Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business



|||-  

Les flops en salle plus rapidement diffusés en DVD et VOD

 

» A PROPOS DU SITE ET DU MAGAZINE 01NET : alain-83740 et 1 utilisateur anonyme
 

 
Page photos
 
     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur Sujet :

Les flops en salle plus rapidement diffusés en DVD et VOD

Rédaction 01net.
redaction-01net8
Célèbre sur tout le forum (de 30 000 à 99 999 messages postés)
  1. Posté le 26/04/2010 à 17:40:31  
 
Un nouveau décret permet aux films n’ayant pas eu de succès en salle d’être proposé plus rapidement en DVD et en VOD. Le délai entre les 2 sorties peut être réduit à 3 mois.
 
   Lire l'article complet

Invité
  1. Posté le 26/04/2010 à 19:25:09  
 
Serait-ce une seconde chance à donner aux "oeuvres" Françaises dont personne ne veut, qui ont quand même été financées par des contributions forcées obligatoire de nombreux acteurs (FAI par exemple...) du marché de la fonctionnarisation de navet, juste histoire de dire que c'est du navet Français avec des acteurs fonctionnaires Français, pour justifier une filière agricole Française d'exception culturelle Française....

 Enfin bon, tous les films Français sont pas des navets, mais souvent quand ils passent gratuitement à la TV grâce à ces taxes de participation agricole, il faut dire qu'on se fait chier, à attendre la fin des betteraves.

(Publicité)
Invité
  1. Posté le 26/04/2010 à 19:25:48  
 
Comme ca ils seront plus vite en dvdrip ...

Invité
  1. Posté le 26/04/2010 à 19:52:09  
 
Enfin, il faut être réaliste... Quel producteur va financer la sortie d'un DVD dont le film a fait moins de 200 entrées ?

Invité
  1. Posté le 26/04/2010 à 19:54:02  
 
Et Le Baltringue ça compte ? :D

(Publicité)
Invité
  1. Posté le 26/04/2010 à 20:49:06  
 
Produire, c'est investir de l'argent. Ce qui coûte, c'est le tournage, les acteurs, tout ce qui est investi AVANT la sortie en salle !

 Transférer la copie numérique de l'oeuvre diffusée en salle sur des galettes de plastique, récupérer l'affiche du film pour faire la jaquette, et les scènes coupées pour faire des bonus, ça coûte que dalle !

Invité
  1. Posté le 26/04/2010 à 23:58:31  
 
Tous les goûts sont dans la nature. J'ai vu en DVD beaucoup de films qui ont fait des flops au cinéma... Et pourtant qui m'ont plu !  

 Des exemples ? "Soeur Sourire" ou encore "Cabaret Paradis", "Madame Edouard"...

 Sans oublier la VOD sur Orange qui m'apporte autre chose que des blockbusters.

 Le DVD et la VOD sont d'excellents moyens pour découvrir des films de qualité, mais qui n'ont pas trouvé leur public.

 Merci M. Le Ministre de la Culture et de la Communication.

  1. homepage
michael-ange-com
Bébé forumeur (De 10 à 49 messages postés)
  1. Posté le 27/04/2010 à 00:21:51  
 
Si un film ne rencontre pas son public en salle parce que trop nul, il devrait le rencontrer en DVD ? Comprends pas la logique. Le petit écran rendrait-il les navets plus digestes ?
 À propos de navets, un très beau: http://www.michael-ange.com/ar [...] 99652.html

 MA

(Publicité)
Invité
  1. Posté le 27/04/2010 à 05:51:40  
 
Ou comment essayer de faire quand même un peu de maille avec une daube !

Invité
  1. Posté le 27/04/2010 à 06:38:44  
 
Vous avez tout à fait raison, les exemples récents vous donnent d'ailleurs tort !
 Des centaines de milliers voir des millions d'entrées alors que les soi-disant critiques les jetaient aux orties.
 Belle analyse digne du papier que j'utilise tous les jours au petit coin.

Invité
  1. Posté le 27/04/2010 à 06:44:52  
 
Je suis d'accord avec vous mais vous auriez pu citer vos exemples récent tout de même.

(Publicité)
Invité
  1. Posté le 27/04/2010 à 06:44:52  
 
Je suis d'accord avec vous mais vous auriez pu citer vos exemples récent tout de même.

Invité
  1. Posté le 27/04/2010 à 09:27:43  
 
Il aurait même dû le sorti direct en DVD :P

Invité
  1. Posté le 27/04/2010 à 10:57:45  
 
Le baltringue n'aurait meme pas dû etre tourné....

(Publicité)
Invité
  1. Posté le 27/04/2010 à 10:59:32  
 
Malgré la multitude de métaphores savoureuse, la critique de Michael-ange  me semble bien injuste. Et pourtant,  la plupart des Blockbusters américain suivent le même schéma :
 Un scénario anorexique, un peu de pyrotechnie et des retouches numériques à gogo.
 Et ça marche. Ex. : Avatar. Un p’tit jeune qui monte, une actrice confirmée, un scénario pompé à Pocahontas et 2000 infographistes à temps plein pendant deux ans.
 Soit dit en passant, ma fille de huit ans et moi-même sommes restés scotchés pendant près de deux heures trente devant la beauté du spectacle.  
 En allant au cinéma, chacun y trouve son compte.
 Quand je sors en famille, nous privilégions les films dits « grand spectacle ».
 Dans le confort moelleux de mon canapé mon choix s’oriente plutôt vers les films plus intimistes.
 Je pense que c’est un sentiment de frustration qui anime la verve de la plupart des critiques et même si il m’arrive de les consulter, je préfère me forger ma propre opinion.

Invité
  1. Posté le 27/04/2010 à 11:27:32  
 
Avant de chercher à lire votre papier toilette, il faudrait d'abord lire correctement l'article.

 "Pour obtenir cette dérogation, le film doit avoir enregistré moins de 200 entrées lors de sa quatrième semaine de diffusion."

 On ne parle pas de mauvaises critiques, mais de faits quantifiables, pas de films avec des millions d'entrées, mais moins de 200 entrées...

 En fait, comme il n'y avait rien à voir de correct, vous vous êtes dit, si je faisait un "commentaire", sans intérêt à coté de la plaque, ou bien vous pensiez faire une "analyse" cinématographique de votre petit coin ??

Invité
  1. Posté le 27/04/2010 à 12:49:05  
 
Quel intérêt à imposer législativement un délai de sortie d'un film sur support optique ou en VOD ?

 Pourquoi les producteurs ne sont-ils pas libres de choisir ce délai ?
 La sortie d'une film sur disque ou en VOD est-elle obligatoire ?

Invité
  1. Posté le 27/04/2010 à 13:48:55  
 
Je ne connais pas l'importance des montants, mais il faut tout de même avancer les frais de pressage ...

coconuts23
Tu cartonnes ! (de 500 à 999 messages postés)
  1. Posté le 27/04/2010 à 17:47:33  
 
200 entree , ca existe franchement?

 la je trouve que le chiffre est trop a la baisse ,

 20000 , voir 5000 pour la 4eme semaine

Invité
  1. Posté le 28/04/2010 à 06:54:03  
 
Vous souvenez-vous (là, j'ai un gros doute) de la réponse d'un auteur à un critique :
 je la lirai d'un anus distrait.
 Je ne peux pas le faire physiquement pour vous, mais si je pouvais...
 votre réponse est tout à fait appropriée aux vôtres de commentaires.

Invité
  1. Posté le 28/04/2010 à 12:55:06  
 
La tendance actuelle des exploitants de salle est de privilégier les blockbusters quitte à supprimer un film ayant totalisé plusieurs centaines de milliers d'entrées lors de sa première et unique semaine d'exploitation.
 Ceci afin de dégager des salles pour les toujours plus gourmands blockbusters.
 Et oui, avec les versions 2D et 3D c'est 4 salles qu'un exploitant peut désormais consacrer (illégalement) à un film.
 Une fois de plus, le cinéphile subit le diktat du cartel cinématographique.
 En clair, s'il veut vraiment voir un film, il faut qu'il se précipite en salle quel que soit la charge de son agenda et quelle que soit son aversion aux files d'attente.
 Ou tranquillement attendre sa disponibilité sur les réseaux P2P pour le regarder selon son propre désir.

 Belle leçon de respect du client que nous apprennent une fois de plus les exploitants !

 db

Invité
  1. Posté le 28/04/2010 à 18:42:48  
 
Quand on a rien à dire, qu'on est à coté de la plaque, autant chercher à avoir l'air cultivé, avec les dires d'autres, même du trou du cul du monde.

 Torchez vous bien, la culture Française de ce niveau, plus qu'une critique, que dis-je un commentaire, voir un simple avis, ça laisse des traces, indélébiles.

 N'en reste pas moins que la majorité des chiures Françaises, dites culturelles, sont honteusement subventionnées, pour combler les trous de programmation, voir d'anus culturel pour certains, d'une minorité de pseudo intellos.

Invité
  1. Posté le 29/04/2010 à 01:51:50  
 
Je vois pas un multiplexe supprimer un film au bout d'une semaine si il fait des entrées; mais dans le cas contraire, il restera en effet moins longtemps à l'affiche.
 Cependant, il ne faut pas tout mettre sur le dos des exploitants qui subissent la pression des distributeurs.
 Certes les grands complexes de plus de 5 salles, n'auront pas de scrupule à virer un film qui ne serait pas "rentable" pour eux; mais il existe des exploitants indépendant (1 à 3 salle), qui n'ont pas d'autre choix que d'attendre parfois 2 mois une copie d'un film qui bien que n'ayant pas fait de gros scores mérite d'être projeté.

redguff
Bébé forumeur (De 10 à 49 messages postés)
  1. Posté le 29/04/2010 à 14:20:47  
 
Bonjour. :)
 Les frais : environ 1 euros par DVD.
 Le reste, c'est des marges, de la taxe, de la pub...

 Page :
1

Aller à :