Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business



|||-  

Estelle... pour ne pas oublier

 

3 utilisateurs anonymes et 88 utilisateurs inconnus
 

 
Page photos
 
     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur Sujet :

Estelle... pour ne pas oublier

Chlelora
chlelora
Bébé forumeur (De 10 à 49 messages postés)
  1. Posté le 22/08/2003 à 16:58:40  
 
Rien de plus à ajouter...
 
 http://cmoeckes.free.fr/divers​/estelle.gif

le-confesseur
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 22/08/2003 à 17:00:39  
 
(Publicité)
  1. homepage
didinne
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 22/08/2003 à 17:01:37  
 
Estelle et toutes les autres ...  :(

emmica
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 24/08/2003 à 09:20:20  
 
Cet été je suis passée par Guermantes, pas par curiosité malsaine, c'était mon chemin. J'ai pensé très fort à Estelle et j'ai fait une petite "prière" pour elle. C'est bien peu. Mais il ne faut pas oublier tout ces enfants ...

  1. homepage
hybrid
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 24/08/2003 à 11:02:30  
 
hummm, vous allez peut-être me trouver pessimiste mais malheuresement je doute fort que l'on retrouve un jour cette jeune fille...  
 
 pourquoi ?  
 
 et bien tout simplement depuis le temps la thèse d'un malade de sa région l'ayant tuée a été écartée, l'enlèvement est la thèse la plus probable.  
 
 Par qui ?
 
 Vous connaissez Spartacus (où du même genre), un goupe de 20 policiers (où agents spéciaux je sais plus) surentraînés ont tendu un piège à ce groupe en mettant la fille d'un des policiers (où agent) comme appat. Ils sont venu, ils ont vu, ils ont vaincu, à 5 (4 sortant du toit de la voiture et razant tout avec des uzis et le 5° enlèvant la fille) ont écrasés literallement le groupe (il n'y a que peu de survivants).  
 
 Qu'est-elle devenue?
 
 Personne ne sait si elle est encore vivante... De plus il faut savoir que ce genre d'hommes sont entraînés comme les gardiens de prison brésilien (ce sont les pires), la plupart du temps ils vous donnent un coup juste au dessus du nez vers les sourcils et vous perdez la vue pendant 3 secondes... fatales...
 
 http://www.acpe-asso.com/tourismetprostitution.htm

(Publicité)
  1. homepage
umanimo
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 24/08/2003 à 11:24:11  
 
P*** Hybrid, ça me donne des frissons ce que tu dis! C'est affreux!
 D'où tu sort ces infos!
 
 AM_qui_tremble_pour_sa_fille

  1. homepage
murat
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 24/08/2003 à 11:29:06  
 

HyBrId a écrit :

hummm, vous allez peut-être me trouver pessimiste mais malheuresement je doute fort que l'on retrouve un jour cette jeune fille...  
 



 
 non, je trouve que tu as raison, j'allais le dire, ca fait quand même un bon bout de temps qu'elle a disparu :/  

  1. homepage
hybrid
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 24/08/2003 à 11:39:08  
 

Umanimo a écrit :

P*** Hybrid, ça me donne des frissons ce que tu dis! C'est affreux!
 D'où tu sort ces infos!
 
 AM_qui_tremble_pour_sa_fille
 



 Un juge (je ne citerai pas de nom) a expliqué ceci à un membre de ma famille. Moi aussi ça m'a fait cet effet, surtout quand on réalise que ce n'est pas un film mais bien la réalitée...

(Publicité)
acrobaze
Membre impliqué (de 20 000 à 29 999 messages postés)
  1. Posté le 24/08/2003 à 13:51:44  
 
 
 Il ne faut pas renoncer. Il faut que les monstres sachent que le temps ne joue pas pour eux.

moumoune02
Présent de temps en temps (De 50 à 99 messages postés)
  1. Posté le 25/08/2003 à 13:22:16  
 

Didinne a écrit :

Estelle et toutes les autres ...  :(  
 



 
 
 + 1
 Hélas il y a trop de disparitions ! Quelle vie !!

jdlion
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 26/08/2003 à 06:36:13  
 

HyBrId a écrit :

 
 Un juge (je ne citerai pas de nom) a expliqué ceci à un membre de ma famille. Moi aussi ça m'a fait cet effet, surtout quand on réalise que ce n'est pas un film mais bien la réalitée...
 



 
 Si tout cela est vrai (et je le crois), ces informations sont certainement connues de personnes qui ont probablement reçu comme "conseil" de ne rien ébruiter pour éviter d'éventuelles "réactions". Pas de vagues, ainsi on nage dans le "bonheur" en ignorant le malheur des autres. Curieux quand même que les médias (TV surtout) ne relatent presque plus les "incidents" créés par les voyous et autres malfrats. Est-ce qu'ils se sont réellement calmés ? Des statistiques officielles (et édulcorées) nous le diront sans doute un de ces quatre.
 En attendant, que deviennent les victimes ? Mortes, enlevées ? Quelle douleur pour les familles ! On ne peut que compatir et être révolté par cette situation. Mais quelles sont les solutions ?  

(Publicité)
gloup60
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 26/08/2003 à 07:05:52  
 
Oui c'est vrai nous pensons tous très fort à elle...et aux autres enfants qui subissent aussi le meme probleme. Retrouvons les vites avant qu'il ne soit trop tard. :(  :jap:

  1. homepage
hybrid
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 26/08/2003 à 09:27:40  
 

jdlion a écrit :

 
 
 Si tout cela est vrai (et je le crois), ces informations sont certainement connues de personnes qui ont probablement reçu comme "conseil" de ne rien ébruiter pour éviter d'éventuelles "réactions". Pas de vagues, ainsi on nage dans le "bonheur" en ignorant le malheur des autres. Curieux quand même que les médias (TV surtout) ne relatent presque plus les "incidents" créés par les voyous et autres malfrats. Est-ce qu'ils se sont réellement calmés ? Des statistiques officielles (et édulcorées) nous le diront sans doute un de ces quatre.
 En attendant, que deviennent les victimes ? Mortes, enlevées ? Quelle douleur pour les familles ! On ne peut que compatir et être révolté par cette situation. Mais quelles sont les solutions ?  
 
 



 La population n'a pas besoin de tout savoir, surtout quand les opérations pour démentteler ces groupes échouent... Chaques informations divulguées via la TV est automatiquement susceptible d'être entendu par ces groupes organisés pouvant avoir différentes réactions (se mettent au repos quelques temps où tuent tous les enfants capturés pour faire comprendre de les laisser tranquille...). Il faut donc faire confience aux autoritées et à toutes ces organisations tentant de démenteler ces groupes. Les vainqueurs seront ceux qui auront les plus fin stratèges avec eux.

jdlion
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 26/08/2003 à 10:20:39  
 

HyBrId a écrit :

 
 La population n'a pas besoin de tout savoir, surtout quand les opérations pour démentteler ces groupes échouent... Chaques informations divulguées via la TV est automatiquement susceptible d'être entendu par ces groupes organisés pouvant avoir différentes réactions (se mettent au repos quelques temps où tuent tous les enfants capturés pour faire comprendre de les laisser tranquille...). Il faut donc faire confience aux autoritées et à toutes ces organisations tentant de démenteler ces groupes. Les vainqueurs seront ceux qui auront les plus fin stratèges avec eux.
 



 
 Dont acte ! Il n'y a, dit-on, que la foi qui sauve !
 Personnellement, je doute beaucoup de l'efficacité des différentes forces de police et de gendarmerie tant qu'elles seront organisées comme elles le sont actuellement. Lutter efficacement contre le crime (et particulièrement en matière de terrorisme mais ce n'est pas le sujet de ce topic) demande beaucoup d'abnégation au niveau de l'ego de ceux qui dirigent les dites forces. Cela viendra un jour a promis un certain ministre ....

(Publicité)
richard-46
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés) Fan Club de Clic-Clic
  1. Posté le 26/08/2003 à 12:29:14  
 
SALUT. tout à fait d'accord avec vous tous et aussi une pensée aux parents pour qui cela est bien dur hélas je suis trop bien placé pour le certifier....... courage à eux et à tout les autres  un proverbe dis que << le temps est le meilleur remède à tous les maux>> je puis vous que cela est hélas faux .

monique51
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 28/08/2003 à 12:06:28  
 



[nom]richard 46 a écrit
 << le temps est le meilleur remède à tous les maux>> je puis vous que cela est hélas faux .



 
 
 Tout à fait d'accord.
 Quand des parents sont confrontés à de tels actes, il faut avoir un sacré caractère pour vivre encore et survivre !

  1. homepage
antoine33
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 28/08/2003 à 13:09:44  
 

Chlelora a écrit :

Rien de plus à ajouter...
 
 [img]http://cmoeckes.free.fr/divers/estelle.gif
 



 
 Pourquoi dé gens font cela?!
 il non pas de consciense... :(

monique51
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 28/08/2003 à 13:11:41  
 

Antoine33 a écrit :

 
 
 Pourquoi dé gens font cela?!
 il non pas de consciense... :(  
 



 
 C'est à se demander ! :kaola:

  1. homepage
poussinette-premire
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 30/08/2003 à 12:23:12  
 

monique51 a écrit :

 
 
 
 Tout à fait d'accord.
 Quand des parents sont confrontés à de tels actes, il faut avoir un sacré caractère pour vivre encore et survivre !
 



 
 
 je pense que quand on est parents d'enfants enlevés....il vaut mieux savoir sont enfant mort , plutot que de ne rien savoir ....et imaginer toutes les horreurs qu'il ou elle peuvent subir pendant parfois des années !mais vraiment , c'est une chose atroce que de dire ça, mais  a la limite , mieux vaut le retrouver mort de suite !
 de toute façon , aucune punition seras trop dur pour ces hommes (ou femmes) faisant ces atrocités!! et là, c'est mon coeur de maman qui parle ...moi je trouverai bien les chatiments adéquats pour leurs faire connaitre le sort qu'ils ont eux même fait subir !!

monique51
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 03/09/2003 à 08:20:09  
 

poussinette Premire a écrit :

 
 
 
 je pense que quand on est parents d'enfants enlevés....il vaut mieux savoir sont enfant mort , plutot que de ne rien savoir ....et imaginer toutes les horreurs qu'il ou elle peuvent subir pendant parfois des années !mais vraiment , c'est une chose atroce que de dire ça, mais  a la limite , mieux vaut le retrouver mort de suite !
 de toute façon , aucune punition seras trop dur pour ces hommes (ou femmes) faisant ces atrocités!! et là, c'est mon coeur de maman qui parle ...moi je trouverai bien les chatiments adéquats pour leurs faire connaitre le sort qu'ils ont eux même fait subir !!
 



 
 
 Tout à fait d'accord.
 Je pense que si ça m'arrivait j'irai jusqu'au bout du monde pour retrouver l'agresseur et le réduire à néant.

bofbof75
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 05/09/2003 à 13:36:32  
 
c'est dommage d'en arriver là mais je pense que la peine mort même si elle n'arrange rien, devrait punir ceux qui tuent ou kidnappent les enfants.
 
 Et puis, si la presse en parlait moins, cela donnerait peut être moins d'idées aux monstres en puissance... :(  

  1. homepage
hybrid
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 05/09/2003 à 21:12:05  
 
La mort n'est pas une solution, si l'on revenait à ce genre de barbarie (rétablissement de la peine de mort) nous ne valerions pas mieux que les protagonistes.

bofbof75
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 08/09/2003 à 13:34:55  
 
C vrai mais elle avait au moins le mérite de faire peur.

tekways
Célèbre sur tout le forum (de 30 000 à 99 999 messages postés)
  1. Posté le 08/09/2003 à 13:43:58  
 
C'est normal la mort c'est l'inconnu et tout ce qui est inconnue à l'homme fait peur ...

jdlion
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 16/09/2003 à 11:37:14  
 

HyBrId a écrit :

La mort n'est pas une solution, si l'on revenait à ce genre de barbarie (rétablissement de la peine de mort) nous ne valerions pas mieux que les protagonistes.
 



 
 Barbarie ? Bigre, le mot est fort pour définir une sanction qui est encore utilisée dans de nombreux pays. Il y a quand même un éventail de valeurs qu'il conviendrait d'examiner et cela sans a priori. J'avoue que je n'aurai aucune pitié, par exemple et avec des preuves flagrantes et sans conteste, pour un individu qui aurait commis un crime de sang sur un enfant avant ou après l'avoir violé. Les exemples de rédemption ratée se multiplient et nos lois sont devenues bien trop laxistes pour résoudre ce problème. De deux maux il faut savoir choisir le moindre. A votre avis ? Que je sache, l'abolition de la peine de mort n'a pas permis d'abolir les crimes odieux.  
 Je me souviens d'un propos : "Oui, je suis pour l'abolition de la peine de mort, mais que messieurs les criminels commencent les premiers".
 Enfin, c'est un vaste débat mais, en France, la question ne se pose plus. Badinter (c'était aussi l'avocat de Patrick Henry) a fait voter l'abolition et je ne pense pas que l'on puisse y revenir. Alors certains n'hésiteront pas à faire justice eux-mêmes et l'on reviendra peut-être à une certaine "barbarie". La boucle sera ainsi bouclée !
 

loloxxfr
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 16/09/2003 à 15:32:35  
 

jdlion a écrit :

 
 
 Que je sache, l'abolition de la peine de mort n'a pas permis d'abolir les crimes odieux.  
 
 



 
 Que je sache, ce n'était pas son but.
 
 A contrario, l'application de la peine de mort n'a pas permis, elle, d'abolir les crimes odieux.
 
 Et s'il ne fallait qu'une raison, c'est que partout où la peine de mort a été aplliquée (ou l'est encore), des innocents y sont passés.

jdlion
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 16/09/2003 à 17:17:55  
 

loloxxfr a écrit :

 
 
 Que je sache, ce n'était pas son but.
 
 A contrario, l'application de la peine de mort n'a pas permis, elle, d'abolir les crimes odieux.
 
 Et s'il ne fallait qu'une raison, c'est que partout où la peine de mort a été aplliquée (ou l'est encore), des innocents y sont passés.
 



 
 Ce n'est pas, quant à moi, ce que je crois avoir compris. Si le but était alors de grâcier les condamnés et de les punir à une peine de prison à (presque) perpétuité, je n'approuve pas cette position pour les crimes dont on parle. C'est mon avis et je n'oblige évidemment personne à le partager. Je me mets seulement à la place de ceux qui souffrent car, si j'étais placé dans un cas semblable, je serais plutôt pour la loi du talion. Pardonner c'est comprendre : je ne pourrai jamais comprendre un crime commis sur un enfant, c'est ainsi.
 Quant aux "innocents qui y sont passés", je trouve bien sûr cela très regrettable mais y en a t-il tant que cela ? Dans le passé peut-être mais maintenant ? Et si l'on parle d'innocents, il faut citer alors tous ceux qui sont victimes, par exemple, de la raison d'Etat : ceux-là ont été "condamnés à mort", sciemment et impitoyablement. Cela s'est passé en territoire français il n'y a pas si longtemps et les médias ne l'ont pas relaté honnêtement, pensée unique oblige !
 Alors ........ alors il reste que les moyens d'investigations, lors d'un crime de ce genre, doivent être particulièrement pointus pour ne pas risquer de châtier un innocent. Ne crois-tu pas que c'est aujourd'hui le cas ?
 

loloxxfr
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 16/09/2003 à 17:23:26  
 

jdlion a écrit :

 
 
 Ce n'est pas, quant à moi, ce que je crois avoir compris. Si le but était alors de grâcier les condamnés et de les punir à une peine de prison à (presque) perpétuité, je n'approuve pas cette position pour les crimes dont on parle. C'est mon avis et je n'oblige évidemment personne à le partager. Je me mets seulement à la place de ceux qui souffrent car, si j'étais placé dans un cas semblable, je serais plutôt pour la loi du talion. Pardonner c'est comprendre : je ne pourrai jamais comprendre un crime commis sur un enfant, c'est ainsi.
 Quant aux "innocents qui y sont passés", je trouve bien sûr cela très regrettable mais y en a t-il tant que cela ? Dans le passé peut-être mais maintenant ? Et si l'on parle d'innocents, il faut citer alors tous ceux qui sont victimes, par exemple, de la raison d'Etat : ceux-là ont été "condamnés à mort", sciemment et impitoyablement. Cela s'est passé en territoire français il n'y a pas si longtemps et les médias ne l'ont pas relaté honnêtement, pensée unique oblige !
 Alors ........ alors il reste que les moyens d'investigations, lors d'un crime de ce genre, doivent être particulièrement pointus pour ne pas risquer de châtier un innocent. Ne crois-tu pas que c'est aujourd'hui le cas ?
 
 



 
 Patrick Dils : voici une affaire qui ne s'est pas passé il y a dix ans non ?
 
 Et sans volonté de juger ton opinion, des phrases comme "Quant aux "innocents qui y sont passés", je trouve bien sûr cela très regrettable mais y en a t-il tant que cela ?" me font froid dans le dos.
 
 Pour le reste, je crois voir de quoi tu veux parler, cela fait deux fois, mais ce coup-ci tu ne l'explicites pas reellement. Mais franchement, je ne vois pas quel est le rapport.
 

  1. homepage
umanimo
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 16/09/2003 à 20:59:10  
 
Le problème, je pense, c'est qu'aucune peine n'a vraiment remplacé la peine de mort.
 
 Je veux dire par là qu'aucune peine n'a l'effet principal de la peine de mort pour moi: c'est à dire retirer de la circulation un individu dangeureux pour la société.
 
 N'importe qui condamné à perpétuité pour un crime horrible peut se retrouver dehors au bout de 20 ans au maximum. Comme la prison ne guérit personne, rien en l'empêche de recommencer dès sa sortie. Et les exemples de cas semblables (criminels relachés qui recommence à tuer) ne sont pas rares.
 
 Je ne suis pas pour la peine de mort, mais pour une VRAIE peine de réclusion à perpétuité. Il ne s'agit pas alors de le punir, mais de protèger les citoyens d'un individu dangeureux. Il faut que cette personne ne sorte PLUS JAMAIS, jusqu'à sa mort, même s'il a une conduite exemplaire en prison.
 
 Je pense que c'est ce manque là qui fait les beaux jours de ceux qui réclament le retour de la peine de mort. Et je les comprends: ils ont peur pour leurs enfants, comme j'ais peur pour la mienne.
 
 Il traine déjà assez de criminels inconnus. Que ceux qu'on attrappe soient mis DEFINITIVEMENT hors d'état de nuire.
 
 AM

jdlion
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 17/09/2003 à 05:14:57  
 

loloxxfr a écrit :

 
 
 Patrick Dils : voici une affaire qui ne s'est pas passé il y a dix ans non ?
 
 Et sans volonté de juger ton opinion, des phrases comme "Quant aux "innocents qui y sont passés", je trouve bien sûr cela très regrettable mais y en a t-il tant que cela ?" me font froid dans le dos.
 
 Pour le reste, je crois voir de quoi tu veux parler, cela fait deux fois, mais ce coup-ci tu ne l'explicites pas reellement. Mais franchement, je ne vois pas quel est le rapport.
 
 
 



 
 Bien sûr, en écrivant mon message précédent, j'ai pensé à Patrick Dils. C'est avec un cas comme celui-là que l'on se rend compte des failles du système : les investigations ont été menées d'une façon empirique et ceux qui sont arrivés à la conclusion de la culpabilité comme ceux qui ont jugé Patrick devraient être sévèrement sanctionnés (révocation sans indemnité par exemple) pour l'exemple. Les enquêteurs et les magistrats sont des gens instruits et supposés intelligents. Eux comprendraient le sens de la sanction.
 Pour le reste, il est difficile d'entrer totalement dans le sujet car tout dépend de tellement de facteurs personnels et du sens que l'on donne à notre présence sur terre qu'il devient malaisé d'en débattre aussi sereinement qu'on le voudrait.

jdlion
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 17/09/2003 à 05:35:47  
 

Umanimo a écrit :

 
 Il traine déjà assez de criminels inconnus. Que ceux qu'on attrappe soient mis DEFINITIVEMENT hors d'état de nuire.
 
 AM
 



 
 Et c'est là que le bât blesse ! "Définitivement" est un mot qui n'a plus son vrai sens pour ceux qui font les lois. L'espérance de la rédemption est de plus très fort dans notre société chrétienne et le mot liberté est devenu un leitmotiv basique que beaucoup trop s'emploient à user et abuser au détriment des autres.
 Je ne me laisse pas entraîner dans cette voie car je ne crois pas que, face à la barbarie, l'être humain arrivera à garder une sérénité salvatrice pour le repos de son esprit.
 Chacun voit midi à sa pendule et chaque jour amène son lot de faits divers, d'exactions et de crimes qui montrent trop bien que l'on n'est pas encore sorti de l'auberge : notre pays est bien trop peu suivi dans sa quête de l'humanisme.
 Que faut-il donc en penser ? Cela nous mène assurément très loin dans le débat et je doute que son issue soit vraiment porteuse d'espoir.

tytoon
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 17/09/2003 à 06:45:10  
 

jdlion a écrit :

 
 
 Bien sûr, en écrivant mon message précédent, j'ai pensé à Patrick Dils. C'est avec un cas comme celui-là que l'on se rend compte des failles du système : les investigations ont été menées d'une façon empirique et ceux qui sont arrivés à la conclusion de la culpabilité comme ceux qui ont jugé Patrick devraient être sévèrement sanctionnés (révocation sans indemnité par exemple) pour l'exemple. Les enquêteurs et les magistrats sont des gens instruits et supposés intelligents. Eux comprendraient le sens de la sanction.
 Pour le reste, il est difficile d'entrer totalement dans le sujet car tout dépend de tellement de facteurs personnels et du sens que l'on donne à notre présence sur terre qu'il devient malaisé d'en débattre aussi sereinement qu'on le voudrait.
 
 



 
 Ambigu comme discour, ou je suis trop couillon (c'est pas impossible !) pour comprendre. :??:  :??:  :??:

monique51
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 17/09/2003 à 13:12:46  
 

bofbof75 a écrit :

c'est dommage d'en arriver là mais je pense que la peine mort même si elle n'arrange rien, devrait punir ceux qui tuent ou kidnappent les enfants.
 
 Et puis, si la presse en parlait moins, cela donnerait peut être moins d'idées aux monstres en puissance... :(  
 



 
 
 + 1

loloxxfr
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 17/09/2003 à 14:59:14  
 

jdlion a écrit :

 
 
 Bien sûr, en écrivant mon message précédent, j'ai pensé à Patrick Dils. C'est avec un cas comme celui-là que l'on se rend compte des failles du système : les investigations ont été menées d'une façon empirique et ceux qui sont arrivés à la conclusion de la culpabilité comme ceux qui ont jugé Patrick devraient être sévèrement sanctionnés (révocation sans indemnité par exemple) pour l'exemple. Les enquêteurs et les magistrats sont des gens instruits et supposés intelligents. Eux comprendraient le sens de la sanction.
 
 



 
 ce serait présupposer que la justice humaine et donc par extension l'Homme soient infaillibles, ce qui me paraît totalement contraire à une réalité objective.
 
 Pour le reste, j'aimerais bien connaître les sources d'Umanimo sur le taux de récidive des condamnés à perpetuité qui sortent après 20 ans : je ne crois pas qu'il faille confondre quelques exemples négatifs dont on parle et la majorité des cas dont on ne parle pas;
 
 Et puis, il ne faut pas oublier que la prison, l'enfermement ont certes un rôle de punition et de protection de la société, mais aussi le devoir de préparer le détenu quelque soit sa peine, à sortir et se réinsérer. C'ets là la faillite du système pénitentiaire français : combien de psychiatres dans les prisons et donc de soins adaptés, quelles sont les difficultés pour former les détenus, etc etc
 
 et cela vaut même pour les condamnés à perpétuité car tous les intervenants du monde carcéral, y compris les plus sécuritaires, reconnaissent qu'un détenu a toujours vocation à sortir et qu'une condamnation rééllement à vie, sans aucun espoir, consisterait au minimum à transformer ces détenus encore plus en bêtes fauves et à transformer les lieux de détention pour les longues peines en cocottes-minute?

jdlion
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 17/09/2003 à 16:48:25  
 

loloxxfr a écrit :

 
 
 ce serait présupposer que la justice humaine et donc par extension l'Homme soient infaillibles, ce qui me paraît totalement contraire à une réalité objective.
 
 Pour le reste, j'aimerais bien connaître les sources d'Umanimo sur le taux de récidive des condamnés à perpetuité qui sortent après 20 ans : je ne crois pas qu'il faille confondre quelques exemples négatifs dont on parle et la majorité des cas dont on ne parle pas;
 
 Et puis, il ne faut pas oublier que la prison, l'enfermement ont certes un rôle de punition et de protection de la société, mais aussi le devoir de préparer le détenu quelque soit sa peine, à sortir et se réinsérer. C'ets là la faillite du système pénitentiaire français : combien de psychiatres dans les prisons et donc de soins adaptés, quelles sont les difficultés pour former les détenus, etc etc
 
 et cela vaut même pour les condamnés à perpétuité car tous les intervenants du monde carcéral, y compris les plus sécuritaires, reconnaissent qu'un détenu a toujours vocation à sortir et qu'une condamnation rééllement à vie, sans aucun espoir, consisterait au minimum à transformer ces détenus encore plus en bêtes fauves et à transformer les lieux de détention pour les longues peines en cocottes-minute?
 



 
 Il y a du bon sens dans ce que tu exprimes mais ce ne sont là que des bons sentiments applicables dans une société qui aurait de vraies solutions. Tu reconnais que le système est en faillite par les méthodes appliquées. Aurais-tu donc "la" solution pour obtenir le résultat idéal que tu escomptes ?
 Si l'on suit ton raisonnement par l'absurde, il ne faudrait condamner personne à la perpétuité ou à de longues peines, quel que soit l'horreur du crime commis, pour éviter le risque de transformer un criminel en "bête fauve".
 Et faut-il alors transformer des châteaux en centre de détention pour éviter les risques de "surchauffe" ?
 Si l'on en juge par les résultats obtenus pour ces centres créés pour les voyous, cela ne peut nous rendre qu'incrédules. Et, cerise sur le gateau, tout cela a un coût exhorbitant.
 Bref, les bons sentiments, oui mais l'utopie, non ! Il faut rester réaliste, ne crois-tu pas ?
 Cordialement    :)

tytoon
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 17/09/2003 à 18:21:52  
 
A jdlion,
 
 Tu peux nous éclairer sur << les vraies solutions >> ???
 
 Décidemment je suis un vrai couillon, ou j'ai peur de comprendre.
 
 Cordialement.

loloxxfr
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 17/09/2003 à 18:51:05  
 

jdlion a écrit :

 
 
 Il y a du bon sens dans ce que tu exprimes mais ce ne sont là que des bons sentiments applicables dans une société qui aurait de vraies solutions. Tu reconnais que le système est en faillite par les méthodes appliquées. Aurais-tu donc "la" solution pour obtenir le résultat idéal que tu escomptes ?
 Si l'on suit ton raisonnement par l'absurde, il ne faudrait condamner personne à la perpétuité ou à de longues peines, quel que soit l'horreur du crime commis, pour éviter le risque de transformer un criminel en "bête fauve".
 Et faut-il alors transformer des châteaux en centre de détention pour éviter les risques de "surchauffe" ?
 Si l'on en juge par les résultats obtenus pour ces centres créés pour les voyous, cela ne peut nous rendre qu'incrédules. Et, cerise sur le gateau, tout cela a un coût exhorbitant.
 Bref, les bons sentiments, oui mais l'utopie, non ! Il faut rester réaliste, ne crois-tu pas ?
 Cordialement    :)  
 



 
 cela fait belle lurette que je ne crois ni aux solutions miracles, ni au résultat idéal, ni surtout au bon sens.
 
 Je ne dis d'ailleurs pas que le système ets en faillite mais simplement qu'il n'est pas appliqué. Dans les textes, la prison a vocation a préparer et favoriser la réinsertion du détenu.
 
 On en est loin, commençons dééjà par appliquer ce qui devait l'être mais ne l'a jamais été.
 
 Et je n'ai pas dit qu'il fallait organiser une vie de château aux prisonniers, tu es sûrement trop intelligent pour éviter cette sorte d'amalgame : mais est-ce trop pour toi que d'accorder simplement des conditions de vie digne à un prisonnier ? Digne par exemple à ne pas "loger" trois personnes dans une cellule prévue pour un ? A ne pas leur accorder les moyens d'une hygiene normale ?
 
 ce n'est pas une question de bons sentiments, c'est une question de dignité.

jdlion
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 18/09/2003 à 07:11:16  
 

loloxxfr a écrit :

 
 
 cela fait belle lurette que je ne crois ni aux solutions miracles, ni au résultat idéal, ni surtout au bon sens.
 
 Je ne dis d'ailleurs pas que le système ets en faillite mais simplement qu'il n'est pas appliqué. Dans les textes, la prison a vocation a préparer et favoriser la réinsertion du détenu.
 
 On en est loin, commençons dééjà par appliquer ce qui devait l'être mais ne l'a jamais été.
 
 Et je n'ai pas dit qu'il fallait organiser une vie de château aux prisonniers, tu es sûrement trop intelligent pour éviter cette sorte d'amalgame : mais est-ce trop pour toi que d'accorder simplement des conditions de vie digne à un prisonnier ? Digne par exemple à ne pas "loger" trois personnes dans une cellule prévue pour un ? A ne pas leur accorder les moyens d'une hygiene normale ?
 
 ce n'est pas une question de bons sentiments, c'est une question de dignité.
 



 
 C'est vrai, tu n'as pas dit précisément que le système était en faillite mais, je te cite "C'ets là la faillite du système pénitentiaire français : combien de psychiatres dans les prisons et donc de soins adaptés, quelles sont les difficultés pour former les détenus, etc etc ".
 Pour moi, cela veut quand même dire la même chose.
 Mais pourrais-tu me dire dans quel pays existe donc un système pénitentiaire qui donnerait des résultats tels que ceux que tu as décrits et que tu souhaites ?
 Je reconnais que les conditions de détention, en France, sont loin d'être idéales sur le simple plan de l'enfermement. Mais quand tu cites la dignité, je ne peux te suivre. La dignité implique le respect et respecter un criminel ne correspond pas à mon interprétation de la vie en société. La dignité n'est pas un dû alors même que l'on ne respecte les lois de cette société.  
 Pour rejoindre ton point de vue, il faudrait alors admettre que les lois ne sont pas justes et que ceux qui les ont votées n'étaient vraiment représentatifs des citoyens ?  
 Le débat peut dès lors s'élargir et, selon les propres idées de chacun, nous ne saurons jamais qui (et pas seulement les criminels !) doit être, une fois pour toutes, traité avec dignité ou non. Les médias s'arrogent d'ailleurs un rôle prépondérant dans ce contexte et entretiennent ainsi notre paresse intellectuelle. Trop facile !
 Mais les citoyens lambda que nous sommes ont-ils vraiment le choix, je veux dire un choix déterminant ? Impossible, alternance politique oblige !  
 Oui, le débat devient trop large car il faudrait, pour continuer, débattre de sujets politiques et là, je ne suis plus,
 question de principe. Notre forum n'a pas, à mon sens, cette vocation.
 Alors, qu'est-ce qu'un traitement exemplaire pour les criminels qui méritent, selon la loi et le verdict des juges, une longue peine ? Pour moi, ce ne doit pas être une vie de château, ni même une vie de confort. Il y a trop de nos semblables qui n'ont simplement pas eu de chance dans la vie, qui travaillent honnêtement pour pouvoir manger et (sur)vivre et qui ont des conditions d'existence à peine passables. La privation de liberté doit être accompagnée d'une vie spartiate et rigoureuse pour que le criminel ait vraiment conscience de ce qu'on lui reproche. S'il lui reste un peu de bons sens, il doit alors comprendre la signification de la peine qui lui est infligée. S'il lui est impossible de comprendre cela, alors on se doit de douter du succès de sa "réinsertion".
 C'est peut-être la frontière entre la tolérance et le laxisme qu'il faudrait mieux définir.

jdlion
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 18/09/2003 à 07:31:18  
 

Tytoon a écrit :

A jdlion,
 
 Tu peux nous éclairer sur << les vraies solutions >> ???
 
 Décidemment je suis un vrai couillon, ou j'ai peur de comprendre.
 
 Cordialement.
 



 
 Je n'ai pas la prétention d'avoir les "vraies solutions" pour tout ce qui est délit. Si c'était le cas, où serais-je ?   :)  
 Par contre, je ne cache pas mon opinion que, dans certains cas, l'abolition de la peine de mort n'a pas apporté de véritable solution à la délinquance extrême. Par exemple, les crimes de sang sur enfant avec viol devraient être punis, après certitude absolue de la culpabilité, d'une peine définitive qui débarrasserait la société d'un poids trop lourd à gérer dans le cadre de nos lois actuelles.  
 Que faudra-t-il faire des assassins de ce couple du Grand-Bornand et de leurs trois enfants ? Va-t-on leur chercher des circonstances atténuantes ? Quelle pourrait être leur rédemption après un crime aussi odieux ? Ils n'ont eu aucune pitié ! Personnellement, je ne peux concevoir d'en avoir pour le ou les assassins. Ce n'est peut-être pas la "vraie solution" mais c'en est une qui correspond à mon sens du respect vis-à-vis des victimes.

  1. homepage
umanimo
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 18/09/2003 à 09:34:49  
 

loloxxfr a écrit :

 
 
 ....................
 Pour le reste, j'aimerais bien connaître les sources d'Umanimo sur le taux de récidive des condamnés à perpetuité qui sortent après 20 ans : je ne crois pas qu'il faille confondre quelques exemples négatifs dont on parle et la majorité des cas dont on ne parle pas;
 
 .....................
 



 
 Je vais avoir du mal à répondre calmement aussi je réponds brièvement de crainte de m'énerver: je ne parle pas de statisques ni de taux de récidives. Il y aurait eu UN SEUL CAS de récidive ce serait déjà trop à mon sens. Si ce cas là croise la route de ton enfant, je répète c'est déjà trop!! Comment un juge qui libère un criminel dangeureux (et s'il a été condamné à perpéte c'est qu'il l'est) peut être sûr que ce criminel ne recommencera pas? Sinon, c'est délibérément remettre en circulation une "bête fauve" justement, puisque tu parles de "bête fauve".
 
 AM_qui_réagit_avec_ses_tripes_​parce_qu'elle_a_une_fille_de_1​0_ans
 et_ça_change_tout_dans_sa_visi​on_des_chose_croyez_moi!!!

 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :