Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
 

3 utilisateurs anonymes
Ajouter une réponse
 

 
Page photos
 
     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

le blog-breiz

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Les cons
jmh56
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 15/02/2007 à 16:52:23  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Reprise du message précédent :
 jeudi 15 février 2007 :

 Je reprend le cout de mes pérégrinations sur le long chemin d'un alcoolique devenus anonyme à force de boire.....

 Je disais donc dans mon dernier post à se sujet, que l'alcool non seulement à un bon gout mais il à aussi des effets.

 Voila deux axes fondamentaux de la consommation d'alcool :  

 Si l'homme depuis la nuit des temps fabrique, et consomme des produits alcoolisés c'est pour connaitre des sensations gustatives inédites,  car la réaction physicochimique de la fermentation produit un breuvage qui sans cela n'aurait pas de caractère voir même imbuvable (essayez de boire du jus de malt non fermenté.... :berk:  ) donc autour de cette méthode se sont créées des spécificités notamment dans l'assemblage de différents jus de raisins qui produisent des vins qui font la gloire et la renommée de nos vignobles français. Il en vas de même pour des alcools plus forts comme le whisky, la vodka,et bien d'autres encore.
 Ont en à fait, et la j'en reviens au vin qui je pense est l'alcool le plus répandus, une culture, un art de vivre, voir même une philosophie tellement l'excellence et la diversité de production de part le monde procure à celui qui le consomme un plaisir de l'ordre du divin.

 Ceci dit ne négligeons pas non plus l'aspect social. Qui n'a pas , au court d'un diner de fêtes sorti les "bonnes bouteilles" de sa cave pour honorer dignement l'évènement festif et impressionner ses convives. Par chez nous ( dans les campagnes profondes de ma chère Bretagne) il n'est pas question de laisser quelqu'un repartir d'une fête familiale sans qu'il est eu "sa dose", ni non plus de ressortir d'un bistro "sur une patte" (il risquerait de se casser la gueule pour reprendre le volant....). Mais surtout, c'est un acte de profonde convivialité que de "foutre une cuite" à l'autre.....
 La ou se comportement social devient dangereux, c'est que pour des raisons plus ou moins avouables ont se sens obligé de consommer, car si ont refuse une fois le verre si généreusement offert sa passe, mais au bout de deux les gens se disent "ben dit donc suit cite ! y l'est pas marrant , y veut pas boire avec moi" ou " hé ben quoi ! tu veut pas trinquer ? ont est pas assez bien pour toi ? "
 Et c'est la que commence le piège......

 la prochaine fois je continuerais sur ma lancée en abordant les effets physiques et psychologiques de l'alcool et la de sujet est vaste...
 En attendant, je vous salut bien bas, chers lecteurs et lectrices de se blog et vous remercie de vous encouragements....

 Si je pouvait ainsi convaincre ne serait-ce qu'une seule personne que l'alcool peut être dangereux et que trop en consommer nuit gravement non seulement à la santé mais aussi à la dignité, alors là je serais heureux.... ;)

 Allé ! kenavo ! et à bientot ! jmh56  [:tarschmule:1]  [:rafigaz:1]  [:rafigaz:1]

tontonguy
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 15/02/2007 à 18:56:27  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Tu sais jmh56 il n'y a pas que le Bretagne concernée, j'ai pas mal bourlingué et constaté que c'est l'ensemble de nos régions ou la description de la convivialité que tu fais s'applique. :bien:
 Combien de personnes se sont mis à boire pour faire comme tout le monde et surtout parce qu'ils étaient montrés du doigt par les chers collègues, chefs ou copains de sorties.
 Mais il faut reconnaitre aussi qu'il y en a qu'il ne faut pas beaucoup pousser :jap: il suffit de surprendre des conversations de jeunes adultes le lundi ou les expressions du type "on c'est mis minable et on c'est bien défoncé" démontrent l'importance du sujet.
 Le résultat est que les plus jeunes s'y mettent de plus en plus précocemment en suivant l'exemple puisque de tout temps les jeunes ont toujours imités la tranche d'age supérieure.
 Bravo pour ton blog et si comme tu dis tu peux en convaincre un seul de se limiter dans la consommation de l'alcool avant qu'il soit trop tard il pourra, avec modération bien sûr, en profiter toute sa vie.
 

(Publicité)
  1. Posté le 15/02/2007 à 19:54:29  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

jmh56 a écrit :

Si je pouvait ainsi convaincre ne serait-ce qu'une seule personne que l'alcool peut être dangereux et que trop en consommer nuit gravement non seulement à la santé mais aussi à la dignité, alors là je serais heureux.... ;)  [:rafigaz:1]
 



 tu peux être heureux car je te comprend parfaitement, je connais bien le problème, j'aide un proche du mieux que je peux,
 merci pour ton blog que je dévore à chaque fois, bravo pour ton courage, j'attend de te lire avec impatience,
 bien à toi,

tontonguy
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 16/02/2007 à 10:22:34  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Mon fils aussi essaye comme toi de sortir un copain de cette galère.
 L'ennemi n'est pas le malade mais l'entourage de celui-ci c'est pour cela que je me suis permis quelques commentaires.
 Il a replongé deux fois après 6 et 8 mois d'abstinance par la faute la première fois de copains (qui depuis ont compris) et la seconde de collègues de travail avec des phases mortelles " maintenant après 8 mois tu peux bien en prendre un peu pour trinquer à l'amitié"
 Et bien non ce n'est pas de l'amitié c'est de la non assitance à personne en danger.
 Il faut prendre conscience de cela et je conseille à tous de toujours prévoir pour tout repas de famille, reunion privée ou professionnelle un cocktail de fruits sans alcool en plus des alcools traditionnels.
 Depuis plus de 10 ans je fais ainsi et je l'annonce et il arrive souvent que ce ne soit pas que les enfants ou femmes qui en profite à tel titre que souvent nous devons en refaire au cours de la soirée.

arob-muster-lalalair​e-austin
umanimo
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 16/02/2007 à 11:41:37  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est tout à fait juste ce que tu dis tontonguy. L'alccolisme, comme toutes les drogues, quand on veut d'en sortir, il ne faut plus y retroucher DU TOUT. Même un petit verre ("ça n'est pas ça qui te fera du mal" ) peut faire replonger immédiatement.

 Quand ça devient un problème pour la personne il n'y a pas de milieu entre l'abstinence totale et le trop. Si c'était possible il n'y aurait pas eu de problème au départ.

 Ceux qui peuvent se permettre un petit verre (ou une petite cigarette ou un petit pétard) de temps en temps, sont ceux qui n'auront de toutes façons pas de problème de dépendance.


 [:Umanimo:9]


---------------
Blog Site Umanimo Nous ne vieillirons pas ensemble.
(Publicité)
le grand amour de ma vie
armonik
Habitué (de 5 000 à 9 999 messages postés)
  1. Posté le 16/02/2007 à 11:48:10  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
j'ai une question à poser : quand une personne, qui ne boit que de l'eau toute la semaine, se rattrape lors des sorties de week end en buvant plus que de raison, est-ce un alcoolique  :??:  :??:

Les cons
jmh56
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 16/02/2007 à 12:03:50  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
tout dépend, si la personne s'alcoolise de façon massive touts les weekend  et si cette personne ne conçoit pas de passer un weekend sans se "murger la gueule", comme c'est malheureusement le cas de beaucoup de jeunes, la oui ont considère que c'est une forme de dépendance alcoolique; car se shéma démontre que cette façon de s'alcooliser, d'une part, que la personne qui s'alcoolise massivement à besoin de sa pour faire sauter les barrières de ses inhibitions, et d'autre part cette personne vas immencablement un jour déborder du cadre festif du weekend pour s'alcooliser de plus en plus souvent dans la semaine. Mais ceci de façon moins excessive pour devenir une consommation quotidienne qui l'entrainera à coup sur vers la dépendance physique généralisée.

If it can go wrong, it will.
karris
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 16/02/2007 à 12:08:56  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

jmh56 a écrit :

tout dépend, si la personne s'alcoolise de façon massive touts les weekend  et si cette personne ne conçoit pas de passer un weekend sans se "murger la gueule", comme c'est malheureusement le cas de beaucoup de jeunes, la oui ont considère que c'est une forme de dépendance alcoolique; car se shéma démontre que cette façon de s'alcooliser, d'une part, que la personne qui s'alcoolise massivement à besoin de sa pour faire sauter les barrières de ses inhibitions, et d'autre part cette personne vas immencablement un jour déborder du cadre festif du weekend pour s'alcooliser de plus en plus souvent dans la semaine. Mais ceci de façon moins excessive pour devenir une consommation quotidienne qui l'entrainera à coup sur vers la dépendance physique généralisée.
 




 Oui, je suis franchement d'accord avec cette analyse, et les exemples autour de moi ne manquent pas.

(Publicité)
Les cons
jmh56
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 16/02/2007 à 12:15:08  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
[:Brezhoneg:6] karris ! c'est malheureusement le cas le plus fréquent de jeunes que l'ont vois arriver dans notre asso. :/  

If it can go wrong, it will.
karris
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 16/02/2007 à 12:24:47  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

jmh56 a écrit :

[:Brezhoneg:6] karris ! c'est malheureusement le cas le plus fréquent de jeunes que l'ont vois arriver dans notre asso. :/  
 




 L'alcool a incontestablement un côté desinhibiteur ; quand tu es jeune (ou nmême plus vieux d'ailleurs) et encore plus si tu es mal dans ta peau au départ, tu as l'impression que l'alcool t'aidera à être plus drôle, plus avenant.
 Après, il y aussi des personnes qui ont comportement addictif au départ, que ce soit avec le tabac, l'alcool, les cachetons, même dans les relations avec les autres, on peut répéter ce comportement.
 Et quand tu combines une tendance à l'addiction avec ton mal être, c'est dur de ne pas "tomber dedans"

Les cons
jmh56
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 16/02/2007 à 13:54:36  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
ces propos seront expliqués trés en détail lors de mes prochains posts .... ;) ....patience.... :bisou:

(Publicité)
Les cons
jmh56
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 19/02/2007 à 12:12:52  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
lundi 19 fevrier 2007 :

 En attendant je vous propose une énigme issue de :

 l'encyclopédie du savoir relatif et absolu.

 Un homme demande à un autre les âges de ses trois filles. Il répond :

 - la multiplication de leurs trois âges donne le nombre 36

 - je n'arrive pas à en déduire leur âge ! s'exclame le premier.

 - l'addition de leurs âges donne le même nombre que celui qui est inscrit sur se porche, juste en face de nous.

 - je n'arrive toujours pas à répondre dit le premier

 - l'ainée est blonde

 - ah oui, évidement, je comprend leur âge respectif à présent

 Comment à t'il fait ?

 Réponse :
 
Spoiler :

la multiplication de leur âge donnant 36, on à forcement l'une des huit combinaisons suivantes.
 36=2*3*6 ce qui lorsqu'on additionne les chiffres donne 11
 36=2*2*9 ce qui lorsqu'on additionne les chiffres donne 13
 36=4*9*1 ce qui lorsqu'on additionne les chiffres donne 14
 36=4*3*3 ce qui lorsqu'on additionne les chiffres donne 10
 36=18*2*1 ce qui lorsqu'on additionne les chiffres donne 21
 36=12*3*1 ce qui lorsqu'on additionne les chiffres donne 16
 36=6*6*1 ce qui lorsqu'on additionne les chiffres donne 13
 36=36*1*1 ce qui lorsqu'on additionne les chiffres donne 38
 Ont à donc huit solutions possibles et c'est pour cela que l'interlocuteur ne peut répondre d'emblée. Quand l'autre dit que l'addition de leurs âges est similaire au chiffre du porche et que l'interlocuteur répond qu'il ne peut toujours pas savoir c'est qu'il reste encore plusieurs solutions.
 Or 2*2*9 donne 13 en addition et 6*6*1 également. Le chiffre sur le porche est donc 13.
 " l'ainée est blonde" permet enfin de savoir qu'il y a une ainée, donc une personne plus agée n'ayant pas de jumelle.
 La seule formule acceptable est donc 2*2*9
 Solution : les trois enfants ont respectivement 9ans, 2ans et 2ans. :spamafote:


 Voici donc une énigme qui ne peut être résolue que par le seul esprit déductif de l'être humain, aucune machine ne pouvant répondre à cette question....
 Il nous reste donc un peut d'espoir.... [:counker:4] ( commentaire perso)
 Kenavo jmh56  [:tarschmule:1] [:rafigaz:1]  [:rafigaz:1]

superdupond
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 21/02/2007 à 22:09:22  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

 Tout lu  :) et bu  :salut:

  1. Posté le 08/03/2007 à 19:38:42  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
ton blog me manque, reviens vite !  :salut:

(Publicité)
Les cons
jmh56
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 15/03/2007 à 10:53:09  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Jeudi 15 Mars 2007 :
 merci ludo !!! Alors me re voici me re voila !
 Je m'excuse de vous avoir laissé un peut tombé chers lecteurs mais je viens, comme souvent au printemps, de passer un mauvais moment justement par rapport à l'alcool:
 He oui ! j'ai beau être abstinent depuis assez longtemps il n'en reste pas moins vrais qu'e certains moments de l'année sont propices à des envies de ré-alcoolisation. en se qui me concerne, j'ai remarqué depuis deux ans, que c'est au premiers beaux jours que les envies resurgissent...
 Pourquoi ? je n'en sais fichtre rien !!! c'est peut être la montée de la sève diraient les ruraux.
 C'est aussi le cas de personnes dépressives, et la consommation abusive de l'alcool est souvent liée à un terrain dépressif et certains thérapeutes font le rapprochement...
 Toujours est -il que pour moi c'est un cap quel que peu délicat à passer, alors je bouge !!! dans l'abstinence chacun à sa méthode pour évacuer ses envies d'alcool, moi il faut que je bouge ... je marche beaucoup, je vais à la rencontre de gens que je ne connais ni d'adam ni d'eve pour lier conversation, bref j'ai besoin de nouveauté dans les contacts, mêmes éphémères ou superficiels  et surtout être en contact physiquement savec des personnes.
 Mais je ne vous abandonnent pas pour autant, simplement un moment difficile qui vient de passer et comme toujours dans ces cas las je ne suis pas très communicatif avec mon entourage, se qui à tendance à créer quelques petites tensions, en particulier à la maison....
 Voila donc un de ces fameux aspects de la dépendance psychologique que peut engendrer l'alcool, et ce même  des années après l'arrêt total de consommation. C'est se qui fait dire à une grande partie du corps médical que nous somment (nous les anciens buveurs) " des malades à vie ". et cette image, hélas, est retranscrite dans l'opinion publique sous forme très raccourcie et violente du genre " qui à bu, boiras", "alcoolique un jour, alcoolique toujours", "de toute façon il s'en sortiras jamais, il replongeras un jour ou l'autre" ..etc..etc..
 Dans ces conditions il est très difficile à une personne qui souffre de cette maladie de, ne serrait ce que "vouloir" s'en sortir.Car la clé de la guérison, et j'insiste sur le mot guérison, réside dans la volonté  de ne plus consommer.
 Certe il y à un problème physique de manque à surmonter chez certains buveurs qui consomment massivement de l'alcool au quotidien, mais pour cela la médecine dispose d'un arsenal médicamenteux  efficace et qui permet au patient d'être sevré en 3 semaines maximum.
 Mais Une fois cette épreuve surmontée pour ces cas là et surtout pour ceux qui n'ont pas forcément besoin de cure de sevrage ( qui représentent tout de même la moitié des alcoolo-dépendants) il reste un très long travail de réhabilitation à faire et se travail commence par retrouver la confiance en soi et regagner la confiance des autres....
 Mais, hélas... je vais devoir m'arrêter la pour aujourd'hui, car d'autres taches requièrent mon attention, mais je vous promet de revenir très vite pour continuer.
 Maintenant que je vais mieux dans ma tète....
 Kenavo et à très bientôt ici jmh56  [:tarschmule:1]  [:rafigaz:1]  [:rafigaz:1]

  1. Posté le 15/03/2007 à 17:22:26  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
bon retour parmi nous. Ta reaction est tout à fait normale, c'est bon de bouger, de voir du monde. Tu réagis très courageusement. Il est vrai que parfois l'on a pas trop envie de discuter, chacun réagit à sa façon.
 Je suis content d'avoir eu de tes nouvelles et j'espère à très bientôt,

 tiens bon,

En toute simplicité
boloulou
Fan Club de Clic-Clic Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 15/03/2007 à 17:29:27  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:jap: par1 :)


---------------
[:crime:1] [:crime:2] [:crime:3]
Bab Ouchka
vro
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 16/03/2007 à 16:18:45  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
c'est d'autant plus difficile que la boisson est considérée comme quelque chose de convivial.
 à un moment donné je ne pouvais pas boire d'alcool et je me souviens des gens qui me disais : "alleeeeer, juste une petite goutte pour me faire plaisiiiiir !! :evil: ". Ils ne se rendaient pas compte à quel point c'est dérangeant.
 j'avais fini par apporter du jus de raisin ou du jus de pomme pour qu'on me foute la paix  :chepa:

Ne nous fachons pas !
jff28
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 17/03/2007 à 19:04:37  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bravo jmh56 pour ton courage et la qualité de tes propos, tiens bon on est avec toi.

nous ne sommes pas des
mirmoleboss
Sur la bonne voie (de 100 à 499 messages postés)
  1. Posté le 18/03/2007 à 17:30:12  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
je trouve bernard werber genial
 jai lu tous ses livres avec une passion grandissante


---------------
il y a 10 types de personnes au monde, ceux qui comprennent le binaire et les autres http://mirmo41.free.fr Le " lol " est pour le noob ce que le " ; " est pour le programmeur
Les cons
jmh56
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 18/03/2007 à 20:55:42  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
[:ordi0812:1]  [:Brezhoneg:6]

  1. Posté le 19/08/2007 à 15:27:27  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
un ptit coucou pour savoir ce que tu deviens, j'espère que tout va bien, à bientôt pour lire la suite de ton blog.
 Bien à toi,

Les cons
jmh56
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 30/12/2007 à 05:53:20  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
c'est une longue nuit blanche qui me fait revenir vers se blog quelque peut décousus que je désherbe de temps en postant de temps en temps un billet.

 Bonsoir ou plutôt bonjours lecteurs émérites.
 Je viens de "fêter" mes 4 ans d'abstinence il y a quelques jours et je voulais vous faire part de quelques réflections sur se parcours que certains qualifieront de courageux ou quelques gentils mots de soutient.
 Mais mon propos de cette nuit n'est pas de chercher d'éloges ou de réconfort auprès de vous, il est surtout de témoigner pour dire à d'autres qui seraient en difficultés avec l'alcool qu'il est possible de vivre, et surtout d'être heureux dans une vie sans alcool.
 Je sais que nous sommes dans une période faste en agapes et libations et que beaucoup d'entre vous pensent que pour bien profiter de la fête il est de rigueur de boire un bon coup "pour se mettre dans l'ambiance"... Et bien moi je dis que se n'est pas forcement nécessaire....
 J'en veux pour preuve que lors du réveillon de noël j'étais dans une soirée ou la plupart des gens se sont alcoolisés assez massivement. A tel point, qu'à la fin du repas (vers minuit), deux beaux frères (pas les miens, mais un amis et son beauf) se sont engueulés copieusement (se qui a cassé un peut l'ambiance), qu'ils se sont rabibochés autour d'un vers de gnôle, qu'une heure après ils ont remis ça, pour qu'en fin de compte ils finissent la soirée écroulés dans les bras l'un de l'autre autour de la cuvette des chiottes....
 Quel super réveillons  ils ont passés... et leurs femmes étaient ravies de devoir les trainer jusqu'à la voiture et ainsi quitter prématurément la soirée qui d'ailleurs c'est vite étiolée faute de combattants. Sauf 4 (ma femme, moi et un couple que nous ne connaissions pas) qui n'avions pas consommés. Alors nous sommes partis "en ville" boire un café à 4 heure du mat, et avons finis la nuit sur la jeté de port-maria à Quiberon, en regardant se lever le jour et discutant de la beauté du site, et de ces moments rares de calme et de sérénité que procurent un matin de noël....
 Tout cela pour vous dire qu'il y a encore 4 ans de cela, je n'aurais même pas imaginer qu'en buvant comme je buvais ( c'est a dire comme mes deux lascars de la soirée) je ratais des moments aussi forts que ceux la....

 Donc voila mon "message" en cette fin d'année, j'espères qu'il vous aura plu et que si vous connaissez quelqu'un  autour de vous qui a des difficultés avec l'alcool, ne l'abandonnez pas. Car il y a toujours un moyen de l'aider pour se sortir de se mauvais pas. Le chemin est long et difficile, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle, et puis quelqu'un a dit un jour "qui sauve un être humain sauve l'humanité"  
 Bonnne journée à tous et bonnes fêtes du premier de l'an.

 Kenavo jm  [:tarschmule:1] [:rafigaz:1]  [:rafigaz:1]

nividig
Tu cartonnes ! (de 500 à 999 messages postés)
  1. Posté le 30/12/2007 à 10:39:30  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
http://yelims.free.fr/Coucou/C​oucou17.gif  http://yelims2.free.fr/Drapeau​x/DrapeauBretagne.gif

 Salut à toi, et comme certainement plusieurs le souligneront, nous sommes très content de ton retour. Félicitations pour "tes quatre ans" !
 J'ai lu avec attention tout ton Blog et je le trouve très intéressant surtout que j'ai un frère  qui est concerné par ce fléau . Mais il est encore un peu trop tôt pour que j'en parle ici, je laisse ton blog se dérouler et j'interviendrais plus tard. Continu quand même de posté cela aide, de te lire .

 Proverbe Breton :  
 
 An heni a so mestr d'e sec'hed

so mestr d'e yec'hed

(Celui qui est maître de sa soif

est maître de sa santé)

arob-muster-lalalair​e-austin
umanimo
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 30/12/2007 à 11:15:22  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
jmh: aider d'accord, mais on ne peut aider que ceux qui le veulent. Il est, hélas, de nombreux alccoliques qui sont persuadés ne pas l'être. Ils ne souhaitent donc pas être aidés. Personne ne peut rien faire pour eux.
 Par contre, il est évident qu'une personne qui voit son problème et a envie de s'en sortir, il faut l'aider, même si c'est difficile parce que j'imagine que ça doit l'être.

 Bravo à toi en tout cas et je suis contente que tu ais passé cette soirée de façon si agréable. Il est certain que pour toi qui n'as pas bu, la soirée laissera un souvenir plus marquant et plus beau que pour les deux personnes que tu cites (et leur entourage pour qui c'est pénible aussi).

 Personnellement, je ne bois pas. Il m'est arrivé dans le passé de boire un peu et même d'être saoule (mais il m'en faut peu pour y arriver, vu le manque d'habitude). Je les compte sur les doigts de la main d'un amputé.
 Et je me rends compte que plus le temps passe, moins j'ai envie d'alccol. Même le petit verre de vin doux à la fin d'un repas avec le dessert ne me tente pas.
 En tout cas, je n'ai nul besoin de ça pour m'amuser, ça c'est sûr. Une ambiance chaleureuse, des gens sympa et une conversation agréable suffisent à me "décoincer" comme certains imaginent que le fait l'alcool.


 :bisou:


 [:Umanimo:7]


---------------
Blog Site Umanimo Nous ne vieillirons pas ensemble.
neptune99
Assidu (de 10 000 à 19 999 messages postés)
  1. Posté le 30/12/2007 à 11:36:29  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

jmh56 a écrit :

 
 (...) Sauf 4 (ma femme, moi et un couple que nous ne connaissions pas)
 




 :moque: Bel exemple ! On commence alcoolo, on finit partouzeur ...

 Bon, j'déconne : Félicitations.  :bien:

 ... Sinon je connais quelques K bien atteints  :hinhin:

tel le Phoenix, rena
my-na
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 30/12/2007 à 11:55:07  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:hello:
 :bien: à toi et continues à profiter de ces moments merveilleux que nous offre la vie, et que l'on a tendance à rater

  1. Posté le 30/12/2007 à 13:06:04  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

jmh56 a écrit :

c'est une longue nuit blanche qui me fait revenir vers se blog quelque peut décousus que je désherbe de temps en postant de temps en temps un billet.

 Bonsoir ou plutôt bonjours lecteurs émérites.
 Je viens de "fêter" mes 4 ans d'abstinence il y a quelques jours et je voulais vous faire part de quelques réflections sur se parcours que certains qualifieront de courageux ou quelques gentils mots de soutient.
 Mais mon propos de cette nuit n'est pas de chercher d'éloges ou de réconfort auprès de vous, il est surtout de témoigner pour dire à d'autres qui seraient en difficultés avec l'alcool qu'il est possible de vivre, et surtout d'être heureux dans une vie sans alcool.
 Je sais que nous sommes dans une période faste en agapes et libations et que beaucoup d'entre vous pensent que pour bien profiter de la fête il est de rigueur de boire un bon coup "pour se mettre dans l'ambiance"... Et bien moi je dis que se n'est pas forcement nécessaire....
 J'en veux pour preuve que lors du réveillon de noël j'étais dans une soirée ou la plupart des gens se sont alcoolisés assez massivement. A tel point, qu'à la fin du repas (vers minuit), deux beaux frères (pas les miens, mais un amis et son beauf) se sont engueulés copieusement (se qui a cassé un peut l'ambiance), qu'ils se sont rabibochés autour d'un vers de gnôle, qu'une heure après ils ont remis ça, pour qu'en fin de compte ils finissent la soirée écroulés dans les bras l'un de l'autre autour de la cuvette des chiottes....
 Quel super réveillons  ils ont passés... et leurs femmes étaient ravies de devoir les trainer jusqu'à la voiture et ainsi quitter prématurément la soirée qui d'ailleurs c'est vite étiolée faute de combattants. Sauf 4 (ma femme, moi et un couple que nous ne connaissions pas) qui n'avions pas consommés. Alors nous sommes partis "en ville" boire un café à 4 heure du mat, et avons finis la nuit sur la jeté de port-maria à Quiberon, en regardant se lever le jour et discutant de la beauté du site, et de ces moments rares de calme et de sérénité que procurent un matin de noël....
 Tout cela pour vous dire qu'il y a encore 4 ans de cela, je n'aurais même pas imaginer qu'en buvant comme je buvais ( c'est a dire comme mes deux lascars de la soirée) je ratais des moments aussi forts que ceux la....

 Donc voila mon "message" en cette fin d'année, j'espères qu'il vous aura plu et que si vous connaissez quelqu'un  autour de vous qui a des difficultés avec l'alcool, ne l'abandonnez pas. Car il y a toujours un moyen de l'aider pour se sortir de se mauvais pas. Le chemin est long et difficile, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle, et puis quelqu'un a dit un jour "qui sauve un être humain sauve l'humanité"
 Bonnne journée à tous et bonnes fêtes du premier de l'an.

 Kenavo jm  [:tarschmule:1] [:rafigaz:1]  [:rafigaz:1]
 



 salut, comme je suis content de te relire, et d'avoir de tes nouvelles. Comme tu le dis, non je n'abandonne pas, quelqu'un de très cher pour moi a de grandes difficultés avec l'alcool, je n'abandonne pas, meme si parfois pour moi, le desespoir est très grand, trop, et me fait douter,
 merci à toi  :salut:

Forumbreak saison6
sieur
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 30/12/2007 à 18:57:41  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Chapeau bas...
 [:karpo:3]
 J'admire ta démarche et j'en suis d'autant plus sensible que je vis le problème avec mon voisin (et ami), mon frère et mon beau-frère... Combien de démarches, de conseils et d'écoute pour trop souvent revenir à la case départ... J'avais besoin de savoir que "c'était possible" pour me remettre à y croire...
 Je reste à ton écoute !
 Merci à toi,
 [:lemarin:3]

 Magit mad ho korf hoc'h ene a chomo pelloc'h e-barzh  

Les cons
jmh56
Débutant confirmé (de 1 000 à 4 999 messages postés)
  1. Posté le 01/01/2008 à 13:14:02  
  1. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Umanimo a écrit :

jmh: aider d'accord, mais on ne peut aider que ceux qui le veulent. Il est, hélas, de nombreux alccoliques qui sont persuadés ne pas l'être. Ils ne souhaitent donc pas être aidés. Personne ne peut rien faire pour eux.
 Par contre, il est évident qu'une personne qui voit son problème et a envie de s'en sortir, il faut l'aider, même si c'est difficile parce que j'imagine que ça doit l'être.

 Bravo à toi en tout cas et je suis contente que tu ais passé cette soirée de façon si agréable. Il est certain que pour toi qui n'as pas bu, la soirée laissera un souvenir plus marquant et plus beau que pour les deux personnes que tu cites (et leur entourage pour qui c'est pénible aussi).

 Personnellement, je ne bois pas. Il m'est arrivé dans le passé de boire un peu et même d'être saoule (mais il m'en faut peu pour y arriver, vu le manque d'habitude). Je les compte sur les doigts de la main d'un amputé.
 Et je me rends compte que plus le temps passe, moins j'ai envie d'alccol. Même le petit verre de vin doux à la fin d'un repas avec le dessert ne me tente pas.
 En tout cas, je n'ai nul besoin de ça pour m'amuser, ça c'est sûr. Une ambiance chaleureuse, des gens sympa et une conversation agréable suffisent à me "décoincer" comme certains imaginent que le fait l'alcool.


 :bisou:


 [:Umanimo:7]
 




 :bisou: Uma  et comme ont dit chez nous Bloavezh mad

 je pense que l'ont peut toujours faire quelque chose pour une personne en difficulté avec l'alcool, ne serai ce que de le lui dire....qu'il ou elle boit beaucoup c'est déjà faire quelque chose.
 Car si la personne entend pas se genre de réflexion  elle ne peut pas prendre conscience qu'elle ou il a un problème, par contre, à force d'entendre le même message un début de cheminement peut s'effectuer ....
 Bien sur je sais très bien qu'il n'est pas chose facile de dire à quelqu'un qu'il boit trop.
 Car la plus part du temps, la personne alcoolique est dans le dénis et donc refuse d'entendre la vérité et elle vas se draper dans sa dignité pour nier l'evidence.
 Et c'est la que, dire les choses est utile car cela veut aussi dire que malgré tout, cette personne, ont s'intéresse à elle. Et la, peut débuter un processus intéressant....

 En attendant je vous souhaite à tous une bonne et heureuse année 2008 et merci de me lire

 BOAVEZH MAD et Kenavo

 Jmh56  [:tarschmule:1]  [:rafigaz:1]  [:rafigaz:1]
 

 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Aller à :