). Il y est parfaitement expliqué toutes les méthodes de séduction voir de provocation (car c'est bien de la provocation) qu'elles doivent mettre en oeuvre pour séduire (voir plus si affinité).

mcgg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 26/10/2004 à 17:20:18  
 

Adler X a écrit :

et ben, et ben... que de lecture !
 Si je pars sur le sujet des fringues que portent ces chères gamines en chaire et bien... je m'inquiète pour leur tranquillité à venir. Je ne souhaiterais pa que ma fille de 13ans s'habillent outrageusement, il y a trop de violence comme pédophilie et tout ce qui tourne autour des attouchements; il y en a de plus en plus sur des plus en plus jeunes, d'ailleurs, je dirais (déviage que les moeurs sexuelles de nos jeunettes sont plus expérimentales et de plus en plus jeune. Je vous ferais grace des anecodtes et récits connus, mais c'est déroutant. Bref tout change chez elles, le corps, leur vie, avenir...
 



 Tu as absolument raison. C'est bien ce qu'on craint toujours, et même davantage encore maintenant, quand on lit les journaux. Mais quand un pédophile veut se livrer à sa perversité, même s'il trouve l'excuse de la provocation vestimentaire à servir à son avocat, on sait bien que ce n'est pas ce qui le fait passer à l'acte. C'est un malade compulsif, mais qui n'ignore jamais, en règle générale, la responsabilité de ses actes. Pareil pour le violeur. Et même une bonne soeur n'est pas à l'abri derrière l'austérité de sa tenue. Des pervers, de l'exhibitionniste au violeur, il y en a toujours eu, et les parents ont toujours mis les filles (et les garçons aussi, d'ailleurs) en garde, je pense.  
 Ce n'est pas qu'il y ait plus d'agression et de viols aujourd'hui, mais maintenant on parle davantage,  et c'est tant mieux: les filles sont de moins en moins naïves à ce niveau, ne serait-ce que pour ce qu'elles entendent à la télé, mais surtout quand les parents veulent bien en discuter avec elles. Et à moins que les unes et les autres soient totalement irresponsables, la majorité des filles est davantage avertie et protégée. Il y a encore beaucoup à faire, certes, et notamment à propos de ce qui se passe trop souvent dans les "banlieues" où les filles ne sont pas considérées comme autre chose que de la viande ou une monnaie d'échange par leurs petits copains. Mais c'est une question différente qui appelle d'autres actions et d'autres solutions.
 Cet alibi de la tenue "indécente" qui serait un appel au viol, je le connais depuis que je suis ado (les 60's, les mini, Mary Quant... je suis tombé dans la marmite). Toutes les filles l'ont entendu, et beaucoup de femmes violées ou ayant même seulement subi un attentat à la pudeur ont vu leurs plaintes refusées par la faute de flics ou de magistrats macho et obtus (l'un allant très certainement avec l'autre). Comme si les filles et les femmes étaient coupables de ce qu'on leur fait subir, comme si même une bourkha pouvait les protéger des pervers! Je crois que la question est ailleurs.
 On parlait de religion, hier, et de morale bourgeoise, et c'est bien elles qui ont opprimé les femmes jusqu'à leur faire croire à elles-mêmes à leur culpabilité; elles qui se servent de l'amour des parents pour gangréner les esprits. Quand tu dis "Je ne souhaiterais pas que ma fille de 13 ans s'habille outrageusement", qu'est-ce qui constitue l'outrage, pour toi? Jusqu'à quel point s'habille-t-on décemment, quand on est une jeune fille, et où commence-t-on à être indécent ou outrageux.
 Je pense qu'une des questions essentielles de ce débat, c'est que les parents (ceux qui ne jouent pas à la Barbie avec leurs gamines, comme on le disait plus haut, pour revivre leur jeunesse par procuration) ont surtout du mal à accepter que leurs enfants grandissent et leur échappent. C'est dur, autant pour un père que pour une mère, de voir son enfant devenir adulte. Et si il y a moins d'"arguments" utilisable pour "empêcher" un garçon de devenir un homme, on a toujours le joker de l'indécence pour essayer de retarder chez sa fille l'âge de devenir une femme. Mais à cet âge, quoi qu'on dise, elle commence à être femme (au grand dam des garçons de son âge, d'ailleurs), et ce n'est pas les aider que de refuser qu'elles explorent cette nouvelle identité de femme en leur imposant des attitudes qui ne serviront qu'à les mettre mal à l'aise et rendre le passage plus difficile, tant sur le plan de leur personnalité psychique que par le sentiment de révolte que ça entraînera.
 Quant à la précocité des expériences sexuelles, depuis que la pilule est sur le marché (un fameux bail), depuis la Loi Veil sur l'avortement, on n'a pas remarqué statistiquement une extraordinaire différence d'âge pour le premier rapport sexuel. En 50 ans, d'ailleurs (ce qui fait un plus fameux bail), l’âge du premier rapport sexuel est passé de 21.3 ans à 17.9 ans pour les femmes, 18.4 à 17.1 pour les hommes.  
 Tu as raison, il faut absolument se garder de tout laxisme. C'est incontournable! Il faut les avertir, les protéger. C'est le devoir des parents. Mais il faut aussi tenir compte de leur personnalité, de leur identité, des petits désirs de ce bien qui devrait être précieux qu'est l'entrée dans l'adolescence. Et... Non, ce n'est pas le plus facile.
 [:mcgg]

 Page :
1  2  3  4
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :