Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business



|||-  

M. Zumkeller : « Il faut s’assurer que hadopi ne tape pas en aveugle »

 

1 utilisateur anonyme
 

 
Page photos
 
     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur Sujet :

M. Zumkeller : « Il faut s’assurer que hadopi ne tape pas en aveugle »

Rédaction 01net.
redaction-01net8
Célèbre sur tout le forum (de 30 000 à 99 999 messages postés)
  1. Posté le 29/04/2010 à 19:12:04  
 
Après la diffusion de SeedFuck, le député UMP craint que des internautes soient accusés à tort de téléchargement illicite. Michel Zumkeller nous explique pourquoi il a interpellé le ministre de la Culture.
 
   Lire l'article complet

Invité
  1. Posté le 30/04/2010 à 09:05:38  
 
La personne qui arrivera à comprendre et à mettre en place un systeme de stats sur les telechargements en p2p, pourra devenir très riche à mon avis, en permettant les ventes complémentaires en fonction de ce qui plait aux gens.
 Il ne faut pas oublier que c'est au consommateur de choisir ce qu'il aime, et à personne d'autre.

(Publicité)
Invité
  1. Posté le 30/04/2010 à 09:21:23  
 
Il faut :
 1 - supprimer les organismes de perception comme la SACEM et autres,
 2 - mettre en place des logiciels d'écoute qui revoient des stats sur les morceaux ÉCOUTÉS par les internautes, pour décider comment rémunérer les artistes.

 Il y a déjà la licence global, via les taxes sur la copie privée. Il faut juste bien la répartir, car 40% de ce que gagne notre Johny via la SACEM, ne vient pas de morceaux de lui.

Invité
  1. Posté le 30/04/2010 à 09:59:31  
 
La Sacem et les organismes aux bottes des "majors" ne seraient pas à supprimer si elles faisaient correctement leur travail, ce qui n'est pas le cas, loin de là.
 Leur seul objectif est de remplir les poches de leurs dirigeants au mépris de toute étique et dans le plus grand manque de considération tant pour les "clients" (les consommateurs) que pour les fournisseurs (artistes etc.).
 Un remède efficace pour les convaincre serait le boycott le plus total possible. Pas simple, je sais, mais si chacun s'y emploie ne serait-ce qu'en réduisant sa consommation de moitié ...
 @+

Invité
  1. Posté le 30/04/2010 à 10:48:28  
 
Sinon, ce député UMP, il a voté contre la loi Hadopi? Ou il a bien sagement suivi les instructions? Pourquoi n'a-t-il pas soulevé ces problèmes avant le vote? Quand a son observation sur le fait qu'Hadopi ne règle en rien le problème de la rémunération des oeuvres, c'est bien la preuve que cette loi n'est qu'une façade pour faire passer le flicage d'Internet.

(Publicité)
Invité
  1. Posté le 30/04/2010 à 11:16:35  
 
ce problème a été soulevé a maintes reprises lors des débats de l'AN, mais a chaque fois, la ministre et le rapporteur se sont contenter de rejeter les amendements sans donner la moindre explication, par un laconique 'Défavorable' sans le moindre argumentaire

Invité
  1. Posté le 30/04/2010 à 11:37:24  
 
"C'est un problème qui a été soulevé lors de l'examen de la loi et c'est la raison pour laquelle j'ai voté contre ce texte à l'époque."

 Je ne suis pas accro aux politiciens, mais avant de taper faut lire :)

Invité
  1. Posté le 30/04/2010 à 12:34:52  
 
Un député logique, intellectuellement honnête et qui n'a pas peur du lobby des médias, ça existe!
 Pourvu que le nombre de députés de cette qualité augmente.

(Publicité)
Invité
  1. Posté le 30/04/2010 à 14:42:54  
 
La plupart des revenus de Johnny venant de ses disques ne viennent effectivement pas de droits d'auteurs mais des droits d'interprète, et il n'y a rien d'illégal à cela. Quand il vend un CD où figure "Laisse-moi une chance", les droits d'auteur de ce titre vont à Bill Deraime, pas à Johnny.

 La grande majorité de ses titres se trouve sur le catalogue Universal, et il ne gagne que le standard, de l'ordre de 5% par album. Son contrat avec sa nouvelle maison de disques lui est certainement beaucoup plus favorable.

 Sans pouvoir l'affirmer, je présume que l'essentiel des revenus de Johnny vient de son domaine de prédilection, que personne ne lui conteste : la scène. Ses fans viennent l'applaudir à plusieurs concerts, et le merchandising autour est diablement efficace.

 N'oublions la pub, Optic 2000 en tête : vous comprendrez aisément que pour un "Toute la musique que j'aime" dont Johnny est effectivement compositeur, ça m'étonnerait que ce soit la Sacem qui subvienne à ses besoins !

 Pour info, l'organisme collectant les droits d'interprète, c'est l'Adami.

Invité
  1. Posté le 30/04/2010 à 14:46:15  
 
Cher 01net, il me semble bien avoir cliqué sur "Répondre" en dessous du message de Pluviotron !

 Fallait-il cliquer ailleurs, ou le nouveau système de comm a-t-il quelques ratés ?

Invité
  1. Posté le 30/04/2010 à 21:29:22  
 
la license globale la meilleure solution au moins on telechargent sans probleme mais attention ne pas telechargé comme des porcs et les revendrent sur le marche la je suis contre

(Publicité)
nacyl
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 30/04/2010 à 21:31:25  
 
Bon, ça fait tout de même plaisir de constater qu'au moins un politicien se soucie de ce qui se passe.
 Mais le discours sent un peu le renfermé dans le sens où ça fait belle lurette que des voix (du peuple) clament haut et fort (mais pas encore assez pour que ça s'entende bien au plus haut sommet de l'état) que cette loi ne changera rien et qu'elle est arbitraire car ne se basant que sur l'adresse IP.
 Quand à installer ce qu'il faut bien appeler un mouchard sur sa propre machine, il y a de quoi se poser des questions.
 Parce qu'hadopi ne se contente de tirer en aveugle, elle flingue à vue !
 Quoi de plus aisé que de faire de l'injection d'adresses sur les réseaux ?
 Qui peut garantir que son IP n'est pas usurpée quelque part ?
 Déjà que sécuriser une bête connexion WIFI relève du parcoure du combattant pour certains, apporter la preuve de son innocence relèvera de la mission impossible.
 Rendons tout de même cette justice à M. Zumkeller d'oser exprimer de cette manière sa position qui est en totale contradiction avec celle de son camp politique.

Invité
  1. Posté le 01/05/2010 à 12:35:45  
 
Bien sur il a voté contre... et on nous le sert largement... pour dédouanier l'UMP ? Seulement 6 UMP ont voté contre (ca sert d'alibi et ca ne risque pas de faire du mal), mais 284 pour. Voilà les noms des pro hadopi à ne pas oublier la prochaine fois qu'on nous demandera d'exprimer notre volonté citoyenne :
 MM. Élie Aboud, Manuel Aeschlimann, Yves Albarello, Alfred Almont, Mme Nicole Ameline, MM. Benoist Apparu, Jean Auclair, Mme Martine Aurillac, MM. Pierre-Christophe Baguet, Patrick Balkany, Jean Bardet, Mme Brigitte Barèges, M. François Baroin, Mme Sylvia Bassot, MM. Patrick Beaudouin, Jean-Claude Beaulieu, Jacques Alain Bénisti, Jean-Louis Bernard, Marc Bernier, Xavier Bertrand, Jean-Yves Besselat, Gabriel Biancheri, Jérôme Bignon, Jean-Marie Binetruy, Claude Birraux, Etienne Blanc, Emile Blessig, Roland Blum, Claude Bodin, Philippe Boennec, Marcel Bonnot, Jean-Yves Bony, Jean-Claude Bouchet, Gilles Bourdouleix, Mme Chantal Bourragué, MM. Loïc Bouvard, Michel Bouvard, Mmes Valérie Boyer, Françoise Branget, M. Xavier Breton, Mme Françoise Briand, MM. Philippe Briand, Bernard Brochand, Mme Chantal Brunel, MM. Michel Buillard, Patrice Calméjane, François Calvet, Bernard Carayon, Pierre Cardo, Gilles Carrez, Mme Joëlle Ceccaldi-Raynaud, MM. Yves Censi, Hervé de Charette, Jean-Paul Charié, Jérôme Chartier, Gérard Cherpion, Jean-François Chossy, Jean-Louis Christ, Dino Cinieri, Eric Ciotti, Pascal Clément, Philippe Cochet, Georges Colombier, Mme Geneviève Colot, MM. Jean-François Copé, François Cornut-Gentille, Louis Cosyns, Edouard Courtial, Alain Cousin, Jean-Yves Cousin, Jean-Michel Couve, Mme Marie-Christine Dalloz, MM. Olivier Dassault, Marc-Philippe Daubresse, Patrice Debray, Bernard Debré, Jean-Pierre Decool, Bernard Deflesselles, Rémi Delatte, Richard Dell'Agnola, Mme Sophie Delong, MM. Yves Deniaud, Bernard Depierre, Vincent Descoeur, Nicolas Dhuicq, Eric Diard, Michel Diefenbacher, Jacques Domergue, Jean-Pierre Door, Dominique Dord, Mme Cécile Dumoulin, MM. Jean-Pierre Dupont, Christian Estrosi, Gilles d' Ettore, Daniel Fasquelle, Jean-Michel Ferrand, Alain Ferry, Daniel Fidelin, Jean-Claude Flory, Nicolas Forissier, Mme Marie-Louise Fort, MM. Jean-Michel Fourgous, Marc Francina, Mme Arlette Franco, MM. Pierre Frogier, Yves Fromion, Mme Cécile Gallez, MM. Sauveur Gandolfi-Scheit, Jean-Paul Garraud, Claude Gatignol, Gérard Gaudron, Hervé Gaymard, Guy Geoffroy, Bernard Gérard, Alain Gest, Franck Gilard, Georges Ginesta, Jean-Pierre Giran, Louis Giscard d'Estaing, Claude Goasguen, Didier Gonzales, Jean-Pierre Gorges, Philippe Gosselin, Philippe Goujon, Michel Grall, Mme Claude Greff, M. Jean Grenet, Mme Anne Grommerch, MM. François Grosdidier, Jacques Grosperrin, Mme Arlette Grosskost, MM. Serge Grouard, Louis Guédon, Mme Françoise Guégot, MM. Jean-Claude Guibal, Jean-Jacques Guillet, Gérard Hamel, Michel Havard, Laurent Hénart, Michel Herbillon, Antoine Herth, Mme Françoise Hostalier, MM. Philippe Houillon, Guénhaël Huet, Sébastien Huyghe, Mme Jacqueline Irles, MM. Christian Jacob, Paul Jeanneteau, Mme Maryse Joissains-Masini, MM. Marc Joulaud, Didier Julia, Christian Kert, Jacques Kossowski, Patrick Labaune, Mme Fabienne Labrette-Ménager, MM. Marc Laffineur, Jacques Lamblin, Mme Marguerite Lamour, MM. Jean-François Lamour, Pierre Lasbordes, Charles de La Verpillière, Thierry Lazaro, Robert Lecou, Frédéric Lefebvre, Jean-Marc Lefranc, Guy Lefrand, Michel Lejeune, Pierre Lellouche, Dominique Le Mèner, Jacques Le Nay, Jean-Claude Lenoir, Jean-Louis Léonard, Jean Leonetti, Pierre Lequiller, Céleste Lett, Mme Geneviève Levy, MM. François Loos, Gérard Lorgeoux, Mme Gabrielle Louis-Carabin, MM. Daniel Mach, Guy Malherbe, Richard Mallié, Jean-François Mancel, Alain Marc, Jean-Pierre Marcon, Thierry Mariani, Mme Christine Marin, M. Hervé Mariton, Mme Muriel Marland-Militello, M. Philippe-Armand Martin, Mme Henriette Martinez, MM. Alain Marty, Jacques Masdeu-Arus, Jean-Claude Mathis, Jean-Philippe Maurer, Pierre Méhaignerie, Christian Ménard, Damien Meslot, Philippe Meunier, Jean-Claude Mignon, Gérard Millet, Mme Marie-Anne Montchamp, MM. Pierre Morange, Pierre Morel-A-L'Huissier, Philippe Morenvillier, Jean-Marie Morisset, Georges Mothron, Etienne Mourrut, Alain Moyne-Bressand, Renaud Muselier, Jacques Myard, Jean-Marc Nesme, Yves Nicolin, Patrick Ollier, Mme Françoise de Panafieu, MM. Bertrand Pancher, Yanick Paternotte, Christian Patria, Mme Béatrice Pavy, MM. Jacques Pélissard, Dominique Perben, Bernard Perrut, Etienne Pinte, Michel Piron, Henri Plagnol, Serge Poignant, Mme Bérengère Poletti, M. Axel Poniatowski, Mme Josette Pons, MM. Daniel Poulou, Christophe Priou, Jean Proriol, Didier Quentin, Michel Raison, Eric Raoult, Frédéric Reiss, Jean-Luc Reitzer, Jacques Remiller, Bernard Reynès, Franck Reynier, Franck Riester, Jean Roatta, Didier Robert, Arnaud Robinet, Camille de Rocca Serra, Mme Marie-Josée Roig, M. Jean-Marie Rolland, Mme Valérie Rosso-Debord, MM. Jean-Marc Roubaud, Max Roustan, Martial Saddier, Francis Saint-Léger, Bruno Sandras, François Scellier, André Schneider, Jean-Pierre Schosteck, Jean-Marie Sermier, Georges Siffredi, Jean-Pierre Soisson, Michel Sordi, Daniel Spagnou, Eric Straumann, Mme Michèle Tabarot, MM. Jean-Charles Taugourdeau, Guy Teissier, Michel Terrot, Jean-Claude Thomas, Dominique Tian, Jean Tiberi, Alfred Trassy-Paillogues, Jean Ueberschlag, Yves Vandewalle, François Vannson, Mmes Isabelle Vasseur, Catherine Vautrin, MM. Patrice Verchère, Jean-Sébastien Vialatte, René-Paul Victoria, Philippe Vitel, Gérard Voisin, Michel Voisin, Jean-Luc Warsmann, André Wojciechowski et Gaël Yanno.
 Et Jack Lang pour le parti dit "socialiste" qui le tolère encore dans ses rangs...
 

oxydant
Bébé forumeur (De 10 à 49 messages postés)
  1. Posté le 01/05/2010 à 16:40:25  
 
Cette loi n'est qu'une mascarade, une loi d'opérette, un épouvantail. Jamais elle ne sera applicable donc jamais appliquée. Si c'est tant-mieux pour les internautes, c'est tant-pis pour le contribuable sur le dos de qui cette loi c'est faite, 150 millions d'euros par an (récente estimation). Le tissus d'inepties qu'elle draine na pas convaincu les députés de s'y opposer, pourtant biens avertis par tous les acteurs du web, et le cinglant désaveu de l'HADOPI 1 par le Conseil Constitutionnel. Bref, les lobbys ont une fois de plus triomphé de la raison.

(Publicité)
Invité
  1. Posté le 01/05/2010 à 19:02:06  
 
Dans le cadre d'un travail étudiant je vous propose de répondre au sondage en ligne sur Hadopi :
 sondage-hadopi.bguap.fr
 Une fois rempli vous avez accès aux résultats.

Invité
  1. Posté le 02/05/2010 à 20:50:52  
 
On peut féliciter Monsieur ZUMKELLER, député UMP, qui a le sens de l'Etat en posant une question au Gouvernement, considérant qu'une loi ne doit pas permettre, lors de son application, d'accuser un innocent. D'autres députés aussi l'ont fait au moment du débat.

 Monsieur ZUMKELLER insiste et veut comprendre comment cette loi s'appliquera dans les faits, alors que des petits malins s'ingénient à tout brouiller.

 Nous nous trouvons de plus en plus en France avec un Etat qui promulgue des lois injustes, ou défendant des intérêts qui paraissent particuliers. Je précise que je suis totalement contre le téléchargement illicite

 De plus en plus l'Etat fait montre d'une grande tolérance envers certains de ses représentants qui dépassent toutes les limites (ex les gardes à vue abusives et les ''outrages à agent'') alors qu'il peut s'agir de citoyens des plus respectables. L'Etat montre souvent au quotidien que l'intérêt défendu n'est pas systématiquement l'intérêt général.

 Un pays où la machine d'Etat est au dessus des lois ou dont ses représentants sont au-dessus des lois ou bien les appliquent sans aucun discernement, ne peut que conduire les Français à considérer que le ''chef'' n'est pas un chef.

 Pour HADOPI, comme Monsieur ZUMKELLER, je m'interroge, bien évidemment sur la répartitions des revenus de la vente des droits de chansons ou musiques, qui devait favoriser les auteurs.

 Je suis favorable à un système qui permettrait de payer forfaitairement pour ''voir''.
 Je souhaite aussi que la musique soit vendue en qualité maximale, donc, non compressée en MP3.


Invité
  1. Posté le 02/05/2010 à 20:50:52  
 
On peut féliciter Monsieur ZUMKELLER, député UMP, qui a le sens de l'Etat en posant une question au Gouvernement, considérant qu'une loi ne doit pas permettre, lors de son application, d'accuser un innocent. D'autres députés aussi l'ont fait au moment du débat.

 Monsieur ZUMKELLER insiste et veut comprendre comment cette loi s'appliquera dans les faits, alors que des petits malins s'ingénient à tout brouiller.

 Nous nous trouvons de plus en plus en France avec un Etat qui promulgue des lois injustes, ou défendant des intérêts qui paraissent particuliers. Je précise que je suis totalement contre le téléchargement illicite

 De plus en plus l'Etat fait montre d'une grande tolérance envers certains de ses représentants qui dépassent toutes les limites (ex les gardes à vue abusives et les ''outrages à agent'') alors qu'il peut s'agir de citoyens des plus respectables. L'Etat montre souvent au quotidien que l'intérêt défendu n'est pas systématiquement l'intérêt général.

 Un pays où la machine d'Etat est au dessus des lois ou dont ses représentants sont au-dessus des lois ou bien les appliquent sans aucun discernement, ne peut que conduire les Français à considérer que le ''chef'' n'est pas un chef.

 Pour HADOPI, comme Monsieur ZUMKELLER, je m'interroge, bien évidemment sur la répartitions des revenus de la vente des droits de chansons ou musiques, qui devait favoriser les auteurs.

 Je suis favorable à un système qui permettrait de payer forfaitairement pour ''voir''.
 Je souhaite aussi que la musique soit vendue en qualité maximale, donc, non compressée en MP3.


tigzy
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés) Développeur
  1. Posté le 03/05/2010 à 08:24:12  
 
Il faut que les majors, et les députés se mettent à la place des consommateurs pirates, et voir comment ça marche.

 Tout n'est pas noir dans le piratage, la plupart des gens ne se contentent pas de pirater pour pirater. Beaucoup de personne prennent l'album d'un artiste sur le net, l'écoutent, peuvent aimer ou ne pas aimer.

 Dans le premier cas, il vont acheter des produits dérivés, aller à des concerts et au final dépenser plus que le prix initial de l'album vendu à la FNAC.

 Pareil pour les films. Les salles de cinéma n'ont jamais été aussi remplies! Pour moi à partir du moment ou on paye 30/40€ pour emmener sa famille au ciné, il est normal de ne pas payer 20€ de plus pour revoir le film sur petit écran.

 Selon moi, au final l'argent qui n'est pas dépensé pour des CD/DVD, est dépensé pour des concerts, ou des places de ciné. Au moins l'argent arrive de toute façon jusqu'à l'artiste. Et c'est ce qui compte

Invité
  1. Posté le 03/05/2010 à 09:35:56  
 
Souvent déçu par le "niveau" et la maturité des intervention par ce canal, je dois dire que pour cette intervention je me suis régaler.
 Partisant des propositions mesurées et argumentée, je félicite l'ensemble des intervenants.
 Je partage globalement les avis exprimés sur le fond et la forme.
 Par ailleurs quand un politique est RESPONSABLE et DEMOCRATE, cela fait beaucoup de bien à l'ELECTEUR que je suis.
 Bravo à tous.

Invité
  1. Posté le 03/05/2010 à 09:58:54  
 
Je pense que les gens arrêterons le téléchargement illégal le jour le prix du dvd baissera un dvd terminé avec le titre + l'image du film dessus a la sortie d'usine coûte 1 €uros pourquoi les revendre 20 voir 30 €uros d'accord il y a les frais de livraisons etc lorsque le dvd coûtera environ 15 €uros a ce moment là je pense que le téléchargement illégal cessera!

bllbllbll
Présent de temps en temps (De 50 à 99 messages postés)
  1. Posté le 03/05/2010 à 16:49:59  
 
15 € ? t'as craqué toi, même s'il coute 5€ le download illégal ne diminuera pas !

 Et puis beaucoup de choses téléchargées ne sont pas disponible à la vente, des séries US qu'on suit toutes les semaines, des vieilles musiques, des vieux concerts etc....

Invité
  1. Posté le 04/05/2010 à 09:23:10  
 
Je pense que beaucoup feront l'effort de ne plus télécharger quand il sera possible de lire un DVD sur toutes les plateformes sans être embété par les DRM ou autres bétises.
 Ce qui arrête les gens encore, c'est d'acheter quelquechose et de ne pas pouvoir en disposer réellement.
 Quand on a le droit de transférer 3 fois une musique achetée sur un baladeur et que l'on est obligé d'avoir windows media player pour gérer les licences.
 Je suis désolé, je suis prêt à payer, sans aucun problème. Mais que si je paye le droit de pleine utilisabilité.

Invité
  1. Posté le 04/05/2010 à 17:06:31  
 
Il n'y a pas de "piratage" juste un faute d'orthographe fréquente sur le mot "partage"...
 
 Il y a plus de musique en téléchargement libre que de musique commerciale sur internet www.horsnorme.org www.necktar.info www.dogmazic.net www.boxson.net www.archive.org

 L'essayer c'est l'adopter.
 Créer c'est résister.
 §:)

Invité
  1. Posté le 09/05/2010 à 01:11:43  
 
Comment voulez vous que l'ordinateur d'un abonné innocent va faire pour mettre à jour ses logiciels de sécurité tels que l'anti-virus , firewall , anti spyware etc.... ainsi que son système d'exploitation sans la connexion internet ? même en cas d'infection majeure venant d'un support externe (disque dur ou clé usb) ?!





Invité
  1. Posté le 11/10/2010 à 21:34:54  
 
J'ai pu voir en direct le fonctionnement du systéme mis en place par la société TMG. C'était lors du quatriéme forum sur la cybercriminalité a Lille il y a quelques mois. Etait alors présent le responsable de la lutte anti-piratage Japonais pour parler du systéme équivalent mis en place sur place.

 La procédure est la suivante, tout commence par une identification de la chose téléchargé avec le "code bar" du fichier, et ensuite l'opérateur écoute ou visionne une petite partie pour s'assurer qu'il s'agit bien d'un contenu protégé.
 Dés lors plusieurs possibilités s'offrent a lui, il classe sans suite ou transmet a Hadopi... mais une chose est certaine c'est qu'il peuvent enregistrer les informations concernant les téléchargement et les plus gros "poissons" risquent de ne pas s'en tirer uniquement avec une lettre A/R.

 Aprés je comprend que ce député puisse avoir peur vis a vis de ces élécteurs, mais si plus personne ne paye pour des contenus culturels la question est alors de savoir si nous sommes préts a nous contenter de vivre sur les créations du passé !

 Page :
1

Aller à :