Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
 

Peter07c et 10 utilisateurs inconnus
 

 
Page photos
 
     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2  3
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur Sujet :

les 35 heures vous en avez fait quoi !?

kernel__panic
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 15/11/2004 à 12:31:07  
 
Reprise du message précédent :
 

AroB a écrit :

nous sommes entièrement d'accord! Ce serait bien réducteur que de se cantonner à mettre en opposition ceux qui travaillent par plaisir et ceux qui le font par nécessité, c'est pourquoi il faudrait éviter les clichés qu'on a vus précédemment. Nénmoins, on peut avoir un boulot dificile et mal payé et l'aimer : j'ai toujours été frappée  en voyant ces hommes et ces femmes pleurer à la fermeture de leur usine, de leur mine, de leur entreprise. Certes pour des raisons économiques évidentes mais pas seulement! Aussi pour des raisons sentimentales : ces gens sont attachés  authentiquement à leur boîte.
 Moi ça m'émeut aux larmes...
 



 Tout à fait ce n'est pas incompatible.
 :jap:

rolef
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 15/11/2004 à 16:05:46  
 

Kernel__Panic a écrit :

Tout à fait ce n'est pas incompatible.
 :jap:
 



 :hello: De toute manière, les 35h, au départ, c'était pour permettre en principe à des chômeurs de retrouver du travail, mais le patronat, qui comme chacun sait est composé de philantropes, a détouné le système à son profit, en faisant travailler moins ,mais produire autant!
 :hello:

(Publicité)
  1. homepage
dauphine974
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 15/11/2004 à 16:23:56  
 

superdupond a écrit :



La première, parce qu'ils savent que d'autres moins chanceux qu'eux en ont eu des conséquences néfastes
 la deuxième, justement parce qu'ils en ont ras le bol de devoir se justifier de leur situation devant des gens comme toi



 
 
 Bien dit
 




[:plusun]
 
 
 
 

AroB a écrit :

Je ne suis pas venue dialoguer en 1ère page pour 2 raisons : l'une étant que tout le monde ne peut pas être en 1ère page [:floleb7] la seconde et plus importante parce que ne travaillant pas, je ne me sentais pas habilitée à donner un point de vue autorisé sur le thème initial  du topic : "les 35 heures vous en avez fait quoi !?".
 



 
 Maintenant tu travailles ? [:columbo2]  [:columbo2]
 

clap49
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 15/11/2004 à 16:40:17  
 
finalement j'ai repris "les fonctionnaires" numéro 2 :lol:  
 de vrais caricatures drôles et amusantes...pas comme ici :whistle:

xav86
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 15/11/2004 à 16:46:01  
 



 
 De toute manière, les 35h, au départ, c'était pour permettre en principe à des chômeurs de retrouver du travail, mais le patronat, qui comme chacun sait est composé de philantropes, a détouné le système à son profit, en faisant travailler moins ,mais produire autant!  
 



 
 ouais tout a fait d'accord avec toi la bête
 
 c est dans ce sens qu'il devient interessant le debat...

(Publicité)
weg
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 15/11/2004 à 19:12:31  
 

Rolef a écrit :

:hello: De toute manière, les 35h, au départ, c'était pour permettre en principe à des chômeurs de retrouver du travail, mais le patronat, qui comme chacun sait est composé de philantropes, a détouné le système à son profit, en faisant travailler moins ,mais produire autant!
 :hello:
 



 
 C'est un peu vrai, mais le but final des patrons (sans généraliser non plus, bien que la tendance soit majoritaire) c'est de revenir à plus de 35h sans compensation de salaire et le but ultime c'est la flexibilité à outrance (semaine de 20h et semaine de 50h, variable suivant la demande et au bon vouloir du patron :sarcastic: )  
 

  1. homepage
lonf-55
Tu cartonnes ! (de 500 à 999 messages postés)
  1. Posté le 15/11/2004 à 20:33:10  
 



AroB a écrit :
 
 nous sommes entièrement d'accord! Ce serait bien réducteur que de se cantonner à mettre en opposition ceux qui travaillent par plaisir et ceux qui le font par nécessité, c'est pourquoi il faudrait éviter les clichés qu'on a vus précédemment. Nénmoins, on peut avoir un boulot dificile et mal payé et l'aimer : j'ai toujours été frappée  en voyant ces hommes et ces femmes pleurer à la fermeture de leur usine, de leur mine, de leur entreprise. Certes pour des raisons économiques évidentes mais pas seulement! Aussi pour des raisons sentimentales : ces gens sont attachés  authentiquement à leur boîte.  
 Moi ça m'émeut aux larmes...



 
 [:aadrien]  Je suis moi même fils de mineur. J'ai vu mon pére entrer
 à la maison harassé, couvert de charbon et ma mère l'aider à se décrasser dans un bacquet de tôle galvanisée remplie de l'eau chauffée
 sur " el cuisinière à carbon ". Et c'est vrai qu'il aimait son boulot,
 et il y avait dans le coron une solidarité que l'on ne trouve plus aujourd'hui.
 C'est ce qui les faisaient tenir à mon avis.  
 Mon père et ses collègues ont fait grève en 36. Ils ont tenus quelques mois avec le jardin et la solidarité qui les caractérisaient, avant  
 qu'un haut grillage ne soit posé autour du coron, sous protection  
 des CRS de l'époque. Grace à eux, et à tous ceux qui se sont battus, nous profitons aujourd'hui d'acquis sociaux que beaucoup nous envient.
 
 Les 35 heures sont aussi un progrès social évident, mais il est vrai
 que certaines corporations ne peuvent appliquer cette mesure. (certains artisans, agriculteur, éléveurs ... etc ...)
 
 Le problème est que l'on ne peut rien généraliser.Il y a trop de critères à prendre en compte. Et le problème se pose aussi pour les 35 heures, à mon avis.  :hello:

kernel__panic
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 15/11/2004 à 21:53:29  
 

lonf 55 a écrit :



AroB a écrit :
 
 nous sommes entièrement d'accord! Ce serait bien réducteur que de se cantonner à mettre en opposition ceux qui travaillent par plaisir et ceux qui le font par nécessité, c'est pourquoi il faudrait éviter les clichés qu'on a vus précédemment. Nénmoins, on peut avoir un boulot dificile et mal payé et l'aimer : j'ai toujours été frappée  en voyant ces hommes et ces femmes pleurer à la fermeture de leur usine, de leur mine, de leur entreprise. Certes pour des raisons économiques évidentes mais pas seulement! Aussi pour des raisons sentimentales : ces gens sont attachés  authentiquement à leur boîte.  
 Moi ça m'émeut aux larmes...



 
 [:aadrien]  Je suis moi même fils de mineur. J'ai vu mon pére entrer
 à la maison harassé, couvert de charbon et ma mère l'aider à se décrasser dans un bacquet de tôle galvanisée remplie de l'eau chauffée
 sur " el cuisinière à carbon ". Et c'est vrai qu'il aimait son boulot,
 et il y avait dans le coron une solidarité que l'on ne trouve plus aujourd'hui.
 C'est ce qui les faisaient tenir à mon avis.  
 Mon père et ses collègues ont fait grève en 36. Ils ont tenus quelques mois avec le jardin et la solidarité qui les caractérisaient, avant  
 qu'un haut grillage ne soit posé autour du coron, sous protection  
 des CRS de l'époque. Grace à eux, et à tous ceux qui se sont battus, nous profitons aujourd'hui d'acquis sociaux que beaucoup nous envient.

 Les 35 heures sont aussi un progrès social évident, mais il est vrai
 que certaines corporations ne peuvent appliquer cette mesure. (certains artisans, agriculteur, éléveurs ... etc ...)
 
 Le problème est que l'on ne peut rien généraliser.Il y a trop de critères à prendre en compte. Et le problème se pose aussi pour les 35 heures, à mon avis.  :hello:
 



 J'ai un réel respect pour les hommes et les femmes qui ont construit cette période et qui ont révolutionné (pour l'époque) le monde du travail. Depuis les années 80, cet état d'esprit est fini, on est dans une période d'individualisme-roi. Mais la roue tourne et chaque évolution de la société atteint rapidement ses limites. Celle du "tout-pognon" de ces derniers 20 ans n'est pas loin.

(Publicité)
  1. homepage
loloxxbr
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 15/11/2004 à 22:19:43  
 
je te trouve bien optimiste kernel :/  
 
 j'espère sans y croire que tu as raison

kernel__panic
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 15/11/2004 à 22:26:35  
 

loloxxbr a écrit :

je te trouve bien optimiste kernel :/  
 
 j'espère sans y croire que tu as raison
 



 Tu as malheureusement sans doute raison, Lolo, mais je refuse cette espèce de "fatalité inéluctable" qui fait que tout le monde se renferme sur soi même et oublie la base de toute société qui est de vivre ensemble.
 A 40 balais je rêve encore, mais je préfère çà.
 Utopie, utopie.....
 [:natnat]

  1. homepage
lonf-55
Tu cartonnes ! (de 500 à 999 messages postés)
  1. Posté le 16/11/2004 à 01:32:39  
 

Kernel__Panic a écrit :

Tu as malheureusement sans doute raison, Lolo, mais je refuse cette espèce de "fatalité inéluctable" qui fait que tout le monde se renferme sur soi même et oublie la base de toute société qui est de vivre ensemble.
 A 40 balais je rêve encore, mais je préfère çà.
 Utopie, utopie.....
 [:natnat]
 



 
 Tout à fait d'accord avec toi. Moi j'en ai bientôt 50, et je rêve
 encore aussi. Je ne fais pas 35 heures, car ayant pas mal de
 liberté quand à mon temps de travail, j'ai pu décider  
 de travailler moins, avec perte de salaire bien sûr !  
 J'ai fait embaucher un pote sans boulot pour partager les heures,  
 ce qui est parfois mal compris  :(  Je me consacre + à mes passions.
 Je consomme moins, et n'en suis pas plus malheureux ! et je me
 sents plus libre !

;)    :hello:

(Publicité)
11igicom
Tu cartonnes ! (de 500 à 999 messages postés)
  1. Posté le 19/11/2004 à 02:50:52  
 
"Je constate que personne n'a répondu à la question posée. Est-ce la honte de faire partie :  
 - des privilégiés qui ont une durée hebdomadaire de travail de 35 h ou moins ET les moyens de profiter de leur temps libre,  
 - de ceux qui font 35 h hebdomadaires officiels et x heures au black pour arrondir les fins de mois."
 
 Je rappelle le début de ma première intervention et je constate, sauf erreur de ma part, que personne n'a répondu à la question : "Les 35 heures, vous en avez fait quoi?"
 J'ai été agressé, car certains se sont sentis concernés. Je ne faisais que constater que les seuls répondants avouaient plus de 35 h. par semaine. C'est pourquoi, j'ai émis 2 hypothèses :
 - soit, certains ne voulaient pas dire qu'ils avaient les moyens financiers de profiter de leur RTT - ce qui veut dire que les autres n'ont pas les moyens de partir tous les w-e pour des destinations lointaines, comme le laissent entendre certains articles de journaux ;
 - soit qu'après des heures pour le compte de leurs employeurs, ils travaillent encore pour mettre du beurre dans les épinards - mais alors, ils ne font plus parties des personnes aux 35 h par semaine, puisqu'ils en font beaucoup plus.
 
 Pour ce qui est de la durée du temps de travail dans la fonction publique, il y a une disparité énorme et ce ne sont pas ceux qui font la plus longue durée de travail hebdomadaire, qui sont les mieux payés proportionnellement et le passage aux 35 h a fait ressortir ces inégalités. Je me rappelle toujours la lettre que j'avais reçue d'une copine, il y a quelques 35 ans environ, où elle me racontait qu'après avoir obtenu son DECS et ne trouvant pas d'emploi, elle avait postulé et obtenu un poste d'enseignant en comptabilité dans un lycée. Elle s'émerveillait de ne faire que 15 heures de cours par semaine et encore on lui en payait 3 en heures sup. compte tenu de ses bagages universitaires.
 
 Je ne suis pas étonné, que certains, comme Fabrice31, constatent que le passage aux 35 h se soit traduit par une diminution financière et en repos.
 
 Quand je lis que les salariés des autres pays envient notre durée du temps de travail, j'aimerais connaître l'avis des salariés alsaciens d'Hoover qui ont perdu leurs jobs au profit des salariés écossais qui ont démarché la direction de cette entreprise, par syndicats interposés, en proposant des salaires plus bas et une durée de travail plus longue, pour obtenir le transfert de l'usine en Ecosse.
 
 Quand à Kernel, j'aimerais encore rêvé, mais, à 58 ans passés, je n'y crois plus. Pendant la dernière guerre, à côté d'actes héroïques et de solidarité, certains ont profité de la situation pour s'enrichir par les moyens les plus sordides. Or, je pense que nous allons au devant de périodes très dures. Il va y avoir de plus en plus de retraités et moins d'actifs sur lesquels va peser la charge des retraites. Est-ce qu'ils vont être d'accord pour réduire leurs trains de vie de manière drastique pour maintenir le montant des retraites? Avec l'individualisme et le corporatisme de plus en plus omniprésents, je n'y crois pas.

 Page :
1  2  3
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :