Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
 

108 utilisateurs inconnus
 

 
Page photos
 
     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2  3
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur Sujet :

Des sites de rencontres en ligne pas toujours séduisants

Invité
  1. Posté le 09/03/2005 à 22:15:09  
 
Reprise du message précédent :
Y a pas de pubs dans le mag de INC.Tu dois confondre.Amicalement.

Invité
  1. Posté le 09/03/2005 à 23:30:35  
 
Disons que je suis obligatoirement moche pour m'etre inscrit sur de tels sites. Alors pour vous répondre tout simplement, les filles peuvent aussi avoir de mauvaises surprises, mais pour elles l'inscription est gratuite.

(Publicité)
Invité
  1. Posté le 10/03/2005 à 08:19:54  
 
Intéressé par les rencontres en ligne, j'ai lu l'article de Que Choisir. Et contrairement à ce que tu affirmes Renaud, ils ne reprochent à aucun moment de devoir payer pour s'abonner. Ils ont même testé des sites gratuits. Leurs critiques concernent d'autres points (listes d'inscrits bidonnés, un site qui a disparu, le réabonnement automatique...). Je trouve qu'ils donnent une image réaliste des sites de rencontres sans me donner envie de ne plus y aller. Mais as-tu lu l'article dont il est question au fait ????????

flo_
Bébé forumeur (De 10 à 49 messages postés)
  1. Posté le 10/03/2005 à 22:57:33  
 
Je voulais dire qu'il ne fallait pas mélanger féminisme, consumérisme et ultra-libéralisme.Le post auquel je répondais me semblait le faire de manière assez malhonête.Les arguments que je cite, c'est pour situer le féminisme par rapport à notre historique (pas si éculé que ça (ce sont nos mères ou nos grands mères), nous les européens, et aussi par rapport à ce qui se passe dans le monde ailleurs aujourd'hui.Et je redis en quoi est-ce que demander le respect et l'égalité est une menace pour la société ?C'est vrai qu'en France, on vit plutôt bien, cepdendant le droit de vote, on a mis 100 ans à l'obtenir ici en France (1848 - 1952) quand même (est-ce que ce n'est pas un peu vexant, quand même ? - ne seriez-vous pas vexés vous-même si cela vous arrivait, n'auriez-vous pas fait une révolution ?)Concernant les problèmes actuels, je ne veux pas vous faire une liste complète, il y a beaucoup de choses à dire (on est tt de même sur un forum informatique !).La différence de salaireLa double journée La polygamie (et oui, ça existe en France, c'est toléré par l'état)Quant à ce qu'il se passe à l'étranger, juste un exemple :http://edition.cnn.com/2005/WORLD/asiapcf/03/05/pakistan.rape.reut/index.htmlPour dire que le féminisme n'est pas un combat d'arrière garde et que les choses qu'il cherche (à mon sens), c'est comment mieux fonctionner entre hommes et femmes sans que la femme soit obligée d'occuper une position inférieure, ou encore comment peut-on  arriver à avoir une relation sans trop de "dominé - dominant" ; ce qui pose des questions plus politiques au niveau de la société et de tout ce qui tourne autour du pouvoir et du partage du pouvoir.Est-ce une possibilité vers l'amour ?

Invité
  1. Posté le 11/03/2005 à 12:44:05  
 
....non.Le discours féministe d'aujourd'hui n'a que très peu à voir avec celui votre mère et à fortiori de celui de votre grand mère pour les raisons que vous exposez vous même. Les archaïsmes juridiques ont été supprimés. Il n'y a plus de chef de famille masculin, plus d'autorisation du mari pour travailler, etc. A titre personnel, je crois que ces modifications ont d'avantage été le fruit d'une poussée industrielle forte qui a obligé les industries "consommatrices de main d'oeuvre" au sortir de la guerre à encourager les femmes à travailler en usine. Ceci dit, les féministes commettent toujours la même erreur en prétendant que l'accès au travail pour les femmes est récent. C'est typiquement un point de vue de femme aisée (certaines égéries féministes sont des rentières et héritières notoires qui n'ont jamais travaillé ni jamais connu l'angoisse des mois "sans"; ces même égéries n'hésitent pas par ailleurs à recruter des "femmes de ménage" plutôt que de le faire elles-même). Resituer votre propos dans une chronologie historique afin d'appuyer votre démarche démontre une certaine illégitimité. Comme vous le rappelez, le droit de vote est acquis depuis 60 ans. Pourquoi encore en parler?

(Publicité)
Invité
  1. Posté le 11/03/2005 à 12:48:07  
 
Sur ce point, sachez tout de même que le droit de vote de 1848 n'a guère duré. La révolution ultralibérale du 19ème siècle a broyé les hommes autant que les femmes. Il suffit de relire autant Balzac que Zola pour comprendre la misère et la détresse de ceux et celles qui travaillaient. Et si les suffragettes (femmes de banquiers) défilaient pour plus de "libertés" (de s'amuser et de dépenser sans travailler), certains et certaines défilaient sur les carreaux de mine pour passer de la semaine de 70h à la semaine de 60h... On a les préoccupation quye l'on peut chère Flo. Et sur le terrain de l'exploitation, les femmes ne sont pas en reste. Il est douteux que l'ex-dirigeante de HP ou l'actuelle dirigeante d'Areva accorde plus d'intérêt aux femmes qu'aux hommes lorsqu'il faut "dégraisser". Le rapport de production l'emporte très clairement sur le rapport de sexe...  Vous parlez de vexation parce que le droit de vote aurait été accordé plus tard aux femmes. Sachez tout de même que le droit de vote est une conséquence du droit de porter les armes (je vous renvoie à la naissance de la démocratie à Athène et à la Phalange) et que les femmes ne sont pas très présente dans les ossuaires. Leur engagement important dans la résistance a finalement permi de reconsidérer la chose et les femmes ont voté les armes à la mains (comme en 1789 d'ailleurs...).

Invité
  1. Posté le 11/03/2005 à 12:58:05  
 
La vexation, c'est notre lot à tous. Vivre en société, c'est maîtriser ce genre d'émotion. Ou alors c'est l'acceptation du retour au duel; je suis vexé, donc je me bats avec vous. Convenez que ce n'est pas très progressiste.Pour la double journée, il s'agit d'avantage d'une contrainte liée au travail salarié. Sauf à disposer de domestiques, il faudra toujours faire le ménage et tout le reste. Et sous-entendre que les hommes ne font rien pose deux problèmes: pourquoi les mamans d'aujourd'hui n'apprennent jamais à leur petit garçon à se débrouiller tout seul ? Ces petits garçons qui en grandissant ne sauront pas éplucher une pomme de terre, essuyer la vaisselle, passer le balai, repasser. Pas plus que beaucoup de demoiselles d'ailleurs (voir le boum du marché des pizzas ou des surgelés; ici encore, merci le libéralisme; les taches ménagères sont jugées dégradantes alors que c'est souvent un moment ou l'on peut se retrouver à discuter de tout et de rien dans le couple).Pour la différence de salaire, si les féministes ne passaient pas leur temps à dire que les femmes travaillent 2 fois plus q'un homme pour - cher afin de pouvoir réussir, et bien les jeunes femmes d'aujourd'hui seraient probablement mieux traitées par les employeurs. Pourquoi ceux-ci paieraient-ils naturellement plus cher une prestation que la salariée prétend vendre moins cher ? Le salaire n'est pas le produit de la lutte des sexes mais de la lutte des classes. Si les salariés ne font pas grève, il y a peu de chance que l'employeur procède à des augmentations. Rien à voir avec la qualité homme/femme.

Invité
  1. Posté le 11/03/2005 à 13:13:47  
 
La polygamie est interdite en France et votre sous-entendu est assez nauséabond. Les immigrés sont encore et toujours instrumentalisés et à toutes les sauces. Dès que les féministes sont à court d'exemple, on ressort des cartons les femmes brulées aux antipodes (au passage, ces crimes sont souvent préparés et exécutés avec l'aide d'autres femmes, le belles mères. Bonjour la solidarité féminine), les excisions (interdites et poursuivies en France), les musulmans qui battraient leurs femmes, etc. Sauf que l'observatoire des femmes battues montre que la réalité ne se cantonne pas à ces clichés. Les femmes battues sont le plus souvent dans des milieux socialement aisés et européen. Pour ce qui se passe à l'étrange, à moins de se prendre pour GWBush et aller imposer sa vision du monde à l'aide des bombes, je ne vois pas très bien la pertinence de l'argument. Que reprochez vous aux hommes d'ici qui vous cotoient ? d'être les complices des talibans ? Restons tout de même un peu sérieux.Enfin votre appréciation d'une supposée infériorité de la femme ou encore de la relation "dominé/dominant" est assez caricaturale. L'homme est très loin d'être toujours le dominant dans un couple.Quant au pouvoir, chère Flo, et depuis la nuit des temps, il se conquiert non pas avec des discours mais en luttant et en manifestant. Rien à voir avec l'amour.Les féministes passent leur temps à dire du mal des hommes, à les déconsidérer, à les accuser de tous les maux de la terre. Et ce combat creuse un fossé, crée des célibataires, des malheureux et des malheureuses; et enrichit toujours plus L'oréal.    

(Publicité)
Invité
  1. Posté le 14/03/2005 à 20:24:41  
 
à l'image de ce 1er site de rencontres sur son lieu de travail http://www.meetvalley.com (à Paris La Défense) qui est 100% gratuit...Je trouve l'idée très originale et le site plutôt très complet (comparé à meetic où j'étais inscrit avant), car il permet réellement de rencontrer des gens qui ont des points communs avec vous et qui sont accessibles (pas la peine de faire des centaines de kms pour se voir)... enfin, il en faut pour tous les gouts...

Invité
  1. Posté le 19/03/2005 à 17:28:57  
 
Salutations ...Pas de bol !! Avec ou sans E, pas de site au bout de l'URLTant pis pour moi et les rencontres gratuites ...

Invité
  1. Posté le 20/03/2005 à 18:51:09  
 
Au niveau des prix, c'est vrai que c'est dur de se dire que les hommes doivent tout le temps payer... ;-(Moi je vais sur ContactMoi.com et j'invite toutes les femmes à y venir aussi ;-))))C'est 100 % gratuit, c'est très sérieusement modérer, et il y a pas mal de photos en ligne...A vous de choisir ;-)Martin

(Publicité)
Invité
  1. Posté le 20/03/2005 à 20:18:55  
 
Je viens de tester à l'instant même, le site fonctionne, il y a 18 personnes en ligne !Ton navigateur ne doit pas fonctionner

Invité
  1. Posté le 27/03/2005 à 08:00:56  
 
Je suis d'accord avec vous.Et j'ai envie de vous parler de mon experience :en 2002 j'ai rencontré 20 filles en deux mois grace à caramail, je n'ai pas rencontré l'ame soeur, mais ça m'a donné confiance en moi pour chercher l'ame soeur. Aujourd'hui je fais le tour des sites de rencontre et pourquoi est-il si difficile de trouver le meilleur, il y en a bien un qui réalise le plus de "vraie" rencontre. (la derniere etude de que choisir ne prend meme pas se critere pour son classement). Conclusion : AIDEZ-MOI A TROUVER L'AME SOEUR.

Invité
  1. Posté le 31/03/2005 à 22:45:15  
 
J'ai testé qques sites de rencontres, tchat et tout le toutim...dans aucun site, je n'ai trouvé un homme sincère, honnête, franc. Qd je parle de franchise, c'est déjà de ne pas mettre une photo datant de la dernière guerre mondiale (j'exagère, mais qd un mec de 40 ans a l'air d'un jeune homme et qu'on va au rdv en se demandant où est Robert Redford, et qu'on voit un gros Robert petit et dégarni tout rabougris et qui en plus déteste les "parigots"....pfffffffff !!!)Donc, à force d'en avoir marre, j'ai fini par faire confiance au destin, à la rencontre de plein fouet, si je puis dire...parce que le net ça ne permet pas d'être sincère, mais de se cacher et faire ses petits coups de gamins en douce, en se donnant bonne conscience "c'est du virtuel" me dit on souvent !!! Et alors ? ça justifie tout le virtuel ??? Je dirais que les mecs et les nanas pour la plupart sont assez déséquilibrés sur le net, recherchent comme l'a dit qqu'un précédemment, des choses impossibles et pas compatibles avec ce qu'ils déclarent au départ...vouloir tout et son contraire, on peut comprendre comme ça, mais pourquoi l'infliger à des gens qui pourtant mettent tout de suite dans l'annonce ce qu'ils veulent et ne veulent pas ??? J'ai souvent mis dans mes annonces que je ne voulais ni détraqué, ni dépressif chronique, ni hystérique, ni mec marié, etc etc...que je ne voulais pas de plan foireux....et pourtant, je n'ai eu que ça !!! Alors, soit c'est de la mauvaise volonté de leur part, soit ils se mentent tellement à eux mêmes qu'ils n'ont même plus de perception d'eux mêmes...Courage pour vos rencontres, mais moi je préfère encore le réel...

(Publicité)
Invité
  1. Posté le 31/03/2005 à 22:50:26  
 
Ce ne serait pas mieux de laisser les choses se faire purement et simplement, le hasard de la vie pour certains et le destin pour d'autres ? Finalement, on voit bien dans quelle société on vit de nos jours, on veut tout contrôler et surtout, jamais faire de faux pli...moi, je préfère finalement, après bien des rencontres foireuses, le réel, avoir le coup de foudre, peut être que si on ne rencontre pas une personne faite pour nous un moment donné, c'est aussi peut être que c'est pas le moment...mais les gens ont si peur de la solitude, qu'ils préfèrent être mal accompagnés que seuls !!! Ah super la solitude, vraiment, ça permet de faire un travail de fond sur soi et surtout, de choisir vraiment la personne, et non plus subir tout et n'importe quoi !!!Une célibataire convaincue.

Invité
  1. Posté le 31/03/2005 à 22:57:18  
 
Il y a environ qques années, pas si loin que ça, qd le net n'était pas aussi répandu, qd qqu'un payait pour rencontrer qqu'un ou consultait les petites annonces, on se fouttait légèrement de lui ou d'elle...et les agences matrimoniales, n'en parlons même pas, on repense de suite au film avec Anémone "Les Bidochons"...c'est pathétique !!! Aujourd'hui, on veut bien continuer à payer pour trouver le mec ou la nana pour un coup ou pour la vie, mais on veut pas payer des pros qui informent...ce qu'on paye sur un site de rencontre, le droit de consommer un bout de viande...je préfère encore le mec qui ose dire qu'il va "aux putes" (pardonnez mon expression crue)...ça a le mérite d'être clair au moins !!! Je trouve normal de payer pour un travail sérieux, pas pour troquer des morceaux de viande sitot consommées, sitot jetées et on passe à la suivante !!!

Invité
  1. Posté le 31/03/2005 à 23:08:23  
 
Aucune asso n'est gratuite, que ce soit en ligne ou dans la vie de tous les jours...qd on va sur le net, on s'attend à avoir de la foire fouille bon marché et surtout des services bradés, voire gratuits...C'est pas étonnant qu'on voit encore des mecs sur le net faire des rencontres en nombre pour se faire des nanas, comme ils paient, ça nous donne l'obligation de passer de suite à la casserole sans avoir droit à un resto ou un ciné avant ??? Je préfère perso avoir à payer des informations, en achetant un journal ou consulter un expert, plutot que de payer pour rencontrer un ringard analphabète et affolé de la braguette...je tiens à mon ciné et à ma dignité avant de passer dans le plumard...ne pas être une viande prête à consommer...

Invité
  1. Posté le 31/03/2005 à 23:27:27  
 
Bien sur c'est humoristique ce que je viens de mettre en titre...non parce que ton petit spitch sur la femme moderne, c'est tellement beau que j'en aurais pleuré...enfin...il m'arrive de mettre du l'oréal et de garder mon auréole...je ne méprise pas les hommes. A t on dit que tous les hommes étaient des pecnos pervers et boutonneux parfumés à l'eau de cologne bon marché ??? Ils n'utilisent pas l'Oréal ? bon et après ? Et la fameuse Lara Croft sur pattes que la plupart recherchent ??? C'est du mythe ? La femme sans bourrelets, sans cellulite, sans matière grasse du tout je dirais même, qui doit crever la dalle pour plaire au plus grand nombre de mecs et surtout, pas perdre la pêche, qui doit être souriante du matin au soir et qui doit accepter avec le sourire qd elles se retrouvent sur le banc de touche ??? ...qd on travaille 8h par jour et qu'on se précipite pour chercher les enfants à l'école ou chez la nounou, qu'on doit en plus faire la bouffe et préparer le bain, aider aux devoirs etc etc...et qu'on doit en plus surtout ne pas perdre de vue de rester sexy, une maman célibataire qui veut encore plaire et se trouver un homme digne de ce nom, après s'être trouvée seule avec les mômes sans pension alimentaire et seule à tout assumer...ben, elle a bien gagné le droit de se tartiner d'anti cellulite de chez l'oréal ! Et alors ? Ma question est : en quoi le féminisme a avoir avec ça ?

Invité
  1. Posté le 31/03/2005 à 23:37:48  
 
Ah large débat...il y a les féministes sympas aussi, qui pensent que les femmes ont eu droit de se battre et de faire avancer les droits de leurs semblables...contrairement aux hommes, on a du changer les lois pour être reconnues comme des êtres humains à part entière...pour être augmentée et être considérée comme une personne capable aussi elles ont du se battre...Je me suis occupée de ma fille depuis sa naissance, et j'ai tout assumé seule. Mon ex s'est mis en faillite personnelle, insolvable donc, tout ça pour pas payer de pension alimentaire...super avancée de mentalités hein ? Je ne dis pas qu'aucun homme n'assume, ni qu'aucune femme n'exagère dans sa volonté d'être l'égale de l'homme...je dis qu'il ne faut pas confondre féminisme et les chiennes de garde hystériques qui comparent certaines pratiques sexuelles à l'appartheid ou aux camps d'Aushwitz (si si, une copine m'a dit d'y aller et qd je me suis inscrite, j'ai eu des frayeurs terribles sur le forum, j'ai été censurée pour mes propos trop francs)...

Invité
  1. Posté le 31/03/2005 à 23:47:04  
 
Euh je m'excuse, parler de la domination masculine et après dire que les féministes ne font que casser les hommes...ah ??? Un vaste débat qui je pense n'a pas trop lieu de se faire ici, mais bon, après tout pourquoi pas...je ne vois pas en quoi dire des réalités sur certains hommes (je précise bien certains en montrant que je ne généralise pas) fait de nous des vilaines femmes méchantes qui critiquent ces pauvres hommes valeureux !!!Tu accuses Flo de faire des généralités, mais toi même tu en fais l'usage à toutes les sauces...désolée, il y a des choses pourries qui existent dans notre société, ok, on en est conscients, mais la femme ou l'homme doit il subir les sites où les gens ne sont que des légumes sans âmes et qui jouent du virtuel comme si nous étions des choses, des machins avec lesquels ont doit jouer ? Le débat c'est pas le féminisme, mais pourquoi certains hommes se donnent certains droits vis à vis des femmes, pourquoi la galanterie et la courtoisie, les règles de savoir vivre sont elles évaporées au profit du virtuel ? Il a bon dos le virtuel je trouve de nos jours !!! Après, qu'il y ait plus de femmes ou plus d'hommes qui sont ci ou ça, on s'en fout, on n'est pas là pour faire des statistiques, mais pour comprendre ce qui cloche sur les sites de rencontres...si les sites étaient si bien, qu'est ce qu'on ficherait tous ici à se plaindre tour à tour ?

Invité
  1. Posté le 31/03/2005 à 23:59:07  
 
Oui voilà, ce monsieur nous reproche de ne pas mettre de photo, bon, si c'est pour avoir des mails de 50 blaireaux qui nous trouvent si belle (même si on est moche) et si désirable qu'ils veulent nous inonder de bonheur absolu...ou qd on en met une, ça va pas, on n'est pas le genre de bidule...et qd on plait mais que bidule a mis la photo de son cousin dubalais et que dubalais parait mignon et au rdv on voit que bidule nous a menée en barque...et aussi les mecs qui se la racontent juste pour tirer un coup, si si, maintenant on a en plus le droit pour le même prix, à une histoire à dormir debout, juste pour être consommée à la façon macdo, sur place ou à emporter et qu'après, on est juste bonnes à être jetées...j'entends des mecs me demander des choses dégueu et n'appellent pas, car ça fait pas masculin d'appeler les nanas...qd on entend un mec dire qu'il ne sort qu'avec des filles cochonnes et que seule une fille opérationnelle de ce point de vue là aura le droit à sa considération...Et encore...une femme qui se respecte de nos jours a l'étiquette de la fille prise de tête...ça en dit long sur nos belles mentalités, hein Johnny ?

Invité
  1. Posté le 01/04/2005 à 00:19:52  
 
Tiens, rencontrer l'âme soeur par internet...je pensais que c'était une question de feeling, de personne, de coup de foudre...bref...j'avoue avoir été curieuse de voir quel genre de personnes il y avait sur le net...tomber sur des mecs désespérés et en quête de trouver la nana qui devra combler un manque existentiel, ça va, merci ! Je suis célibataire par choix, enfin, divorcée pour être exacte...mais célibataire depuis qques mois, pour récupérer d'une histoire qui a duré 5 ans, et se rendre compte que la personne qu'on a aimé avec passion pdt tout ce temps nous a menti, nous a manipulée et utilisée...ben ça refroidi pas mal ! Alors, je prends le temps de voir les gens, il m'arrive de sourire à un inconnu qui passe dans la rue, ou le métro, de donner mon numéro de tel mobile à un mec qui me l'aurait demandé (à condition qu'il me plaise)...sans pour autant me faire de films...j'attends le petit truc qui fera la différence, sans dramatiser. Je fais du sport, je travaille chez moi, je m'occupe seule de ma fille et lorsqu'elle ira à l'école, ce que j'espère à la rentrée prochaine (pour raison de santé elle a du arrêter l'école il y a 2 ans environ), je vais m'occuper un peu plus de moi...rencontrer un homme qui a la même démarche oui, apprendre à se connaitre, à voir si ça peut marcher, si on est compatible et pas se forcer à tout prix à se dire "c'est lui c'est lui il me le faut, ça doit être lui !"...mais je préfère le réel, le virtuel, c'est bien pour les petits garçons qui aiment se faire peur dans le noir à jouer avec leur kiki ou aux mecs et aux nanas qui veulent du prêt à l'emploi jetable. Mais je peux me tromper...bonne continuation.

babou_
Bébé forumeur (De 10 à 49 messages postés)
  1. Posté le 05/04/2005 à 23:32:44  
 
Je constate que en major partie sur les sites de rencontres les hommes ne sont pas honnêtes avec eux même et encore moins naturellemnt avec les femmes.De une comme tu le dis la photo date de il y a 10 ans au moins!!! ensuite ils font souvent plus jeune que leur âge disent ils!!!Il veulent une femme bien dans sa tête et sans prise de tête alors là je me marre, car au moment de la rencontre on a droit à quoi hein!!! je vous le donne en mille ;-) leurs relations qui ont foirés leut position sociale; avec la maison et la voiture qui va avec...bon je passerais sur tout le reste "cherche femme jeune et belle".Eux ils nous prennent la tête et quand on repart on constate une chose, il ne se sont même pas interressés à nous au présent et à l'avenir!!! et n'ont surtout pas poser de questions sur le passé des fois qu'on leur prendrait le neurone ou la parole ;-) Alors arrêtons de dire que les femmes courent après le prince charmant, je crois que les hommes en sont restés à cendrillon ou la belle au bois dormant sur le net.Bon pas que du négatif quand même.Même si le pourcentage est mince il y a des hommes sincères et honnêtes, comme dans les femmes car je sais qu'il y en a aussi des gratinées messieurs.Je suis revenue pour la 3ème fois sur les sites de rencontres en 3ans. Bien plus ça va moins on a accès aux informations, sauf évidemment si on sort la carte bleue. Dommage l'idée de départ était bonne.Le commerce semble être devenu juteux maintenant. Le tout sur des âmes en peine.clap, clap.Bien comme toi Carie je souhaite bon courage et méfiance à ceux et celles qui se lancent à la recherche de l'âme soeur. Il y a quand même un tout petit pourcentage de réussite. Allez haut les coeurs.

Invité
  1. Posté le 06/04/2005 à 12:46:50  
 
Oui Babou, le hic de la carte bleue qd on paie pour voir un mec, ne serait ce que pouvoir lui parler...c'est que ça devient de la foire aux cochons...Je pense que si les gens ne voulaient pas tout contrôler comme ils le font, déjà, ils réussiraient à tomber amoureux, ils arriveraient à laisser la chance à une fille sympa ou un mec sympa, car des gens sympas et qui ont de la personnalité tant physique que mentale, y en a, sauf que maintenant, les critères virtuels dénaturent tellement la réalité, la femme n'ose plus avoir de rondeurs, ni de formes, il faut qu'elle subisse les aléas de la mode, car de plus en plus d'hommes et de femmes aussi, sont des fashion victims !!! Alors, finalement, ni le net, ni aucun autre moyen de rencontre, qu'il soit économique ou cher, ne vous apportera l'âme soeur sur un plateau si déjà vous mêmes vous dénaturez l'humain...Une fois, j'ai un mec très mignon qui m'a dit "Tu as de la chance habituellement, je ne sors qu'avec des canons"....ça veut dire : soit il s'est rabaissé à sortir avec une fille qui ne correspond pas à ses critères, mais tellement désespéré, il sautera sur tout ce qui bouge, soit c'est un manipulateur et il te fait croire qu'il te fait une faveur d'être avec toi...Bigre !! Mais dans les deux cas, c'est un imbécile et je lui ai dit "En fait, d'habitude, je ne sors qu'avec des mecs intelligents et sympa, mais j'ai eu envie d'essayer un con et méchant, juste pour voir ce que ça ferait...". Et avant de partir, je lui ai dit que finalement, c'est moi qui lui faisait la fleur d'avoir posé mes yeux sur lui et qu'après réflexion, je préférais encore m'en passer et je suis partie. Alors, arrêtez de chercher des Barbies, prenez des risques, choisissez une fille qui pourrait faire votre bonheur !!! lol

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 18:31:11  
 
...quand tu nous tiens !Les féministes, et celles qui leur emprunte leur théories, ne parlent pas au nom "des femmes" mais au nom d'une minorité. De même que certains hommes parlent au nom de leur chapelle lorsqu'ils programment "les femmes" dans un stéréotype.Navré de devoir relever cette évidence. Le propos que je tiens est directement relié au sujet de l'enquête UFC. Pourquoi ces sites de rencontres se comportent-ils comme de vulgaires commerçants ? Réponse: parce qu'ils font du commerce. Eh il faut bien convenir que l'amour, valeur gratuite, fait l'objet d'une marchandisation au fur et à mesure que les deux sexes se séparent et ne se rencontrent plus.Le féminisme d'aujourd'hui n'est qu'une copie du féminisme protestant nord américain et n'a plus rien à voir avec les femmes (et les hommes) qui manifestaient leur volonté d'égalité (la pilule, quelle avancée !) dans leur droit de faire l'amour.Pour le reste, pourquoi certains hommes font ceci (quoi au juste)? Pourquoi ont-ils oublié la galanterie ? On pourrait répondre qu'il n'y a pas de raison de conserver des usages d'un autre age. Pas si moderne les féministes d'aujourd'hui, finalement...

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 18:40:30  
 
Oui, on a bien compris que les hommes avaient asservi les femmes durant des milliers d'années, qu'ils ont tout fait pour la ravaler à l'état de bête, tout juste bonne à procréer et à faire la cuisine et le ménage... Si ce n'est pas de l'argutie ultra féministe, je me demande bien ce que c'est... Toujours à dire du mal DES hommes en général. Et naturellement, les femmes sont toujours des saintes sur lesquelles les malheurs du monde, causés par DES hommes, s'abattent.Désolé, mais le niveau de la démonstration est assez faible. Le rapport de sexe ne dirige pas les sociétés, seul le rapport de production a une réelle influence. Quand on monte les femmes contre les hommes, on a juste le droit de se faire la guerre, de se séparer, de payer les pensions alimentaires (pourquoi les femmes ont toujours la garde des enfants ?). Le féminisme de combat est en plus, totalement inculte; cette inculture qui lui permet toutes les audaces, tous les mépris, toutes les lâchetés. Mais après tout, que ne feraient pas certaines (et bientôt certains) pour montrer qu'elles (ils) le valent bien...

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 18:40:45  
 
Oui, on a bien compris que les hommes avaient asservi les femmes durant des milliers d'années, qu'ils ont tout fait pour la ravaler à l'état de bête, tout juste bonne à procréer et à faire la cuisine et le ménage... Si ce n'est pas de l'argutie ultra féministe, je me demande bien ce que c'est... Toujours à dire du mal DES hommes en général. Et naturellement, les femmes sont toujours des saintes sur lesquelles les malheurs du monde, causés par DES hommes, s'abattent.Désolé, mais le niveau de la démonstration est assez faible. Le rapport de sexe ne dirige pas les sociétés, seul le rapport de production a une réelle influence. Quand on monte les femmes contre les hommes, on a juste le droit de se faire la guerre, de se séparer, de payer les pensions alimentaires (pourquoi les femmes ont toujours la garde des enfants ?). Le féminisme de combat est en plus, totalement inculte; cette inculture qui lui permet toutes les audaces, tous les mépris, toutes les lâchetés. Mais après tout, que ne feraient pas certaines (et bientôt certains) pour montrer qu'elles (ils) le valent bien...

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 18:41:21  
 
Oui, on a bien compris que les hommes avaient asservi les femmes durant des milliers d'années, qu'ils ont tout fait pour la ravaler à l'état de bête, tout juste bonne à procréer et à faire la cuisine et le ménage... Si ce n'est pas de l'argutie ultra féministe, je me demande bien ce que c'est... Toujours à dire du mal DES hommes en général. Et naturellement, les femmes sont toujours des saintes sur lesquelles les malheurs du monde, causés par DES hommes, s'abattent.Désolé, mais le niveau de la démonstration est assez faible. Le rapport de sexe ne dirige pas les sociétés, seul le rapport de production a une réelle influence. Quand on monte les femmes contre les hommes, on a juste le droit de se faire la guerre, de se séparer, de payer les pensions alimentaires (pourquoi les femmes ont toujours la garde des enfants ?). Le féminisme de combat est en plus, totalement inculte; cette inculture qui lui permet toutes les audaces, tous les mépris, toutes les lâchetés. Mais après tout, que ne feraient pas certaines (et bientôt certains) pour montrer qu'elles (ils) le valent bien...

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 18:41:37  
 
Oui, on a bien compris que les hommes avaient asservi les femmes durant des milliers d'années, qu'ils ont tout fait pour la ravaler à l'état de bête, tout juste bonne à procréer et à faire la cuisine et le ménage... Si ce n'est pas de l'argutie ultra féministe, je me demande bien ce que c'est... Toujours à dire du mal DES hommes en général. Et naturellement, les femmes sont toujours des saintes sur lesquelles les malheurs du monde, causés par DES hommes, s'abattent.Désolé, mais le niveau de la démonstration est assez faible. Le rapport de sexe ne dirige pas les sociétés, seul le rapport de production a une réelle influence. Quand on monte les femmes contre les hommes, on a juste le droit de se faire la guerre, de se séparer, de payer les pensions alimentaires (pourquoi les femmes ont toujours la garde des enfants ?). Le féminisme de combat est en plus, totalement inculte; cette inculture qui lui permet toutes les audaces, tous les mépris, toutes les lâchetés. Mais après tout, que ne feraient pas certaines (et bientôt certains) pour montrer qu'elles (ils) le valent bien...

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 18:42:12  
 
Oui, on a bien compris que les hommes avaient asservi les femmes durant des milliers d'années, qu'ils ont tout fait pour la ravaler à l'état de bête, tout juste bonne à procréer et à faire la cuisine et le ménage... Si ce n'est pas de l'argutie ultra féministe, je me demande bien ce que c'est... Toujours à dire du mal DES hommes en général. Et naturellement, les femmes sont toujours des saintes sur lesquelles les malheurs du monde, causés par DES hommes, s'abattent.Désolé, mais le niveau de la démonstration est assez faible. Le rapport de sexe ne dirige pas les sociétés, seul le rapport de production a une réelle influence. Quand on monte les femmes contre les hommes, on a juste le droit de se faire la guerre, de se séparer, de payer les pensions alimentaires (pourquoi les femmes ont toujours la garde des enfants ?). Le féminisme de combat est en plus, totalement inculte; cette inculture qui lui permet toutes les audaces, tous les mépris, toutes les lâchetés. Mais après tout, que ne feraient pas certaines (et bientôt certains) pour montrer qu'elles (ils) le valent bien...

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 18:51:39  
 
La femme qui partage ma vie le fait parce qu'elle semble y trouver son compte.Un peu de respect pour les pecnos qui mettent ce qu'il faut dans nos assiettes pour qu'à notre tour, nous puissions faire les malins. C'est pas bien - mais c'est courant chez les féministes - de mépriser le "pecno" ou le "prolo". Pour Lara croft, désolé mais cela démontre le malaise. Que des hommes soient obligés de courrir après un fantasme vidéo (voir le marché des consoles de jeu qui a explosé depuis 10 ans...)montre à quel point ils ne parviennent plus à rencontrer - et à s'approcher - des femmes d'aujourd'hui. Quand tu prends un rateau par une fille qui te regarde du haut de son regard de top model comme elle l'a vu faire dans une série américaine ou dans une pub, juste pour montrer qu'elle a de l'importance, c'est un peu normal qu'on aille se réfugier derrière sa console avec une lara croft. Mais au fond, c'est quand même pas très rassurant. Pour les taches ménagères, encore une fois le problème est bien plus complexe qu'une analyse binaire - l'homme est un fainéant alors que la femme est l'esclave.Mais toutes ces remarques, ce serait pas un brin tiré d'une situation personnelle pas forcément représentative, chère carrie ?

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 18:51:58  
 
La femme qui partage ma vie le fait parce qu'elle semble y trouver son compte.Un peu de respect pour les pecnos qui mettent ce qu'il faut dans nos assiettes pour qu'à notre tour, nous puissions faire les malins. C'est pas bien - mais c'est courant chez les féministes - de mépriser le "pecno" ou le "prolo". Pour Lara croft, désolé mais cela démontre le malaise. Que des hommes soient obligés de courrir après un fantasme vidéo (voir le marché des consoles de jeu qui a explosé depuis 10 ans...)montre à quel point ils ne parviennent plus à rencontrer - et à s'approcher - des femmes d'aujourd'hui. Quand tu prends un rateau par une fille qui te regarde du haut de son regard de top model comme elle l'a vu faire dans une série américaine ou dans une pub, juste pour montrer qu'elle a de l'importance, c'est un peu normal qu'on aille se réfugier derrière sa console avec une lara croft. Mais au fond, c'est quand même pas très rassurant. Pour les taches ménagères, encore une fois le problème est bien plus complexe qu'une analyse binaire - l'homme est un fainéant alors que la femme est l'esclave.Mais toutes ces remarques, ce serait pas un brin tiré d'une situation personnelle pas forcément représentative, chère carrie ?

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 18:57:41  
 
Carrie aiment bien se moquer des hommes apparement. Les hommes ne sont pas tous des fainéants irresponsables jouant avec leur kiki dans le noir.Faut sortir du schéma, la guerre des sexes et l'aigreur n'est pas une fatalité chère Carrie.Les sites de rencontre ciblent justement le chaland qui désespère dans l'homme ou la femme idéale. Grâce à son catalogue, il vous promet du bonheur sur-mesure.Qui a dit que le marché gagnait du terrain, même sous la couette ? Devra-t-on dire à nos enfants qu'il y a eu un temps où les hommes et les femmes s'aimaient gratuitement (sans contrepartie) ?

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 19:01:17  
 
Tiens, je pensais que c'était Simone Weil qui était à l'origine de l'avancée du féminisme en France, en tout cas, un des précurseurs...De toute évidence du féminisme, tu réduis bcp cette avancée de mentalité !!! Dommage, peut être que si tu avais été une femme avant ledit féminisme, comprendrais tu qu'une femme sous tutelle d'abord de son père, puis de son mari, qd on lui en trouvait un...bref, je ne vais pas relancer le débat, qd on n'a pas envie de comprendre, on ne comprend pas !!! Je vois que tu utilise des phrases bien pompeuses pour dire quoi à la finale ??? que les mecs ont bien raison de ne plus être galants et que les femmes n'ont rien gagné depuis cette bataille ? Pourquoi voudrais tu que je polémique, tu veux avoir raison, alors, à ta guise !!! Mais la galanterie, et navré de relever moi aussi cette évidence, n'est pas le résumé du savoir vivre !!! Et dire que les règles de savoir vivre disparaissent tant chez les hommes que chez les femmes, c'est n'être ni féministe, ni machiste, je ne suis pour aucune théorie en particulier, je suis pour garder des valeurs humaines, tout en conservant à l'idée que l'égalité et la possibilité de faire des choix est une liberté qui n'a pas de prix et si on doit cette liberté à une minorité de femmes combattives, eh bien je les remercie vivement !!! Mais la modernité c'est quoi ? Se manquer de respect mutuellement ? c'est ça ta vision de la modernité ? Je te la laisse bien volontiers, je préfère encore paraître has been aux yeux de certains !!!

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 19:01:59  
 
Pas mal comme post. On apprend que Carrie considère les hommes qui font la démarche - parfois difficile - de la contacter de "blaireau".Mais pourquoi les hommes devraient-ils supporter d'être assimilé à des animaux à quatre pattes ?Un peu de délicatesse, un peu moins d'agressivité, Carrie; vous découragerez peut-être moins de gentils garçons à prendre contact. Et vous serez peut-être moins stressée par votre situation.

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 19:11:06  
 
Euh....je crois déceler dans ta réponse une envie de régler tes comptes au travers du féminisme...finalement, je pense que si tu réglais d'abord ta haine des femmes ou plutot de ta femme si c'est le cas...tu as regardé le film psychose ??? Bon eh bien si tu ne veux pas que te nomme Norman Bates, reprends toi un peu et arrêtes de faire un amalgame de tout ! Je ne hais pas les hommes, ni les femmes, ni les animaux, bref, si je n'éprouve pas de haine, je n'éprouve cela dit pas de compassion particulière pour un homme qui est méprisant, ni pour une femme méprisante. Je ne répondrais pas à ce mail, car répondre, ce serait encourager tes propos que je qualifierais d'hystériques. Donc, pour parler d'autre chose...je dirais que je n'aime pas l'idée de monnayer l'amour, l'amitié, ou toute autre forme de relation. On devrait avoir de l'honneur, mais il semblerait que cette notion se perde en Occident. Je vous conseille un très bon livre écrit par le Dr Apfeldorfer "les relations durables (amitié, amour, professionnel)"...bonne quête de la vérité !!

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 19:15:14  
 
Simone Weil était ministre de la santé. Elle a porté le projet de santé publique qui consistait à supprimer "les faiseuses d'ange", les aiguilles à tricoter et les vols pour Londres pour celles qui avaient les moyens d'aller se faire avorter dans une clinique outre manche.Tu dérapes, Carrie. L'avortement n'est pas le fruit du féminisme, c'est la conséquence d'une politique de santé publique intelligente.Pour ce qui est des archaïsmes relevés, cela relève d'avantage du fantasme. Mais ce glissement progressif qui consiste à faire croire que les hommes, jusqu'à "il y a peu" (incapable de dire jusqu'à quand mais bon) mariaient les femmes contre leur gré, etc. un peu comme quand on nous montre des reportages à la télé dans des pays africains et/ou musulmans. Le mariage des genres, par analogie, discrètement, histoire de montrer à quel point "chez nous, on est progressiste" puisque les femmes peuvent se comporter "comme des hommes" (lesquels? apparement ceux qu'on déteste le plus sont toujours pris en exemple à copier...).Les règles de savoir vivre, chère carrie, c'est le contraire du libéralisme et de la liberté dont on nous rebat les oreilles.Replongez vous dans l'histoire de la révolution française et relisez ce que disait Maximilien Robespierre au sujet de la liberté. Vous comprendrez pourquoi vous vous plaignez aujourd'hui de cet air du temps...

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 19:21:41  
 
Mais non, je ne règle aucun compte. J'essaie de comprendre pourquoi les consoles de jeux vidéo se vendent comme des petits pain, pourquoi il y a de plus en plus de célibataires, pourquoi il y a des "coachs" pour rencontrer l'âme soeur, pourquoi il y a des sites de rencontre qui ne satisfont personne, pourquoi les salaires se cassent la figure, etc.Tu peux caricaturer mon propos et sortir une riposte un brin lourdingue (norman bates, non mais vraiment... pourquoi pas hannibal lecter). C'est ton droit et je m'en amuse.Mais au fond, il est un peu temps de regarder pourquoi les hommes et les femmes sont invités encore et toujours à se séparer et à se faire la guerre plutôt qu'à se rencontrer, à s'aimer et à partager des projets pour avoir une vie un peu moins dure. C'est quand même un peu plus valorisant que de concourrir à l'amélioration des bénéfices de L'Oréal.

Invité
  1. Posté le 11/04/2005 à 19:28:20  
 
Faut accepter le débat et les arguments qui ne font pas plaisir, Carrie. Sauf à se complaire dans l'ontologisme et le narcissisme et à ne jamais s'ouvrir aux autres. Ce qui me contredit m'enrichit.Un peu plus cool, carrie.

Invité
  1. Posté le 12/04/2005 à 18:10:04  
 
Euh, inculture ??? j'ai posé une question, je ne suis pas qqu'un qui s'intéresse particulièrement à l'histoire, car c'est très facile de se gaver de versions des faits, sachant qu'on ne saura jamais vraiment ce qui s'est passé, on a une vague idée et encore !!! La preuve en est, les livres ou les journaux, sont écrits soient par les vainqueurs ou les vaincus et en fonction, on a des versions très différentes...une fois, j'ai assisté à un accident de la circulation, on a demandé à 10 témoins ce qu'ils avaient vu. La vérité, il n'y en a pas qu'une, certains ont vu une chose d'autres, ont vu d'autres choses...maintenant, si tu te la joues "j'en sais plus que toi"...ce serait bien de lire ce que j'écris, dans la mesure où déjà je ne parlais pas de l'avortement. Je parlais des avancées des droits de la femme en général. L'avortement n'est pas pour moi un réel progrès, puisqu'il est actuellement utilisé comme l'un des moyens de contraception, par celles et ceux qui ignorent encore qu'il y a de vrais moyens de contraception !!! D'autre part, la révolution française, je n'y suis pas née, je n'aurais pas aimée naître à cette époque, ni à aucune autre précédente d'ailleurs. Finalement, j'aime le temps dans lequel on vit, même si je déplore que certaines personnes se conduisent mal et n'ont plus la notion d'honneur. Tu parles à tort et à travers sans vraiment lire ce qui est écrit et après tu nous balance ta "science" trop infusée à mon goût...à qd la dernière fois que tu t'es remis en question et à pensé à noter sur ta liste des bonnes résolutions : "penser à être un peu plus modeste" ?

Invité
  1. Posté le 12/04/2005 à 18:23:53  
 
Euh, l'oréal ou qque soit l'autre marque de produits de beauté, c'est un prétexte ! Je pense que parler de l'oréal c'est pas ce qui à mon sens fera avancer le schmilblik ! Le pb, c'est que tu ne comprends pas, moi je comprends un peu parce que j'observe pas mal, j'ai pas trop la passion de lire l'histoire de France, ce qui s'est passé avant, je m'en sers juste comme ça à titre informatif, mais bon, ce qui m'intéresse, c'est aujourd'hui et demain ! Je suis maman d'une fillette et je me préoccupe du monde que je lui sers et franchement, il n'est pas beau, certes...mais on peut à sa mesure, tenter de l'embellir !!! Moi, je me fiche que tel ou telle autre soit égoïste, ne veuille pas s'investir ou veuille manipuler pour obtenir ci ou ça...j'ai eu à faire à bon nombre de parasites, que ce soit sur le plan amical, professionnel ou amoureux !!! Je n'ai pas renoncé à l'amour. Je n'ai pas renoncé de croire qu'un jour j'aimerais à nouveau, mais pour le moment, je ne trouve personne qui puisse m'inspirer ce sentiment. Alors en attendant, je ne vais pas me trucider, ni m'immoler, je vais plutot prendre la vie comme elle vient. Je suis une idéaliste, certes, une rêveuse optimiste, malgré tous les vampires canons et moins canons qui ont parcouru ma vie, je ne renonce pas à partager ma vie avec une personne qui me conviendra vraiment et comme j'aime pas m'empoisonner l'existence, je refuse d'être mal accompagnée et je préfère le célibat !!! Peut être que d'autres ont la même pensée que moi et ont veulent mettre un terme à leur lot de névrosés, psychotiques, manipulateurs, dépressifs chroniques et compagnie ??? La vie est courte et certains trainent depuis tjs le pied qui est dans la tombe...moi, j'ai pas envie de me laisser entrainer à la mort lente...je veux vivre et tant pis si ça n'est pas au gout de tous !

 Page :
1  2  3
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :